A crazy world



517.Jumanji.

198981

 Alors qu’un remake  (dont on craint le pire…) est en préparation pour 2017, retour sur le Jumanji originel, celui qui a fait voyager tout les adultes et enfant en 1995, dans une grande aventure.

   1969.Alan Parrish (Robin Williams) est un jeune garçon est l’héritier de la famille Parrish, maître d’une industrie florissante.Il est souvent victime de coups par une bande de jeune qui le battent fréquemment dans son quartier…l’un d’eux, Billy, lui repproche de traîner un peu trop avec sa petite amie (ce qu’elle n’est pas) , Sarah (Bonnie Hunt).Un jour, il trouve une malle contenant un étrange objet : c’est un jeu : le Jumanji.Il le ramène chez lui.Quelques heures plus tard, son père lui annonce une nouvelle qui ne lui plaît guère : aller dans un lycée privée et y loger…le garçon veut être « normal » et s’intégrer avec les jeunes de son âge (lui qui est déjà catalogué comme étant « fils de riche ») et rester auprès de sa famille.Il se dispute avec son paternel, qui s’en va pour une soirée privée.Arrive alors Sarah, avec qui il va entamer une partie de Jumanji.Elle jette d’abord les dés, et son pion se met à bouger tout seul.Un message apparaît alors au centre du plateau, la prévenant de l’arrivée imminente de bestioles vivant la nuit.Alan lance également les dés et un nouveau message apparaît : qu’il devra attendre dans la jungle jusqu’à ce que quelqu’un fasse un 5 ou un 8.Il est alors, sous les yeux horrifiés de Sarah, aspiré dans le jeu.Des chauve-souris sortent alors par la cheminée et envahissent rapidement le salon…Terrifiée, Sarah se met à hurler et s’enfuit en courant.

jumanji

téléchargement

   En 1995, soit 26 ans plus tard, Nora Shepherd vient s’installer dans la grande bâtisse avec ses 2 neveux : Peter et Judy (Kirsten Dunst). Ces derniers sont depuis peu orphelins, leurs parents s’étant tué dans un accident.On leur raconte que les précédents propriétaires ont assassinés leur fils dans ces murs et que son cadavre s’y trouve encore sûrement.Après avoir exploré la maison et son grenier, ils trouvent le Jumanji.Ils commencent alors à jouer, en se rendant compte qu’une partie à déjà été entamée, 2 pions étant comme soudé sur le plateau de jeu.Après avoir fait sortir des singes et un effroyable lion, Peter fait un 5 et libère Alan.Celui-ci est désormais un adulte et a passé la majeure partie de sa vie dans la jungle.Il part alors à la recherche de ses parents…qui sont malheureusement décédés quelques années auparavant, ne cessant jamais de le rechercher…Peter et Judy tente alors de le convaincre de terminer la partie pour que tout revienne à la normal.D’abord réticent, il finit par accepter et la partie peut reprendre.Mais ça n’est son tour de jouer…c’est celui de Sarah !

   La petite troupe part alors à la recherche de Sarah, qui a changé de nom mais pas d’habitation.Celle-ci, après les événements de 1965, a du entamé de longues thérapies chez des psychiatres, personne ne la croyant lorsqu’elle racontait comment Alan avait disparu.Lorsqu’il revient et lui annonce son retour, elle s’évanouit.Sarah n’a pas du tout l’intention de poursuivre la partie, et Alan doit ruser et la piéger pour qu’elle relance les dés…d’autres créatures s’échappent du jeu : une plante carnivore vorace et gigantesque, une horde d’animaux sauvages, la mousson,…et le terrible chasseur Van Pelt (Jonathan Hyde), dont le seul objectif est de faire la chasse à l’homme à Alan.Parviendront-ils à finir la partie ?

attics-jumanji

   Jumanji est un film de Joe Johnson (à qui l’on doit Captain America, Chérie j’ai rétréci les gosses, Jurassic Park 3 ou encore The Wolfman).C’est l’adaptation d’un roman pour enfant  de Chris Van Allsburg (qui en écrira une variante, Zathura : une aventure spatiale, donnant également lieu à un film, sans grand succès).Mené tambour battant par l’acteur Robin Williams, qui montre tout son talent d’acteur comique, et possédant véritablement, même adulte, une âme d’enfant.C’était un comédien apprécié par le public, qui ne l’a jamais lâché et qui s’est senti brisé à sa mort, en 2014…

   Carton à sa sortie, Jumanji a vu ses effets visuels réalisés par la société Industrial Light & Magic, qu’avait crée Georges Lucas, et qui a travaillé sur les sagas de Jurassic Park, Star Wars et Pirates des Caraïbes.Encore aujourd’hui, plus de 20 ans plus tard, ils ont très bien vieilli et ne font pas du tout dépassés.Tout le bestiaire de la savane est passé en revue.

   Du côté de l’intrigue, le film lorgne davantage du côté de la comédie d’aventure familiale, sans jamais verser dans le pathos.Il y a un parallèle intéressant à faire entre le chasseur Van Pelt et le père d’Allan…qui sont joués tout les 2 par le même acteur.Lorsqu’il voit pour la dernière fois son père, se dernier lui demande de se comporter comme un homme, et non plus comme un enfant.Son père et Van Pelt s’expriment parfois en des termes similaires…un peu comme si le chasseur était là pour faire passer à Alan une sorte d’épreuve, l’obligeant à affronter ses démons (ce qu’il n’a jamais fait étant gosse et que son père lui a reproché).Van Pelt, à la fin du film, dans un face-à-face avec Alan, reconnait que ce dernier est devenu courageux et se conduit comme un homme.On a parfois l’impression que c’est son père qui s’exprime à travers la bouche du chasseur.

(notre note : 8,5/10).

van pelt


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema