A crazy world



625.Bigfoot Junior.

m

Adam est un jeune garçon qui vit seul avec sa mère, depuis que son père a disparu, lorsqu’il était encore petit. À l’école, il est un élève agité (souvent en retenue) que personne ne remarque…un jour, alors qu’il est victime des frasques de ses voisins de classes qui lui collent des chewing-gums dans les cheveux, sa mère est obligée de lui couper sa chevelure foisonnante, et de ne lui laisser qu’une tête presque vide. Mais le lendemain, qu’elle n’est pas sa surprise de voir que ceux-ci ont repoussé ! Il s’interroge sur les raisons de cet étrange phénomène, d’autant que d’autres se produisent : ses pieds se mettent à grandir lorsqu’il est en colère, se sens sont en alertes, et ses forces en sont décuplées. Adam découvre alors accidentellement que sa mère entretient une correspondance avec son père depuis sa disparition, lui envoyant des photos de leur fils et de ses nouvelles…le jeune garçon est choqué par ces révélations et décide de partir à la recherche de son père dont il a l’adresse…ce dernier vit dans la forêt caché depuis de nombreuses années, car il est un Bigfoot, une sorte d’être mi-homme mi-singe…et il se pourrait bien que son fils ait hérité de ses gènes…

Le duo belge Ben Stassen et Jérémie Degruson concoctent, avec ce Bigfoot Junior, une excellent long-métrage d’animation 3D, où l’action est omniprésente, sans aucun temps-morts. Les dessins sont vraiment très réussis, l’animation belge prouvant qu’elle a peu de chose à envier aux dessins-animés des studios Disney ou DreamWorks.

Le jeune Adam, héros du film se découvre des dons vraiment particulier du fait qu’il est un Bigfoot (il peut notamment parler aux animaux) ! Mais à la différence de son père, il n’a pas l’allure d’un singe (les gènes faisant parfois bien les choses). Les retrouvailles avec ce dernier seront enfin l’occasion pour les deux de se rencontrer et de se découvrir l’un et l’autre. Le jeune garçon a toujours eu un manque dans sa vie, et il se trouve que son paternel est exactement la pièce du puzzle qui lui manquait. D’autant que ce dernier est vraiment très chouette (il faut les voir faire la course, dans une scène rappelant le super-héros Flash).

p

Mais le danger n’est pas très loin, en la personne d’une organisation qui rêve de mettre au point un produit pour la repousse des cheveux (recette qui fera de son inventeur l’homme le plus riche de tout les temps, si cela se concrétisait), et qui pourrait voir en Bigfoot et ses poils repoussant instantanément qu’ils sont coupés, le moyen d’y arriver…

Rythmée par la musique pop du groupe (belge) Puggy, cette comédie d’aventure se laisse regarder avec plaisir, quelque soit notre âge, revisitant le mythe du Bigfoot (que les réalisateurs démystifie au passage), le « chaînant manquant » que bon nombres de cryptozoologistes tentent de découvrir (encore aujourd’hui !). Un beau moment en bonne compagnie (notre note : 8/10).


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema