A crazy world



308.À propos de Gandhi.

Moi je me considère comme un soldat.Un soldat de la paix.-Gandhi dans son discours « le pouvoir de dire non »

téléchargement

 

Mohandas Karamchand Gandhi était avocat.Après avoir exercé durant 2 décennies en Afrique où sa défense pour les Indiens contre les discriminations locales a fait grand bruit, il revint chez lui, dans sa terre natale, en Inde, en 1915 pour démarrer un nouveau combat : celui de l’indépendance de l’Inde (qui rappelons le était sous la tutelle des Britanniques depuis la seconde moitié du XIXe siècle ).Mais pas par le sang.Gandhi est un partisan de la non-violence et entend fonder son combat pour la liberté sur cette base.Pour lui, c’est le meilleur moyen d’arriver à ses fins.Comme Jésus, il ne se défendra pas, prêt à se sacrifier pour une cause qui le dépasse et parlera d’ailleurs du Christ en ces termes : «  Un homme qui était complètement innocent, il s’est offert lui-même comme sacrifice pour le bien des autres, ses ennemis inclus, et devint la rançon du monde. Ce fut un acte parfait. » Gandhi a également lancé une autre mode : celle de la non-coopération, de ne pas appliquer une loi qui ne semble pas être juste et égalitaire.

 

C’est donc pendant près de 30 ans (jusqu’à sa mort où il est assassiné par un nationaliste hindou en 1948) que Gandhi va mener son combat, son « chemin de croix ».Ses seuls moyens de pressions étant le jeûne et le boycott (mettre fin volontairement aux échanges).Après un effroyable événement se terminant dans le sang (plusieurs policiers sont tués), Gandhi choisi de mettre fin à son mouvements car continuer dans ces conditions serait à l’encontre de ses valeurs.Envoyé en prison puis finalement relâcher, l’homme reprend son combat en 1930 avec la célèbre marche du sel où suite au refus des britanniques d’accorder à l’Inde son statut d’ancienne colonie indépendante (un dominion), il propose aux Indiens de ramasser le sel (de l’eau de mer) par leurs propres moyens et de ne plus se faire avoir à l’acheter aux Anglais qui leur font payer excessivement cher.Après quelques séjours en prisons, des tables rondes et autres projets de réformes électorales , Gandhi démarre un jeûne, une grève de la faim.Le 15 août 1947, L’indépendance de l’Inde est proclamée mais est désormais divisée en deux états correspondant à 2 cultures différentes ( musulmane (le Pakistan) et hindoue).Pour Gandhi, il s’agit évidemment d’un échec.

 

L’homme que l’on a fini par appelé le Mahatma en raison de sa grande âme (comme un « saint ») a essayé de faire comprendre aux gens qu’ils sont libres et que leur vie doit être faite de choix où répondre par l’affirmative est du à l’envie et non à l’obligation.Gandhi sait pertinemment que la non-violence est un stade difficile à toucher mais pense qu’on peut l’acquérir en dressant la violence, en la muselant et ce…par l’amour ! On ne doit pas prendre part à des actions qui pourrait faire du mal à d’autres.Mais utiliser l’amour qui telle une force surgissant du plus profond de l’être vaincra le mal qui nous enserre le cœur.Il faut néanmoins que la majorité encaisse cette règle.

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Mohandas_Karamchand_Gandhi/120779, consulté le 01/05/14.

 

http://www.moustique.be/actu-societe/18923/les-grands-discours-gandhi-le-pouvoir-de-dire-non, consulté le 01/05/2014 (également en article sur papier)

 

http://jecoutemaconscience.one-voice.fr/gandhi-ou-l%E2%80%99apotre-de-la-non-violence/, consulté le 01/05/2014.

 

http://www.croixsens.net/jesus/citationsurjesus.php, consulté le 01/05/14.

 

(un article de Kramvoussanos Georges).


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema