A crazy world



677.Superman Lives (Superman est toujours en vie).

Peu de gens le savent, mais Tim Burton a bien failli réaliser un long-métrage sur Superman, à la fin des années 1990. Le film, intitulé Superman Lives, devait avoir Nicolas Cage, dans le rôle titre. Le projet débute en 1997. Mais un an plus tard, il s’interrompt brusquement, et le long-métrage est définitivement abandonné. Après le flop de Superman 4, il fallait rebondir assez vite. Les droits d’adaptations reviennent à Salkind, producteurs des premiers films. Un Superman 5 est en chantier, mais ne verra finalement jamais le jour. Un Superman Reborn est alors envisagé, avec pour fil conducteur le fait de tuer le super-héros, pour le ressusciter ensuite. Brainiac et Doomsday sont introduits dans le scénario, en tant qu’opposants du héros. Kevin Smith se charge du scénario, avec en idée de confier le rôle-titre à Sean Penn. Mais il en sera tout autrement…

nc

Si la Warner avait envisagé Burton pour le réaliser, elle n’avait jamais donné son approbation pour le scénario, qui a changé de main à plusieurs reprises, en vain. Le casting était largement défini : Si Nicolas Cage était Clark Kent (choix de Tim Burton, décrié par les fans du comics), Courteney Cox devait interpréter Loïs Lane. Côté vilain, Kevin Spacey devait se glisser dans la peau de Lex Luthor (rôle qu’il finira par jouer dans Superman Returns, en 2005) et Tim Allen dans celle de Brainiac. L’identité de celui qui aurait prêter ses traits à Doomsday, ennemi principal, est inconnue. On affirme aussi que Michael Keaton devait apparaître dans le long-métrage, peut-être en reprenant son rôle de Batman…

Burton demande à Wesley Strick de réécrire le scénario, afin d’en faire quelque chose qui lui sera plus personnel. Son Superman devait avoir l’air d’un mort-vivant, un marginal, héros burtonien par excellence. Il devait ne plus se sentir à sa place parmi les humains, étranger dans un monde qui n’est pas le sien. Puis, l’homme d’acier devait mourir, tués par ses ennemis, avant d’être ramené à la vie grâce à un costume régénérant.  Le film devait bénéficier d’un budget colossal (près de 190 millions de dollars), alors que la Warner ne veut pas dépenser autant d’argent. Nicolas Cage fait des essais pour le costume de l’homme d’acier. Des tests sont filmés, mais jugés peu concluants. Des photos le montre dans le célèbre costume bleu, arborant la fameuse cape rouge, avec des cheveux longs. Mais la Warner annule tout, et le film ne verra finalement jamais le jour. Un documentaire, sur sa production chaotique verra tout de même le jour en 2015.


Laisser un commentaire

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema