A crazy world



562.L’exorciste : un classique du « film d’horreur ».

pk 

    Le film d’horreur est un genre cinématographique tentant de créer une atmosphère angoissante pour le spectateur, ayant recours au suspense et autres surprises visuelles, jouant avec une musique angoissante et des personnages énigmatiques afin d’effrayer, de faire peur.Dans ce genre de film, il y a toujours un méchant, un personnage qui va faire du mal aux héros, et qui au cours de l’histoire du cinéma a pris de multiples visages : vampires (DraculaDaybreakers,…), momie (La momie,…), fantômes (SinisterInsidious,…), tueurs en séries (PsychoseHalloweenScream, Saw,…) ou encore créature de l’espace (The Thing,…)…mais il y a également la figure de la personne possédée, c’est-à-dire habitée par un démon, un mauvais esprit.Ce dernier s’empare de l’enveloppe corporelle de la personne et la pousse à accomplir des actes abominables, contre son dessein.Initialement, c’est le film Rosemary’s Baby qui a popularisé le genre .Mais le meilleur représentant de ce genre (personne/enfant démonique), c’est sans conteste L’Exorciste. Sorti en 1973, le film a été réalisé par William Friedkin (à qui l’on doit French Connection et le rescent Killer Joe avec Matthew McConaughey) et demeure jusquà aujourd’hui l’un des plus grand succès du film d’horreur.C’est également devenu, au fil des années, un film culte.

     L’histoire tient en quelques lignes : L’actrice Chris Mac Neil (Ellen Burstyn) est très inquiète pour sa fille, la petite Regan (Linda Blair), qui semble atteinte d’un mal inexplicable : autrefois joviale, gentille et respirant de vie est désormais devenue hargneuse, agressive et grossière.Elle l’emmène chez des médecins tentant de comprendre ce qui lui arrive…les médicaments pour la calmer ne marchent pas.La petite devient de plus en plus nerveuse, parle dans d’autres langues, se contorsionne dans tout les sens et crache des glaires verdâtre.Elle attaque ceux l’approchant et développe des capacités psychiques impressionnante…sa voix change et sa tête tourne d’un tour complet autour de son cou…les médecins ne constatent pourtant aucune lésion dans le cerveau de la fillette et conseille à Chris d’essayer un exorcisme, c’est-à-dire une cérémonie religieuse menée par un prêtre visant à chasser le démon ayant pris possession du corps du patient.Le père Karras, qui n’y croit d’abord pas, rend une visite à Regan et après observations des étranges phénomènes dont il est victime décide de tenter l’exorcisme…mais il échoue car il n’est pas assez qualifié pour cela.Il fait alors appel au  père Merrin (Max von Sidow), qui avait fait des fouilles sur un site archéologique en Irak et découvert une statuette du Dieu Pazuzu (un dieu malfaisant de la mythologie mésopotanienne), démon qu’il reconnait en Regan…l’homme va devoir faire face à la créature la plus terrifiante que ses yeux aient pu voir dans son existence…

uy

     Adapté du roman éponyme, L’Exorciste serait, selon inspiré d’un cas réel d’exorcisme (la victime était un jeune homme de 14 ans).Le film montre très bien ce que peut constituer un cas de personne possédée (ou croyant être possédée) : teint blafard, auto-mutilation, fatigue extrême, perte de poids, la respiration sifflante et presque difficile,…la petite Regan subit une épreuve terrible qui pourrait aboutir à sa mort certaine si rien n’est entrepris pour l’aider.Elle marche à 4 pattes, la tête en bas, crachant du sang (la fameuse scène de l’araignée, insoutenable).Elle insulte les gens de façon virulente et voit ses facultés physiques décuplées…La fillette parle également latin par moment ou encore à l’envers (verlan).

     La scène de l’exorcisme est l’une des plus impressionnantes du film : la chambre où il fait glacial (un vent souffle d’ailleurs souffler moment, peut être en raison du fait que Papazu est le démon du vent), le lit qui remue, la lévitation de Reagan, des glaires verdâtres craché à tout vent sur les 2 prêtres…qui ne réagissent pas de la même manière : Merrin fait face au démon et l’affronte sans la moindre peur et avec méthode, tandis que Karras, épouvanté, n’ose même pas regardé ce qui se passe…pourtant les 2 auront un rôle important à jouer pour chasser le démon qui a pris possession de Reagan et qui est à l’origine de sa dégradation physique.La méthode pour chasser le démon semble assez classique : eau bénite et prières, avoir avoir attaché le « patient ».

     La question de la foi est abordée de manière négative dans le film : Regan et sa mère sont sans religion, le père Karras est en proie au doute et croit avoir perdu la foi, suite à la mort de sa mère…Il ne parvient d’ailleurs pas, sans l’aide de Merrin à faire face au démon.Cela correspond bien à l’atmosphère religieuse des années 70.Son sacrifice ultime, à la toute fin du film redonne pourtant à la foi une résurgence, une sorte de porte ouverte vers le bien, triomphant du mal (personnifié par le démon dans le long-métrage, mais qui peut en effet, dans la vie ordinaire prendre de nombreuses formes).

     Près de 45 ans après sa sortie, le film a bien vieilli : les âmes sensibles seront choqués par certaines scènes (les effets visuels sont encore plus que crédibles), ce qui prouve qu’il est encore efficace.Le thème principal du film ( composé par Mike Oltfield et s’intitulant Tubular Bells) rend le film plus angoissant encore.Plusieurs suites succéderont à l’original, mais mieux vaut les oublier…elles sont sans intérêts.Seul ce film doit prévaloir ! Friedkin a rendu l’histoire la plus crédible possible (cela évoque, par moment, un film documentaire…), ayant eu recours à des scientifiques, ouvrant son film sur un site archéologique.D’ailleurs le film fait preuve d’un scepticisme par rapport à la pratique de l’exorcisme, préférant le point de vue scientifique (les psychiatres pensent d’abord internet Regan) avant de devoir accepter l’évidence : il y a quelque chose de surnaturel qui est en train de se produire…

Image de prévisualisation YouTube

(notre avis : 9/10)


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema