A crazy world



607.The Big Sick.

wqa

Comédie culturelle, The Big Sick raconte l’histoire de Kumail, indien musulman, voulant devenir humoriste, qui tombe amoureux de la jolie Emily (Zoé Kazan), mais qui n’ose pas le dire à ses parents, qui souhaitent le voir se marier avec une indienne. Ainsi, chaque repas de famille est un prétexte pour lui présenter d’innombrables prétendantes, toutes plus séduisantes les unes que les autres…mais rien n’y fait, Kumail aime Emily. Mais lorsque cette dernière apprend qu’il n’a même pas informé ses parents de son existence, elle prend la mouche, se demandant où leur relation peut bien déboucher, et ils rompent tout deux. Peu de temps après, Emily tombe gravement malade, et est transportée d’urgence à l’hôpital…ses parents habitant à plusieurs heures de là, et devant se rendre à son travail, sa meilleure amie contacte Kumail et lui demande de rester auprès d’elle. Lorsque le jeune homme arrive, la patiente n’est pas très heureuse de le voir…le médecin le prend à part, l’informant de la situation : Emily est très malade, mais souffre d’une pathologie inconnue. Il souhaite la plonger en coma artificiel afin d’éviter que son état se dégrade…car elle risque de mourir si il ne tente rien. Kumail accepte alors de signer les papiers pour qu’elle soit entubée et plongée dans le coma. Il prévient ensuite les parents d’Emily de la situation…ceux-ci arrivent le lendemain matin, très inquiet, et prennent rapidement la situation en main :  Beth (Holly Hunter) et Terry (Ray Romano) forme un couple aimant leur fille, mais qui se dissout peu-à-peu depuis que le mari à trompé sa femme, lors d’un voyage d’affaire (une convention mathématique). Beth se montre austère et froie avec Kumail, dont elle sait tout -car sa fille lui raconte absolument tout- et qu’elle ne pardonne pas d’avoir fait souffrir Emily. Terry, d’abord méfiant, se rend compte assez rapidement que le jeune homme n’est pas un mauvais bougre et les 2 hommes deviennent rapidement amis. Tout ce petit monde va veiller sur Emily, toujours dans le coma, s’inquiétant pour elle, et cet événement désastreux va les rapprocher…

Le film est aussi un hommage au comique de Stand-up, où un humoriste parle de sa vie de tout les jours et des événements qui lui sont arrivés, en s’adressant au public face à lui comme si ce dernier lui était familier, comme si il le prenait en témoin, qu’il était concerné. Ainsi, Kumail essaye de percer dans la profession de comique, tant bien que mal, étant bon lorsqu’il parle de ses mésaventures. Il est parfois un peu trop culturaliste, donnant un cours d’histoire de sa propre culture plutôt que de réaliser un divertissement, qui pourrait détendre son public…Sa famille a du mal à accepter le fait qu’il ait choisi cette voie, et sa mère souhaiterait le voir embrasser une carrière d’avocat.

Sa culture lui impose d’épouser une femme de la même origine ethnique que lui. Mais Kumail n’en a que faire des traditions…il n’est même pas croyant ! Et lorsqu’il est « sensé » prier 5 fois par jour, le jeune homme en profite pour jouer à des jeux vidéos ! Sa mère est très attachée aux rites de son peuple, et ne tolère pas les déviances. Elle lui présente donc, à chaque repas, une nouvelle prétendante, parmi les filles les plus sollicitées, prétextant que c’est le hasard qui fait que toutes ces demoiselles se présentent chez eux…Lorsque Kumail avouera à sa famille l’existence d’Emily, tous le renieront. Sa mère tournera la tête, et ne prononcera plus un mot en sa présence…du moins, c’est ce qu’elle semblera penser. Au fond d’elle-même, elle voudra toujours avoir de ses nouvelles, même si il lui sera désormais impossible de le côtoyer.

La relation entre Kumail et les parents d’Emily sera également intéressante : si de prime abord, le contact ne passera pas, à force de le voir et grâce à son implication dans la vie d’Emily, les nœuds vont se dénouer, apaisant les tensions existantes. Les 3 personnages vont même devenir très proches, partageant des choses très personnelles. La mère d’Emily en viendra même à prendre la défense de Kumail lorsqu’un spectateur se moquera de lui lors de son one-man show, ou à souhaiter qu’il « fasse » partie de leur vie.

Emily, à son réveil du coma, n’aura pas le comportement souhaité par le spectateur : il est toutefois logique qu’elle ne sache pas tout ce que Kumail aura fait pour elle durant son long sommeil…d’autant que cette longue attente elle l’aura vécue comme si quelques instants s’étaient écoulés, sans se rendre compte qu’elle a subie quelque chose de grave…comme si elle était toujours celle qu’elle était avant, sans jamais avoir été dans le coma. Autrement dit, dans sa tête, Kumail ne lui apparaît pas comme étant l’amour de sa vie, mais bien un individu méprisable car il l’a faite souffrir…pourtant, elle éprouve encore des sentiments pour lui. Ils semblaient même ainsi fait l’un pour l’autre. Sera-t-elle prête à le reconnaître ? Bref, un film touchant (notre note : 8/10).


  1. Rencontres et sorties entre amis écrit:

    Encore un biopic pour s’exprimer ! J’aime bien ce film qui raconte l’histoire d’un homme pakistanais qui est obligé d’avoir un mariage arrangé. Et puis, il tombe amoureux d’une fille américaine. Un beau mélange de cultures !

    Dernière publication sur Découvrez tous les bons plans à travers toute la France  : Sortie sportive : rendez-vous au Marathon Touraine Loire Valley

    Citer | Posté 21 septembre 2017, 15 h 58 min

    Répondre

Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema