A crazy world


  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 20 juillet 2016

500.Petit best of des articles 400 à 499.

L’article 400 remontant à avril 2015, il aura fallu plus d’un an pour en écrire 100 de plus…certes c’est un petit nombre en 4 ans d’existence, mais le travail accompli est plutôt réussi.Voici, aujourd’hui, un petit florilège des meilleurs articles de l’année écoulée.C’est la crème de la crème :

1.Parlons un peu de Shakespeare (août 2015).

2.Les robots nous envahissent…ils sont partout ! (août 2015).

3.Qu’est-ce que le Big Bang ? (août 2015).

4.Simon Gronowski, l’enfant du 20e convoi : pour ne jamais oublier (novembre 2015).

5.No Country for Old Men (mars 2016).

6.Une musique en or…le bon, la brute et le truand (juin 2016).

7.Manuel de survie à l’apocalypse zombie (juin 2016).

8.Le monde de Dory (juillet 2016).

9.Stranger Things (1/2) (juillet 2016).


499.Stranger Things (2/2).

   Dans cette 2e partie de notre petit dossier concernant l’excellente série télévisée Stranger Things, nous proposons de poursuivre un peu plus la réflexion autour de l’histoire.À ne lire donc, qu’après avoir vu la première saison, au risque de gâcher le suspens…

stranger-things-poster

 

   Avec son logo tout droit sorti du film Christine (de John Carpenter), cette série se concentre surtout, dans sa saison 1, sur un événement majeur : la disparition de Will.On suit l’impact que cette tragique histoire à sur sa famille, chacun réagissant de façon différente : la mère, Joy, refuse de croire qu’il est mort et est persuadé qu’il essaye de communiquer avec elle via les lampes en les faisant clignoter, raison pour laquelle  le salon finit par ressembler à un sapin de noël avec toutes ces guirlandes.Tout le monde la croit folle mais elle tient bon.Son fils Jonathan, triste de la disparition de son frère, qui essaye de le retrouver et accepte tout d’abord de croire à sa mort lorsqu’un cadavre est repêché dans un lac.Et le père, le mari divorcé, s’en moque, mais voit un intérêt financier à toute cette histoire…

stranger-things-barb

 

   Le mystère de cette disparition se résout au fil des épisodes : Will est passé dans un autre monde (le monde à l’envers), une autre dimension, celle d’un univers semblable au notre mais différent en bien des points.Dans celui-ci vit un monstre horrible, qui se nourrit de chair fraîche et implante dans ses victimes de petites larves pour se reproduire.Un monstre sans visage, pour ceux qui l’on vu…

stranger-things-brenner2

 

   Mais tout l’enjeu est d’entrer dans ce monde afin d’aller chercher Will : et c’est là qu’intervient 11, cette petite fille qui avait développé des facultés mentales qui lui offrait de véritables pouvoirs, enlevée à ses parents et enfermée dans un lieu coupé du monde, dans une agence gouvernementale faisant des expériences avec elle (on pense au roman Charlie de King).Celle-ci sait que l’entrée du monde à l’envers se situe dans l’agence, et elle s’y est déjà introduite, par la pensée…croisant l’horrible habitant de ce lieu, qui lui fait peur plus que tout.

960

 

(de gauche à droite : Mike, Will, Lucas et Dustin).

   Recueillie par les amis de Will alors qu’ils cherchaient se dernier, 11 ne fait pas l’unanimité : si Mike en tombe amoureux immédiatement et que Dustin est fasciné par ses super-pouvoirs, Lucas se méfie d’elle et se montre jaloux de toute l’attention qu’on lui offre.Peu à peu, 11, d’abord fermée comme une huître, finit par s’ouvrir au groupe et à les considérer comme ses amis (et à voir en Mike un petit amis).Le petit groupe fait penser à la version enfantine du groupe des Big Bang Theory, avec ses adultes geeks jouant à des jeux de rôles, collectionnant les figurines et autres comics, férus de sciences et doués à l’école, nul en sport et en vie sentimentale…des gens un peu à part du monde normal, avec ses codes et ses règles fixes.D’ailleurs, Jonathan, le frère de Will lui dira qu’il n’est pas obligé de se fondre dans le moule, mais qu’au contraire, il peut être qui il veut.

maxresdefault

 

   L’amitié sans faille de ce groupe d’amis est impressionnante : malgré quelques moments de disputes, le groupe reste toujours unis, s’entraidant vaille que vaille, chacun prêt à se sacrifier pour l’autre (la scène où Mike est prêt à se jeter dans le vide pour évider que Dustin ne se fasse refaire le portrait au couteau par un voyou de leur école est impressionnante).Cela évoque le film Stand by me, ou de jeunes enfants recherche le corps d’un enfants disparu.

149561.265803-Stranger-Things

 

   Le frère de Will, Jonathan, a également droit à sa propre intrigue : amateur de photographie, il immortalise les moments où les gens se montrent tels qu’ils sont, mais le fait parfois de façon indiscrète (comme un voyeur).Pourtant, la nuit où il part photographier celle qu’il aime, la belle Nancy, la soeur de Mike mais qui sort avec Steve un garçon populaire du lycée, Jonathan prend une image de la créature.Peu à peu, avec Nancy, qui est abord prit de pitié pour lui à cause de la disparition de son frère, ils sympathisent et cette dernière l’aide dans son entreprise de piéger le monstre et de lui faire la peau.

1008x646_stranger-things

   Nancy, sous ses allures de fille de quartier qui essaye d’être quelqu’un qu’elle n’est pas, se révèle être une superwoman (évoquant la Sarah Connors du Terminator, ou la Ellen Ripley de la saga Alien).Elle comprend peu à peu l’importance de la famille, de son frère, du fait d’être authentique et de ne pas se dissimuler derrière une identité qui n’est pas la nôtre.

Stranger-Things-Nancy

   Joy aussi se montre très courageuse, alors que même son propre fils croit, au début, qu’elle a perdu la raison.Recevant le lendemain du soir de sa disparition un coup de téléphone de son fils, elle croit qu’il est vivant ! Cette mère fait tout pour entrer en communication avec lui, allant jusqu’à peindre un alphabet sur le mur de son salon, avec une lampe de guirlande par lettre, afin que son fils puisse lui adresser un message.Ce dernier l’avertissant du danger dans lequel il se trouve et qu’elle encourt, tente de la protéger.Joy comprend peu à peu de la gravité de la chose lorsqu’elle voit le monstre pour la première fois.S’armant par la suite d’une hache, elle l’attend de pied ferme (et évoque le Jack Torrance de Shining).

   Pour terminer cette analyse, quelques mots sur le monde à l’envers : c’est un monde dangereux et qui est presque identique au nôtre, hormis le fait que tout n’y est que désolation.C’est un univers parallèle au nôtre (dont on accède via un portail) pour celui qui croit en la théorie des mondes multiples d’Everett.Il n’y a dans ce monde là que le mal qui règne, en la personne du monstre…c’est la figure du croque-mitaine, du clown Grippe-sou de ça (dont un nouveau film sortira dans les années à venir), du cauchemar absolu.Il chasse la nuit et a tout du grand prédateur.Le sacrifice de 11 à la toute fin de la saison 1 devrait logiquement refermer le portail vers ce monde, mais le fait que Will ait ramené un peu de ce monde chez lui pose question…bref, l’affaire est à suivre !

stranger-things (1)


498.Bande annonce de la série : Stranger Things.

Image de prévisualisation YouTube

497.Stranger Things (1/2).

strangerthingsposter

Netflix a dévoilé ce 15 juillet 2016, une nouvelle série fantastique : Stranger Things.En à peine 8 épisodes, cette nouvelle production a obtenu les éloges de la critique américaines et a ramené ses spectateurs à une époque pleine de nostalgie : les Goognies, Star Wars, Donjons et dragons.

   L’histoire se déroule en 1983 et est divisé en 8 chapitres : À Mapple Street, une ville bien tranquille, Mike, Dustin, Will et Lucas jouent au jeu de rôle Donjons et dragons.Alors qu’il rentre chez lui, Will se rend compte qu’il est suivi…il disparaît alors sans laisser de traces.Le lendemain, sa mère, Joyce (Winona Ryder) se rend compte de sa disparition et appelle le Shérif, Hopper (David Harbour) qui n’a plus l’habitude de ce genre d’affaire depuis qu’il a déserté les grandes villes.Toutes les pistes sont envisagées et des fouilles dans les environs son menées…mais l’entreprise sera longue.Le frère de Will, Jonathan se met aussi à la recherche du disparu.

   Pendant ce temps, les amis de Will s’inquiètent de sa disparition mais ne savent pas trop quoi faire à part le chercher dans les bois , jusqu’à ce qu’ils rencontrent une jeune fille terrifiée, enfouie d’une base où d’obscurs scientifiques mènent d’obscures expériences.La fille a le crâne rasé et une tenue de patiente d’hôpital.Elle a également le chiffre 11 tatoué sur le bras, ce qui vaudra le surnom de « elf » (ou 11) par les 3 gamins.Cette dernière manifeste des facultés mentales que l’on pourrait qualifier de pouvoirs : télékinésie,…

Peu à peu d’étranges phénomènes se produisent : Joyce se rend compte que son fils a disparu dans la maison, et qu’il tente de communiquer avec elle via les lampes de la maison…à moins que la dame soit en train de devenir folle ? D’autres personnes disparaissent peu à peu,  une présence se fait ressentir…et elle n’a rien de bienveillante.

téléchargement

Les 8 chapitres :

1.La disparition de Will Beyers.

2.La barjot de Mapple Street.

3.Petit papa noël.

4.Le corps.

5.La puce et l’acrobate.

6.Le monstre.

7.Le bain.

8.Le monde à l’envers.

strangerthings0003

 

   Brillant hommage au cinéma des années 80 (la trame se déroule d’ailleurs en 1983), Stranger Things est une petite merveille qui aurait pu sortir tout droit des studios Amblin (qui ont produit la plupart des films de Spielberg, la saga Jurassic Park, Les Gremlins, les Goonies,…) mais qui nous vient de 2 illustres inconnus : les Duffers Brothers.Ce duo nous offre une série qui suit les péripéties d’un groupe de préados geeks et féru de sciences-fiction à la recherche de leur amis disparus.Cela a des allures de Super 8 (le film de J.J. Abrams) mais il s’en éloigne au niveau de l’intrigue et la relation entre tous les personnages à davantage de temps pour être développé que dans un long-métrage classique.Les effets spéciaux sont plutôt bien réalisés et sans avoir trop recours au numérique (d’ailleurs dans les années 80, il n’y en avait pas !)

   La musique est celle de l’époque et sert bien à accompagner le propos de l’histoire.Mais on retrouve, dissimulés, comme de petits clins d’œils, énormément de références à tous les grands films de cette époque : Les Goonies, L’empire contre-attaque, Poltergeist, The Thing, E.T., Les dents de la mer, Dark Crystal, La guerre des étoiles, Evil Dead, Conversation secrète, La nuit des masques, L’esprit d’équipe,…On se croirait aussi chez Stephen King, certains aspects de l’histoire évoquant les romans Charlie et ça.

stranger-720x480

  Une véritable mythologie est développée dans cette saison 1, ouvrant même la porte sur une possible saison 2.Winona Ryder retrouve enfin un grand rôle, elle que l’on avait plus revue depuis des années…Bref, cette série est nostalgique, bien menée, oscillant entre les rires et les larmes et présente des personnages atypiques.On vous conseille vivement de la regarder ! (notre note : 9/10).


Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema