A crazy world



613.Haiku…art japonais méconnu.

La poésie…genre mal aimé de la littérature, il ne compte qu’un groupe restreint d’aficionado. Certes, il est vrai que l’on connait tous quelques poèmes par cœur, ayant du les mémoriser à l’école, mais peu d’entre nous lisent des recueils de poésies. Pourtant, il y a de véritables trésors qui n’attendent qu’à être découvert, permettant de se laisser bercer par la prose de leur auteur, interprétant le sens des mots, ressentant les émotions et sentiments que le poète a voulu exprimer.

Mais la poésie se décline en de nombreux sous-genre : parmi eux, il y a le Haiku, originaire du Japon. Cet art se fait dans la spontanéité, s’écrivant très rapidement (en un instant disent certains) : il se veut très court, composé de 3 vers et 17 syllabes dans la plupart des cas (5-7-5). L’idée est de faire un lien entre des images, de manière succincte sans les briser, dans la fluidité et la continuité. Il n’y a généralement pas de rime. Le but est d’exprimer une émotion, souvent de façon métaphorique en utilisant des images qu’on met en comparaison/ qu’on oppose/ qu’on relie…

Quelques exemples :

 » Rien ne dit

   Dans le chant de la Cigale

   Qu’elle est près de sa fin »

(Bashõ, poète japonais du 17e siècle)

 

« Le papillon bat des ailes

  Comme s’il désespérait

  De ce monde »

(Kobayashi Issa, poète japonais du 18e siècle)

 

« Tout a brûlé

 Heureusement, les fleurs

 Avaient achevé de fleurir »

(Ozaki Hosai, poète japonais du 20e siècle)


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema