A crazy world



715.Aznavour forever.

Fringant vieillard, jeune homme sur scène, Charles Aznavour semblait inoxydable, traversant les années et devenant l’un des plus anciens chanteurs en activité (il avait commencé sa carrière en 1946  !!!). On le pensait éternel, allant chanter jusqu’à sa mort…si la première affirmation s’avéra fausse, la deuxième fut bien réelle ! Charles aura chanté durant plus de 70 ans, jusqu’à son décès, ce 1e octobre 2018, à l’âge de 94 ans. Il aura été marié trois fois (dont un demi-siècle avec Ulla Thorsel, sa dernière compagne) et aura eu 6 enfants.

pza

Né Shahnourh Aznavourian (mais comme le nom était trop compliqué à écrire, l’infirmière inscrivit Charles sur l’acte de naissance) à Paris, issu d’une famille modeste originaire d’Arménie, qui avait fuit pour échapper au génocide de 1915 qui sévissait là-bas. Le petit Charles grandit et commence à chanter dès 9 ans, dans des théâtres. Il intègrera définitivement ce milieu dès 1941. L’homme forme alors un duo avec Pierre Roche, avec qui il se produit dans des galas, pendant 7 ans, composant ensemble de nombreuses chansons, jusqu’en 1949.

Sa route croise alors celle d’Edith Piaf, qui le persuade de l’accompagner dans une tournée des Compagnons de la chanson, qui le conduira au Québec. Le succès n’est pas encore là pour Aznavour, qui songe à rester là-bas, d’autant que Pierre Roche a décidé d’y vivre avec sa nouvelle compagne, mais Piaf pense que cela ne serait pas une bonne idée, et décide de lui confier les premières parties de ses tournées. Ensemble, il iront de pays en pays, durant 8 ans…Aznavour fera beaucoup de choses pour Piaf, qui verra en lui une sorte d’homme à tout faire, mais également un ami et confident. Elle tentera de l’aider à se sentir mieux, complexé par son nez, et il subira une rhinoplastie.

Les années 50 pointent alors le bout de leur nez, et Aznavour commence à se faire connaître…mais il subi d’importantes critiques : on le trouve trop petit (il mesure 1,60 m), on dit qu’il ne sait pas chanté, qu’il n’a pas de voix… mais l’homme se fabrique une carapace et devient hermétique à celles-ci. En 1953, c’est au Maroc qu’il connaît un triomphe. Il compose pour d’autres (Bécaud), chante ses propres chansons, mais ne séduit pas encore la France…

En 1960, en signant un contrat chez Barclay, il devient célèbre en France grâce à J’me voyais déjà. Lors de la première de la chanson, il est prêt à renoncer, à 36 ans, à la carrière de chanteur dont il rêve tant. La chance lui sourira sous un tonnerre d’applaudissement. Il devient alors une machine à tubes, avec Les comédiens (1962), La mama (1963), Hier encore (1964), For me Formidable (1964) et surtout La Bohème (1965) -dont il n’a cependant pas écrite les paroles-, Emmenez-moi (1967), et Mourir d’aimer (1971). Il compose pour Johnny Hallyday la chanson Retiens la nuit et pour Sylvie Vartan La plus belle pour aller danser.

Il devient alors un touche-à-tout, s’essayant au cinéma dans de nombreux films (Tirez sur le pianiste-de Truffaut !-,AraratLe tambourDix petits nègres,…), jouant parfois son propre rôle. En 2009, il prêtera sa voix pour le personnage principal de Là-haut, long-métrage des Studios Pixar.

En 1972, avec Comme ils disent, il touche un sujet grave pour l’époque : l’homosexualité. Il l’aborde de façon sérieuse, sans dénigrement ni moquerie. C’est la première fois que quelqu’un a traité du sujet de cette manière. Mes  emmerdes, sorti la même année, sera un grand succès. En 1974, She conquiert le public anglophone. Les années filent, et les chansons aussi…Aznavour chante dans près de 9 langues différentes, et conquiert le public de tout les pays. La perte de son fils, Patrick, en 1977, mort d’une overdose, l’affecte énormément. Il composera le titre L’aiguille.

En 1989, avec Pour toi, Arménie, il tente de récolter des fonds, pour sa patrie, après un terrible séisme. La chanson est numéro 1 des classements. Il obtiendra la citoyenneté arménienne en 2008. Charles devient, l’année suivante, ambassadeur de l’Arménie pour la Suisse ! Le pays de ses origines l’apprécie énormément, et lui voue presque un culte. En 1991, il entame une tournée avec la chanteuse américaine Liza Minelli, où ils chantèrent ses chansons à lui et à elle.

En 2005, vieillissant, il envisage de s’arrêter et entame une tournée d’adieu…mais cela ne sera pas le cas.  L’homme est incapable de s’arrêter ! Il décide alors de chanter jusqu’à la fin, revisitant ses plus grands succès, dans des albums de duos, et composant de nouveaux titres. Il se voyait alors fêter ses 100 ans sur scène ! Toujours actif, il devait cependant monter avec une cane, et ne savait plus danser sur scène, après une chute récente…mais il avait pour objectif de retrouver la forme et pouvoir faire quelques mouvements endiablés…À défaut, il aura droit à un hommage national, en France, ce 5 octobre. Salut, l’artiste !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema