A crazy world



645.Slumdog Millionaire : la chance ou le destin ?

Slumdog Millionnaire suit l’histoire incroyable de Jamal Malik (incarné par Dev Patel), un jeune indien qui se retrouve à participer au jeu télévisé « Qui veut gagner des roupies ? » (équivalent indien de « Qui veut gagner des millions ? »).  Si les premières questions sont très faciles, les suivantes le sont beaucoup moins, et pourtant Jamal répond correctement à chacune d’entre elles….au point que, très rapidement, les organisateurs du jeu se mettent à le soupçonner de tricherie. Comment un pauvre issu des bidonville pourrait savoir des choses que même les plus cultivés ignore ? Est-ce du à la chance, la triche, à une intelligence insoupçonnée ou est-ce du au destin ?

pzs

Les trois mousquetaires

Slumdog Millionnaire, sorti en 2008, est l’oeuvre la plus aboutie du cinéaste Danny Boyle (mais qui a été toutefois aidé par Loveleen Tandan), touche-à-tout de génie, à qui l’on doit 127 heuresTrainspotting, ou encore La Plage. En adaptant un livre de Vikas Swarup, il allait offrir son meilleur film ainsi qu’obtenir la reconnaissance de toute sa profession, en récoltant 8 oscars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur.

pzs3

Mais revenons au film. Celui-ci suit 3 personnages de confession musulmane, de leur enfance dans les bidonvilles de Juhu, non loin de Bombay, à l’âge adulte. 3 destinées différentes, avec des vies différentes et des actes posés qui vont déterminer qui l’on sera, ou plutôt qui l’on choisi d’être. Il y a tout d’abord Jamal, jeune garçon qui se retrouvera à participer des années plus tard au jeux télévisé « Qui veut gagner des roupies ? « , son frère Salim, ensuite, vivant avec leur mère, jusqu’à ce qu’une émeute anti-musulman éclate, les séparant à tout jamais de celle-ci… et Latika, enfin, jeune fille que Jamal fera rapidement intégrer à leur petite bande, car elle aussi se retrouve seule et sans famille. Le joyeux trio décide de se faire appeler les 3 mousquetaires, comme les héros du roman d’Alexandre Dumas : Athos, Porthos et Aramis. Reccueilli par un truand local, Maman, ils se retrouvent à mendier pour lui. Ce dernier voit en Salim celui-qui prendra sa relève, et lui demande de lui amener son frère, un soir, afin de l’aveugler pour qu’il soit plus misérable au regard des gens dans la rue, qui se prenant de pitié pour lui, lui donneront plus d’argent. Mais Salim refuse et s’enfui avec Jamal et Latika…embarquant au vol dans un train de marchandise, il lâche la main de cette dernière qui se retrouve capturée…

pzs2

Love

Le film présente une relation triangulaire : Jamal aime Latika, dont il sait déjà qu’elle est l’amour de sa vie (alors qu’il n’est encore qu’un petit garçon) et cette dernière l’aime bien aussi. Salim aime son frère, et ressent de la jalousie envers Latika, qui passe beaucoup trop de temps pour lui avec Jamal. La relation entre Latika et Salim n’est d’ailleurs pas au beau fixe, celui-ci ne se montrant pas très gentil envers cette dernière, ne s’inquiétant d’ailleurs pas du sort de celle-ci lors de leur première rencontre, alors qu’elle vient de perdre ses parents, ne connaît personne et n’a aucun endroit où aller.

Après que Salim a lâché la main de Latika, en prétextant que celle-ci avait glissée, avec son frère, ils se retrouvent à arnaquer des touristes visitant le Taj Mahal, durant plusieurs années, en se faisant passer pour des guides touristiques. Mais Jamal ne lâche rien : il pense sans cesse à Latika, et souhaite la retrouver, malgré le fait que cela contrarie Salim. Il découvre que celle-ci est désormais une prostituée, obligée de travailler pour Maman.  Les 2 frères la libère, mais Salim tue Maman, l’abattant de plusieurs balles grâce à revolver…perdant un peu la raison, il rejoint une autre bande de truand, et rattrape Jamal et Latika, s’interposant entre eux, afin de récupérer celle qu’il considère désormais comme sa propriété. Tandis qu’il menace de son Colt 45 son propre frère, Latika, qui souhaite éviter un drame décide d’abandonner Jamal et de partir avec Salim, à contre-cœur.

Les années passent, mais impossible à Jamal d’oublier sa dulcinée. Désormais simple serveur dans un salon de thé dans un centre d’appel téléphonique, sa situation s’est un peu améliorée. Il n’a aucune idée de l’endroit où peut bien se trouver Latika…aussi, il décide de trouver les coordonnées de son frère et de reprendre contact avec lui. Cela fonctionne et les deux hommes se retrouvent : Salim est désormais un criminel travaillant pour le bandit notoire Javet. Il apprend que Latika est devenue la femme de ce dernier, offert par Salim !!! S’introduisant dans la maison de ce dernier, il la supplie de venir le rejoindre et lui donne rendez-vous à la gare…malheureusement, même si elle tentera de le faire, son mari et Salim l’empêcheront d’y arriver…

Ayant définitivement perdu sa trace, Jamal tente alors de participer à un jeu télévisé dans l’espoir qu’elle le verra peut-être à la télévision et souhaitera le retrouver.

pzs1

Un jeu pleins de souvenirs.

Le jeu « Qui veut gagner des roupilles ? » va avoir son grand champion : il s’appelle Jamal et il n’est personne. Ce simple serveur va déchaîner les audiences à la télévision, chacun se passionnant pour son histoire. Tout le monde se demandant comment il fait pour répondre sans se tromper, à chacune des questions, qui sont pourtant d’une complexité croissante…les organisateurs du jeu l’accuse de tricher, et lui envoie la police, dans les coulisses, pour le torturer afin qu’il avoue…

Mais ceux-ci vont devoir se rendre à l’évidence : il n’a pas triché ! Chacune des questions qu’il a eu correspond à un moment de sa vie, allant de son enfance à l’âge adulte, en passant par son adolescence. Par exemple, la première question avait pour objet de savoir qui était l’acteur vedette du film indien Zanjeer. En fait, si Jamal répond qu’il s’agit de Amitabh Bachchan, c’est tout simplement qu’il l’a rencontré, lorsqu’il passait dans son village, et avait réussi à obtenir un autographe de se dernier.

Le jeu, qui s’étale sur plusieurs jours, va ainsi lui permettre de se remémorer toute son histoire, accroissant son désir de revoir Latika. Danny Boyle rattache d’ailleurs à chaque question, l’événement en question, permettant de découvrir au compte-goutte l’histoire de Jamal.

L’animateur du jeu télévisé va tout faire pour empêcher Jamal de gagner, l’encourageant à arrêter de jouer, à plusieurs reprises, le menaçant dans les coulisses, lui envoyant la police,…l’homme va même essayer de l’envoyer sur des fausses pistes sur les réponses à donner aux questions, afin de le voir perdre. Bien sur son hypocrisie n’apparaît pas aux spectateurs devant leur télévision, mais tout ce qu’il montre n’est qu’apparence…pourtant son franc sourire du début devient une sorte de rictus béa lorsque Jamal avance, de questions en questions, et son regard montre toute la colère qu’il cache en lui.

L’Inde et ses travers

La société Indienne se retrouve ébranlée dans Slumdog Millionnaire : L’Inde est un pays de contraste, d’une grande beauté et avec une culture très riche, et d’une grande laideur, par sa pauvreté et la criminalité dont le pays fait l’objet. Le film montre de somptueux décors, d’une grande beauté, mais en insistant à chaque fois sur un aspect plus sinistre (comme un amoncellement de déchets). Il permet de voir la vie quotidienne des habitants, et ce qu’ils font pour survivre. Danny Boyle a aussi voulu afficher les transformations et nouvelles constructions, permettant de voir comment évolue un quartier. Inutile de dire que Slumdog est un film plutôt controversé en Inde… D’ailleurs savez-vous ce que son titre signifie ? Et bien, cela veut dire « Chien de bidonville millionnaire »…

Le long-métrage fait passer la pilule, en ponctuant son film d’une touche d’humour bienvenue (lorsque Jamal se fait tabasser par un policier, son supérieur lui demande d’arrêter, pour éviter d’avoir des problèmes avec Amnesty International, grand défenseur des droits de l’homme ;  ou encore lorsque Jamal saute dans la fosse sceptique, dressant son bras vers le haut avec la photo de son acteur préféré, seul élément qui ne sera ainsi pas couvert de selles).

Le film aborde aussi le thème de la corruption, à travers sa plus célèbre allégorie : l’argent. Les conséquences de celle-ci peuvent être dévastatrice : elle transforme toute personne, et peut justifier les pires atrocités. D’ailleurs, ne gagnerait-t-on pas à y accorder moins d’importance, au profit d’autres valeur comme l’amour… Jamal participe d’ailleurs au jeu, non par appât du gain, mais pour retrouver celle qu’il aime. Il est clair que l’argent peut nous permettre de réaliser bien des choses, mais elle n’est pas la chose la plus importante au monde…

Les acteurs du film sont tous d’illustre inconnus, à l’origine, tous d’origine indienne. Les enfants du film sont de jeunes issus de bidonvilles avec ces bâtisses faites de tôles, où l’eau potable est inconnue au bataillon. Cela donne au film une certaine authenticité, et une véritable âme, bien que cela a été perçu comme dénigrant les populations locales…on a aussi accusé Danny Boyle d’avoir sous-payé ses acteurs, ce qu’il a nié en bloc, affirmant au contraire qu’ils ont été payés beaucoup plus que ce qui a été dis. Il faut avouer que le film a fait souffert ces pauvres gens, mais a aussi permis de dévoiler une réalité qu’on oublie top souvent…il a aussi fait rêver et imaginer que la vie pouvait être autre chose que ce qu’elle est.

L’histoire du film est passionnante : elle nous entraîne dans les tourbillons de la vie, le temps passant à une vitesse folle (le récit se caractérise par son côté dynamique, par de nombreux plans en plongées et contre-plongées), avec des épreuves vraiment très dures pour ses personnages (sans jamais verser dans le larmoyant). La participation au jeu télévisé par Jamal a quelque chose de magique, tant on a l’impression que les questions ont été « inscrites » par le destin lui-même…La chanson finale, Jai Ho, concluant le film, est d’une grande beauté. Un très grand film (notre note : 9,5/10). 

mjh

 

→à voir aussi : Que deviennent les jeunes acteurs du film ?


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema