A crazy world



382.Whiplash.

345974

synopsis : Andrew Neyman est batteur.Il rêve de devenir un professionnel et s’entraîne dur pour cela.Parvenant à intégrer le Conservatoire de Manhattan, il va suivre le cours de Terence Fletcher, grand nom du domaine.Entraînant tout un orchestre, il emploie des méthodes peu conventionnelles, se révélant cruel et autoritaire envers ses élèves.De plus, il n’a qu’une place de batteur à pourvoir parmi 3 garçons (dont Andrew) , les 2 autres se contentant de tourner les pages de la partition.Il faut donc mériter sa place, se battre pour elle et toujours se dépasser.Car Fletcher n’a peur que d’une chose : passer à côté d’un grand prodige de la musique, comparable à Charlie Parker ou Louis Armstrong.Il pousse ses élèves dans leurs derniers retranchements et les forcent à donner le meilleur d’eux même et à sans arrêt se dépasser.Andrew devra attraper le bon rythme en jouant et ne rien lâcher ou il sera évincé.Du sang coulant de ces mains à force de jouer de la batterie, il devra prouver être le meilleur.

Image de prévisualisation YouTube

distribution :

  • Miles Teller : Andrew Neiman
  • J. K. Simmons : Terence Fletcher
  • Paul Reiser : M. Neyman
  • Melissa Benoist : Nicole
  • Austin Stowell : Ryan
  • Jayson Blair : Travis

à propos du film :

-réalisé par Damien Chazelle.

-sorti en 2014.

-durée : 1h50.

-récompenses : beaucoup dont  1 oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour J.K.Simmons (2015), meilleur montage et meilleur montage de son.

images (5)

autour du film : Film adapté d’un cours-métrage de Damien Chazelle lui-même, Whiplash délivre un message très dur et très évocateur : Pour devenir le meilleur, il faut faire des sacrifices et se battre le plus.Mais est-ce que ça en vaut la peine ? Pour le héros du film la réponse est oui : Andrew s’entraîne tout les jours sur sa batterie, jusqu’à en saigner et à devenir dégoulinant de sueur…car c’est un duel, un peu comme sur un ring de boxe et on en ressort K-O ou vainqueur.Il faut de la volonté pour devenir le meilleur…Andrew laissera même tomber sa copine pour sa passion.Et le mentor d’Andrew, qu’il admire énormément , l’abominable Terence Fletcher (faisant drôlement penser au sergent Artman de « Full Metal Jacket ») lui mènera la vie dure, le mettant sans cesse sur la sellette et allant jusqu’à l’empêcher de jouer car il a oublié ses baguettes, refusant de lui en prêter et le forçant à rentrer chez lui en moins de 10 minutes…Andrew aura même un accident avec un camion et alors qu’il est blessé, courra pour aller jouer au concert, risquant de perdre de sa place.Pire Fletcher le dégoûtera de sa passion et le garçon en viendra à abandonner sa passion pour travailler dans un fast food rangeant sa batterie au placard…pour un temps du moins, car Andrew a ça dans le sang et dans la scène finale mènera un concert tambour battant, en solo, devant un Fletcher énervé puis ahuri et finalement visiblement très impressionné.Il y a des parallèles avec « Rocky » aussi et cette rage de vaincre, se désir d’aller au bout des choses, de se rebeller, de montrer ce qu’il a dans le ventre.

2014, WHIPLASH

notre avis : 9,5/10.

Whiplash est un film fort (ne vous attendez pas à un film musical à l’eau de rose car vous seriez déçu…) avec une histoire simple et qui pourrait même paraître banale aux premiers abords.On y parle et joue du jazz, mais là n’est pas l’élément essentiel du film.Il réside dans ses personnages, à travers le duel entre Andrew et Terence, entre le bourreau et le condamné.Dans les sentiments d’ Andrew aussi qui ne pense qu’à la musique et veut devenir un « grand » même si il n’imagine pas que Fletcher vise à en faire le meilleur.C’est une sorte de dictature qu’il va vivre, souvent profondément injuste, nous faisant nous interroger si le jeu en vaut vraiment la chandelle ? Les comédiens sont impressionnants et parfaits dans leur rôle et font monter la tension en crescendo dans le film jusqu’au retournement final où le bourreau devient le condamné et où à la toute dernière scène, alors que les rôles se réinversent, Andrew remonte sur son tabouret et joue en solo, prouvant qu’il est le meilleur.


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema