A crazy world



692.Wonder Wheel.

?????????????????

Ginny (Kate Winslet), serveuse, entretient une liaison avec Mickey (Justin Timberlake), un maître nageur qui souhaiterait devenir écrivain. Elle est folle de lui, et rêve de laisser sa vie actuelle pour partir avec lui. Ancienne comédienne de théâtre, la dame était autrefois mariée avec un homme qui l’aimait…mais elle a tout gâché en le trompant, avec un de ses partenaires de scènes. Le cœur brisé, son époux s’en est allé, l’abandonnant elle et son fils, Richie. Sa route à alors croisée celle de Humpty (James Belushi), un forain malheureux depuis le départ de sa fille -qui ne lui parle plus-, Carolina (Juno Temple), promit à un bel avenir, et qui a préféré se marier avec un mafieux. Ils se sont mis ensemble, formant un couple qui se console et s’aide mutuellement à remonter la pente…mais aucun des deux n’est réellement heureux. Humpty noie son chagrin dans l’alcool et bat sa compagne, tandis que cette dernière le trompe et repense à celle qu’elle était autrefois et comment la situation a dérapé. Ginny ne contrôle pas son fils, Richie, qui est pyromane et déclenche des feux avant de fuir…

Un jour, Carolina revient chez elle. La jeune femme a quitté son mari, et souhaite se faire pardonner auprès de son père. La mafia la recherche activement, prête à tout pour lui faire la peau, car elle a parlé au FBI et sait beaucoup trop de choses sur leurs affaires. Humpty, d’abord en colère, décide d’oublier leurs différents et de l’aider. Il lui permet de trouver du travail là où bosse Ginny, économisant aussi de l’argent pour elle afin qu’elle puisse reprendre ses études et embrasse l’avenir qu’il lui avait toujours imaginé. L’homme arrête également de boire et devient meilleur. Ginny apprécie Carolina, dans un premier temps, et l’aide quelque peu…mais lorsque la jeune femme croise la route de Mickey, les choses changent. Le jeune homme, pourtant épris de Ginny, tombe fou amoureux de Carolina. Il essaye d’y résister, sachant pertinemment que cela n’est pas une bonne chose, mais rien n’y fait. Ginny, jalouse, pique de grosses crises, craignant de le voir partir…il tente de la rassurer, tout en sachant que son cœur pense tout autrement. Quand à Carolina, amoureuse également, elle part demander conseil à Ginny. La situation va alors peu-à-peu déraper…

pok

Woody Allen, pour son film de l’année 2017, concocte un drame savamment orchestré. Il confronte les rêves et aspirations de chacun face à leurs désillusions…Il nous rappelle que l’on ne doit pas prendre ses rêves pour des réalités. Ginny rêve d’avoir une seconde chance, persuadé d’être responsable du départ de son premier mari, et de la succession d’échec qui l’on conduit à devenir une serveuse rongée par le remord. Elle est prête à tout pour plaire à Mickey, à qui elle voue un amour inconditionnel et véritable. Elle le connaît d’ailleurs par cœur, et ne pense qu’à quitter Humpty. Ginny aimerait remonter sur les planches, jouer des personnages pleins de poésie et de vie. La femme raconté souvent ses « exploits passés » à son fils, qui en à marre d’entendre la même ritournelle. Mickey, lui, jeune premier, aspire à être dramaturge. Il a fait des études, s’est instruit, mais n’est qu’un simple maître nageur n’arrivant pas à décoller. Il prend toutefois le temps de se laisser à ses passions et de voir où cela le mène. Humpty n’est qu’une épave, un homme blessé et triste d’avoir perdu sa fille…lorsqu’elle revient, l’homme est heureux et change du tout-au-tout. Il aime également sa femme, Ginny, et ne perçoit pas qu’elle souffre et aspire « à mieux ». Quand à Richie, il lui a toujours manqué un père. Il sait que sa mère est responsable du départ de celui-ci, car elle le lui dit indéfiniment. Le petit garçon est souvent seul et livré à lui même. Profondément perturbé,  il allume des feux, et regarde les choses brûler avec un malin plaisir. Est-ce une manière pour lui d’attirer l’attention ? 

Carolina incarne la bonté dans le film : elle ne se rend pas compte que c’est d’elle dont dépend l’équilibre pour certains et la rupture de celui-ci pour d’autres. La jeune femme est innocente et a fait de mauvais choix dans la vie…mais se reprend en main. Mais en tombant amoureux de Mickey, elle rend Ginny malheureuse. Et son père serait triste si Ginny partait de sa vie, où  que sa fille s’éclipsait à nouveau pour éviter de faire de l’ombre à sa femme qui le trompe. Carolina ne comprend pas l’impact qu’elle a sur l’histoire. Les situations sont critiques, les émotions complexes. On est dans un récit digne d’une tragédie grecque (Kate Winslet y étant pour beaucoup, la scène du couteau en étant un bon exemple), où la trahison n’est jamais loin.

Le film s’appelle Wonder Wheel (la roue merveilleuse) en raison du fait que les personnages sont prisonniers d’une sorte d’enfer dont il leur est impossible de s’échapper. L’histoire est cyclique, et le début semble annoncer la fin…Humpty et Ginny dépendent l’un de l’autre, et ne savent pas se donner les moyens de se séparer afin de vivre ce qu’ils doivent accomplir. Ginny à l’impression de jouer un rôle, depuis 5 ans, celui d’une serveuse paumée dont la vie est une succession d’échec et qui éprouve le besoin de porter ses anciens costumes de scènes. La foire, lieu où le film se passe, est une sorte de métaphore de la vie : la grande roue symbolise le temps, passant de manière cyclique, offrant une certaine stabilité…à une situation qui est en fait un cercle vicieux, et non vertueux ! Les buts ne sont jamais atteint car on retombe inexorablement au point de départ. Quand aux montagnes russes, elles produisent le même effets…on s’accroche à quelque chose, pendant un temps, avant que tout s’arrête net. Et on se surprend, à Coney Island, à admirer la douce-amère fatalité de l’existence…(notre note : 8,4/10).

zaq


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema