A crazy world



626.Alliés.

zq

Max Vatan ( Brad Pitt) et Marianne Beauséjour (Marion Cotillard) forme un couple à la vie bien tranquille, à Casablanca, en 1942. Sauf que tout cela n’est qu’apparence : ils sont des espions en mission (et de véritables experts, au professionnalisme hors pair), ne se connaissant pas, issu de 2 pays différents (il est canadien et elle française), uniquement là pour tuer l’ambassadeur allemand. Mais la mission accomplie, chacun d’eux tombe amoureux de l’autre, et ils finissent par se marier pour de vrai. Un enfant naît même de leur union. Si Marianne cesse d’être active, Max continue son travail. Mais l’un de ses supérieurs vient un jour lui annoncer qu’ils ont des soupçons concernant Marianne Beauséjour…celle-ci serait en fait une espionne allemande, œuvrant pour les nazis. Max se refuse de croire pareilles horreurs, et que toute leur relation ne reposerait que sur une illusion. Mais néanmoins, le doute subsiste dans sa tête ; et si c’était vrai ? Si c’est le cas, il devra la tuer.

Le cinéaste Robert Zemeckis, mondialement connu pour Forrest Gump et la trilogie des Retour vers le futur, en réalisant Alliés, offre un film captivant de bout en bout, posant la question de la vérité, qui piquera l’esprit du spectateur, jusqu’au dénouement final, où l’on saura si oui ou non, toute la vie de Max Vatan et Marianne Beauséjour n’est qu’un mirage fumant ou non.

Brad Pitt, vieillissant, campe un personnage attachant, avec un accent québécois qui fait quelque fausse note. Marion Cotillard, quand a elle, offre une héroïne tout en profondeur, et difficile à cerner. Lors de sa rencontre avec Max, elle le briffe sur leur mission, et sur ce qu’il faut faire pour avoir l’un d’un citadin, sans attirer l’attention. Mais elle tente aussi de le séduire…refusant d’abord ses avances (car c’est la pire chose qu’il peut se produire pour 2 agents en mission, étant donné que cela peut la compromettre), il succombe peu-à-peu à ses charmes et envisage de ne plus la quitter…

Le film sur la question de la confiance dans les relations : doit-on donner à l’autre « le bon dieu sans confession », se fier à celui dont on sait finalement peu, mais que l’on a l’impression de connaitre depuis toujours ? Zemeckis s’interroge sur le sujet, donnant quelque éléments de réponses, avec son Max, qui hésite longuement avant de « tester » sa femme, le faisant sous la contrainte de ses supérieurs…Il ne pense pas que sa vie repose sur une trahison, un mythe, et que sa femme discute de ses missions avec lui pour transmettre toutes les informations aux nazis. Et pourtant, il se met à douter, à passer de l’autre côté de la frontière de la sincérité, et à lui mentir, à elle, celle qu’il aime…pour le spectateur, il y a quelque chose de dérangeant à cette situation, un peu malsain…

Alliés raconte de manière chronologique l’histoire d’un homme et d’une femme qui n’aurait jamais du s’aimer. Max voit son regard sur sa femme évoluer peu-à-peu que le film se déroule : de l’indifférence, il passe à l’amour, puis au doute, et enfin, à la détermination…Marianne, sent que son mari prend ses distances avec elle, mais elle ne comprend pas pourquoi…et dans cette joyeuse paranoïa, la tragédie n’est pas loin (notre note : 8/10).


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema