A crazy world


  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 30 mars 2014

282.Stuck in love (L’amour malgré tout).

stuc in love

William Borgens (Greg Kinnear) est un écrivain de renom, divorcé de sa femme Erica (Jennifer Connelly) .Depuis 2 ans, il broie du noir…celle-ci s’est remarié et tout les soirs il rôde autour de sa nouvelle maison , incapable de ne penser à autre chose qu’elle. Pire, il lui met une assiette, tout les soirs à table, espérant qu’elle finissent par rentrer…il l’attend. Son inspiration s’est amoindrie…et il écrit peu. Sa fille, Samantha (Lily Collins), tenant sa mère responsable de l’état de son père ne lui adresse plus la parole depuis plus d’un an, ce qui rend Erica triste.Son frère, Rusty (Nat Wolff), est timide : il ne sait pas du tout comment aborder Kate, cette jolie fille qu’il ne cesse de scruter pendant les cours d’anglais.Les 2 enfants rêvent tout deux de devenir écrivain, comme  leur père.C’est d’ailleurs ce qui arrive à Erica, en publiant son premier roman…rendant Rusty jaloux.Un garçon, Lou (Logan Lerman), essaye quand a lui de charmer la belle mais celle-ci, qui sait ce qu’elle veut, ne souhaite absolument pas avoir de relations durables, les fuyant comme la peste, préférant les relations d’un soir marquée par le plaisir charnel. Le fait de rencontrer quelqu’un de bien lui fait peur, car elle ne veut pas s’attacher, à cause de la souffrance que cela peut engendrer…Tout ce petit monde va tenter de régler ses conflits, et se faisant apprendre à aller mieux.

Autour du film :

-Réalisé par Josh Boone.

-année: 2013.

-durée : 1h36.

stuc in lovec

Voilà un film méconnu qui mériterait d’être connu, car il est passé inaperçu lors de sa sortie en salle .Loin d’être novateur, l’histoire est surtout faite de discussion avec un même thème : apprendre à aimer.Cela se retrouve dans chacun des personnages : que se soit le père, voulant à tout prit retrouver sa femme et qui  accepte de la laisser afin de démarrer un nouveau chapitre de son existence ou encore la fille, refusant systématiquement les avances de Lou, qui lui ressemble, parce que cela la rendrait vulnérable à entamer une relation durable et à souffrir si celle-ci prenait fin ou finalement le fils et la fille de ses rêves : la merveilleuse Kate, qui l’initiera au sexe.Et qu’importe si cette histoire se termine bien, l’essentiel n’est pas là…elle est dans le chemin menant à cet aboutissement.En prime, à la fin du film, c’est  vraiment la voix de Stephen King qu’on entend au téléphone.(notre note : 8,3/10).

Image de prévisualisation YouTube

images (1)

images (3)


Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema