A crazy world


  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 27 mai 2013

170.La T.E.P.

1.Qu’est-ce que la T.E.P. ?

La Tomographie par émission de positons (T.E.P.) appelée aussi P.E.T. Scan ou P.E.T. (position emission tomography) est une méthode d’imagerie médicale permettant de mesurer en trois dimensions l’activité métabolique d’un organe (l’ensemble des dépenses d’énergies de celui-ci) grâce aux émission des positons (ou positrons) obtenu par la désintégration d’un produit radioactif (un traceur) injecté par voie intraveineuse au patient auparavant.

2.Le principe physique.

Le principe de la T.E.P. est de coupler une molécule naturellement présente dans l’organisme, ici le glucose (C6-H12-06) à un produit de contraste (qui augmente le contraste, ce qui permet de visualiser une structure anatomique (organe) ou pathologique (tumeur), le plus couramment utilisé étant le F.D.G. (ou fluor 18, isotope du fluor).

Le glucose est donc tout naturellement ingéré par les cellules, leur apportant ainsi l’énergie nécessaire à leur développement, leurs divisions,…les cellules intègrent ainsi le fluor 18.Dans celles-ci, il n’est pas consommé mais s’accumule puis se désintègre de façon spontanée (désintégration radioactive B+ où un positron est créé).L’interaction de ces positrons avec les électrons créée des rayons gammas (ondes électromagnétique, sorte de faisceaux lumineux) dans lesquelles on trouve une particule appelée photon.Lors d’une seule interaction, deux rayons gammas sont produits en directions opposées.Les photons émis à 180° l’un de l’autre sont détectés par les cristaux du collimateur de la caméra gamma.L’endroit où a eu lieu l’interaction se trouve sur la ligne rejoignant ces deux cristaux, l’ordinateur le calcule et obtient ainsi le lieu exact où s’est déroulé l’absorption du F.D.G. Les observations sont enregistrées et on obtient des images en 3 dimensions (et en couleurs ! ).Ces images permettront de connaître la consommation des organes observés par la caméra gamma en glucose.

 170.La T.E.P. dans sciences et mathématique fonctionement-de-la-tep11-294x300

3.La caméra gamma.

La caméra gamma (ou caméra à scintillation) est un appareil permettant d’effectuer des scintigraphies (faculté de certains cristaux de scintiller sous l’effet des rayonnements.)Elle est composée de 3 couches (la plus proche du patient est le collimateur, celle au centre le scintillateur et celle à l’extérieur le photomultiplicateur).Elle filtre les photons gammas et les mets bout-à-bout pour avoir une image sur l’ordinateur d’observation de la T.E.P.

4.Utilités.

La T.E.P. permet de dépister des maladies (cancer, maladie d’Alzheimer, schizophrénie,…) mais aussi d’observer le métabolisme du cerveau afin de déterminer quelles parties du cerveau sont en fonctionnement selon les différentes activités d’une personne et de constater les ravages de certaines substances sur le cerveau comme l’alcool.

5.Le déroulement d’un examen.

L’examen se déroule en deux temps. À son arrivée, le patient est installé sur un lit et doit se reposer. Un technicien spécialement formé injecte dans une veine du bras ou dans une perfusion posée au préalable, une dose de traceur radioactif (le fluor 18)  diluée dans une solution salée (sérum physiologique).Lors de l’examen, le patient est allongé sur un lit qui se déplace à l’intérieur d’un anneau détecteur. Seule une partie du corps se trouve à l’intérieur de l’appareil .

6.Les limites de la T.E.P.

Comme tous les appareils d’examens médicaux, il y a un risque d’artéfact avec la TEP. Un artéfact est une altération du résultat d’un examen d’imagerie, une dégradation de l’image. Le radiologue doit reconnaître l’artéfact afin de ne pas interpréter à tort une image susceptible de traduire une véritable lésion. 

La TEP présente un défaut majeur : elle ne permet pas de situer géographiquement avec précision les cellules observées. C’est pourquoi, pour plus d’exactitude, il faut la combiner avec une autre forme d’imagerie qui permet de localiser ces cellules : le scanner.


169.Quelques illusions d’optiques.

169.Quelques illusions d'optiques. dans art telechargement-2

images-6 dans art

images-7

telechargement-1

illusion-doptique-noir-et-blanc-300x208


168.Le cyclotron.

168.Le cyclotron. dans sciences et mathématique principe-cyclotron-12

1.Qu’est-ce que le cyclotron ?

Le cyclotron est un accélérateur de particules circulaires inventé en 1931 par le physicien américain Ernest Orlando Lawrence (Prix Nobel de physique en 1939). Il est de taille minime (de l’ordre de 6 m3 ).

2.Comment ça marche ?

Dans un cyclotron le champ magnétique est appliqué perpendiculairement dans une chambre vide en forme de disque contenant deux électrodes semi-circulaires en forme de D. Les portions rectilignes de ces électrodes se font face. Le flux d’électrons ou d’ions traversant un champ magnétique perpendiculaire est soumis à une force perpendiculaire à la direction du mouvement (ce principe est utilisé pour le fonctionnement des moteurs électriques). Ici, dans le vide, ces particules chargées suivent un parcours circulaire. Si les particules perdent de l’énergie elles suivront une spirale intérieure. Si l’appareil est capable d’augmenter leur énergie elles suivront une spirale en expansion (ce qui est le cas ici). C’est ce principe qui est utilisé dans un cyclotron. Une tension alternative de haute fréquence uée aux électrodes en D, ce qui accélère les particules à chacun de leurs passages de l’une à l’autre

790px-cyclotron.svg_1-300x227 dans sciences et mathématique

3.Fréquence du cyclotron.

f  = (B .q)/(2. π. m)

où B est le vecteur caractérisant le champ électromagnétique, q la charge de la particule (en coulomb (C) ) et m la masse de la particule (en kilogramme (kg) ).L’unité de la frequence est le Hertz (Hz ou 1/s).

4.Utilité et lien avec la T.E.P.

Le cyclotron sert à produire des isotopes radioactifs (comme l’oxygène 15 ou le fluor 18) utilisés notamment en médecine.Le fluor 18 (isotope à demi-vie courte : 109 minutes) permet de fabriquer du fluorodésoxyglucose (FDG), un sucre radioactif inutilisable par la cellule, qui va s’accumuler préférentiellement dans les zones cancéreuses, fortes consommatrices de glucose. Une T.E.P. permettra de détecter de façon particulièrement fine certains cancers puis de les traiter à des stades très précoces.


167.Faux raccords.

On savait que la perfection n’existe pas et que par conséquent dans un film il subsiste toujours de petites erreurs invisibles à l’œil nu et pourtant  remarquées par des internautes attentifs qui n’ont pas manqués  de les notifier et de les rassembler dans de petites vidéos titrées « Faux-raccords ».Aujourd’hui, nous vous proposons celles de Jurassic Park, des Gremlins et de Star Wars.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

166.Dark Skies.

 

166.Dark Skies. dans cinéma & télévision r

Synopsis :

Daniel et Lacey Barret sont témoin d’événements très étranges ces derniers temps : les photos disparaissent, toute la nourriture de réfrigérateur a été mangé et les résidus traînent sur le sol, 3 vols migratoires d’oiseaux viennent s’écraser sur la façade de la maison, d’étranges mobiles révélant des figures géométriques se retrouvent dans le salon.Mais le plus étrange est l’évocation par leur fils cadet de 6 ans d’un « marchand de sable » qui lui rendrait visite le soir.Les Barret commencent à s’inquiéter de plus en plus d’autant que un soir, Lacey ne parvenant plus à dormir entre dans la chambre de son plus jeune fils et aperçoit une ombre qui disparaît presque aussitôt.Dès lors, leur vie devient un cauchemar :  ils deviennent victimes d’inquiétants trous de mémoires, et de soudaines pertes de contrôle de leur corps. Ne trouvant aucun soutien autour d’eux, ils se retrouvent impuissants pour affronter ce qui va se révéler être une force extra-terrestre cherchant à s’emparer de leurs enfants…

Distribution :

Durée : 97 minutes.

Réalisé par Scott Charles Stewart.

Année : 2013.

Autour du film :  Dark Skies est un solide film fantastique, bien mené et avec des acteurs très convaincants.Son titre renvoie aussi bien à une théorie du complot américain concernant les extraterrestres (qui vise à pointer du doigt le fait que le gouvernement dissimule des preuves de leur existence) qu’à une série des années 90, Dark Skies, l’impossible vérité. Elle n’a duré que le temps d’une saison et était proche de l’esprit de X-Files : Aux frontières du réel.

                                 Avec un suspens haletant et bien distillé tout le long du film, Dark Skies parvient à nous surprendre tout au long du film et même à la fin où malgré quelques incohérences l’ensemble tient le coup.Un film intéressant et captivant.

notre avis : 7/10.


Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema