A crazy world


  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2013

251.Intestellar : bande-annonce.

Image de prévisualisation YouTube

250.Godzilla : bande-annonce (2014).

Image de prévisualisation YouTube

249.La planète des singes : l’affrontement (bande-annonce).

Image de prévisualisation YouTube

248.Noé : bande-annonce.

Image de prévisualisation YouTube

247.Asimbonanga-Johnny Clegg et Savuka.

Image de prévisualisation YouTube

chanson en hommage à Nelson Mandela.


246.Hello Vietnam-Johnny Wright.

Image de prévisualisation YouTube

245.Reportage : l’histoire de Nelson Mandela.

Image de prévisualisation YouTube

244.Nelson Mandela : la fin d’un homme, le début d’une légende.

Nelson_Mandela_1998

La nouvelle s’est répandue telle une traînée de poudre tant elle fut marquante : Nelson Mandela est décédé.C’est le père d’une nation qui s’éteint et l’une des dernières grandes figures de notre monde.Il a milité presque toute sa vie, son combat  contre l’apartheid  faisant  bouger les choses : politique de discrimination positive ( mieux traiter une catégorie donnée de la population, estimée être systématiquement lésée de par certaines de ses caractéristiques propres), la lutte contre le sida, des logements pour les pauvres et surtout la fin de l’apartheid. Prisonnier durant 27 ans à Robben Island pour oser défendre ses idées, l’homme pardonnera même à ses bourreaux.Les journées sont longues en prison où Mandela lira chaque jour Invictus , un poème de William Ernest Henley qui l’aidera à surmonter cette étape difficile :

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

Mandela est aussi un exemple pour le monde, un être de non-violence (dans la plupart des cas) se préoccupant d’abord du sort des autres avant le sien.Son départ a profondément ému l’Afrique (et l’ensemble du monde) qui perd son leader, son héros.Mais sa disparition doit être perçue comme une délivrance, l’homme, devenu vieux et malade a accueilli la mort comme une vieille amie.Avé Madiba !!!!!!!!!


Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema