A crazy world



491.Bud Spencer, un joyeux tireur.

Image de prévisualisation YouTube

Bud Spencer, acteur italien connu pour ses westerns avec Terence Hill, son compère de toujours, s’en est allé à 86 ans.Son dernier mot a été un sobre « merci ».De son vrai nom Carlo Pedersoli a d’abord été champion de natation et a remporté de nombreux titres.

En 1967, ce géant (1,92 m) commence une carrière d’acteur avec le film « Dieu pardonne…moi pas », un western spaghetti ( qui doit son nom a ses origines italiennes).Il se choisit un nom : celui de Bud Spencer (en hommage à Spencer Tracy et à la bière Budweiser ») et enchaîne les rôles, sans toujours respecter son texte à la lettre.

En 1970, Spencer joue dans « On l’appele Trinita ».Il est Bambino, le rustre mais qui a du coeur, et au côté de Terence Hill (qui lui est toujours de ce monde) pour la première fois.Le duo se retrouvera dans 17 autres films, jusque 1994.Sorte de « Astérix et Obélix », l’alchimie entre les 2 fonctionne bien.Le succès, malgré des critiques pas toujours élogieuses, sera au rendez-vous.Détail anecdotique, étant donné son accent napolitain, la voix de Bud Spencer a été doublée par Glauco Onorato, pour que ses personnages, quand ils étaient américain, n’aient pas l’accent italien.

Dans les années 2000, Bud Spencer a même tenté l’expérience de la politique et s’est présenté aux élection générales italienne de 2006, sans succès.


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema