A crazy world


  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 19 janvier 2019

741.Spider-man : Far From Home (bande-annonce).

Alors que l’agenda cinéma de Marvel commencera cette année avec Captain Marvel (le premier film solo d’une super-héroïne), avant de suivre le dénouement de Avengers-Infinity War, les studios ont dévoilé les premières images de la suite de Spider-man : Homecoming. Premier film de la phase 4, il fera suite à Avengers-Endgame, ce qui signifie que Peter Parker renaîtra de ses cendres ! Il marquera également la dernière apparition de Stan Lee au grand écran…

Côté intrigue, il semble que ce long-métrage (toujours réalisé par Jon Watts) emmène Peter en Europe, avec sa bande d’amis, pour un voyage scolaire de 15 jours. Zendaya, alias Michelle Jones, s’impose comme la nouvelle « Mary Jane »,  et pas seulement par ses initiales (M.J.). Les méchants du films confirmés sont le Vautour et Le Scorpion. Mais il semble que la bande-annonce, non seulement ne les montre pas, mais en dévoile d’autres : s’agit-il des fameux Hydro-man, de l’homme-sable (dont toute la force avait pu être constatée dans Spider-man 3) et de l’homme de métal ? D’autres évoquent le fait qu’il s’agirait plutôt d’un quatuor d’ennemi, contrôlant chacun l’un des quatre éléments et plus connu sous le nom des ÉlémentauxMysterio (sous les traits de Jake Gyllenhaal), le supervilain roi de l’artifice et de l’hypnose, sera quant à lui -une fois n’est pas coutume- un allié de Spider-man ! La sortie est fixée au 3 juillet 2019.

Image de prévisualisation YouTube

740.Un Duplex pour trois.

Alex (Ben Stiller) et Nancy (Drew Barrymore) sont très heureux : ils viennent de trouver le logement idéal pour eux, dans un quartier très tranquille de Brooklyn. Le lieu est spacieux, permettant à Alex de pouvoir travailler tranquillement à l’écriture de son second roman, pendant que Nancy ira travailler pour la rédaction d’un magazine. Cependant, la maison est un duplex : cela signifie qu’ils ont un locataire, qui habite au premier étage, et qui ne peut pas être renvoyé en raison du contrat de bail. Il s’agit plus précisément d’une charmante vieille dame, madame Connelly (Eileen Essel), originaire d’Irlande, mais qui semble très malade. Alex et Nancy se décide finalement d’acheter les lieux, pensant que tout se passera bien et qu’ils auront bientôt tout l’espace pour eux.

za

L’ennui, c’est que madame Connelly ne va pas cesser d’importuner Alex la journée, lui demandant toutes sortes de services à n’importe quel moment (l’accompagner pour faire les courses, l’aider à renouveler son ordonnance, lui descendre ses poubelles,…), l’empêchant de faire son travail. Et le soir, la vieille dame regarde la télévision, le volume sonore au maximum, empêchant Alex et Nancy de dormir toute la nuit. Et même si ils frappent chez elle pour lui demander de diminuer le son, elle fini par oublier et par le remettre au maximum. De plus, madame Connelly observe le jeune couple lors de leurs ébats amoureux, ce qui les effrayent grandement. Enfin, elle fait venir ses amies pour répéter un morceau pour le concert de la paroisse…la maigre consolation qu’aurait pu être le loyer verser en contrepartie du bail n’est pas, en raison du montant très faible de celui-ci (moins de 100 dollars !!!). L’apparente tranquillité d’Alex et Nancy est devenue impossible à vivre. Le couple tente alors par tout les moyens de remédier à la situation…

Danny DeVito réalisait, en  2003, avec Un Duplex pour trois, une autre comédie à la longue liste de celle auxquelles il a participé (Mathilda, JumeauxJunior,…). Le film est très drôle, jouant sur de nombreuses ambiguïtés : en effet, Alex et Nancy vont, dans un premier temps, essayer de faire cesser le bruit occasionné par la télévision durant la nuit, en essayant de contrôler le poste de madame Connelly à distance…mais sans succès ! Ensuite, Alex va tenter d’être plus ferme avec la vieille Dame, tentant de refuser de céder au moindre de ses caprices…sans succès également. Mais, à chaque fois, la voisine parvient à l’embobiner et à obtenir exactement ce qu’il lui faut. Cela donne parfois lieu a des situations cocasses, comme lorsque, en descendant ses poubelles, Alex renverse toutes les ordures et tombe sur une culotte de madame Connelly, qui le surprend en pensant qu’il la renifle !  Ou encore lorsque, Alex et Nancy viennent rendre visite à celle-ci pour lui demander de partir, et où, manquant de s’étouffer avec un chocolat, ils sont obligés de pratiquer un bouche-à-bouche sur elle…ce qui lui apparaît comme étant une tentative de viol à son réveil ! Le policier finit même par croire que Alex est un homme battu…

xs

La vie du couple bascule totalement dans le cauchemar, avec celle qui, en apparence, devait être une charmante vieille dame. Nancy finit par être renvoyé de son travail et Alex voit son livre détruit…à cause de madame Connely ! Dès lors, tout deux tentent de la tuer…mais cela va s’avérer plus compliqué qu’il n’y parait. Ils ont l’impression d’être des personnes abominables, mais s’imagine des morts plus atroces les unes que les autres pour leur voisine. Drew Barrymore (toujours aussi pétillante) et Ben Stiller (le champion des catastrophes impensables…Mary à tout prix en témoigne, dès sa scène d’ouverture) en font des tonnes pour que tout les gags prennent formes, donnant au tout une ambiance cartoonesque : la scène où celle-ci s’électrocute avec l’ampoule est un must du genre ! Ou encore quand Alex sacrifie « monsieur le paon« , une affreuse sculpture que Nancy a acheté dans un marché aux puces, afin d’être sur que lorsque madame Connely traverse le plafond, elle s’empale dessus…Bien entendu, celle où il font appel à un tueur à gage professionnel les surpasse toutes.

iii

Quand à la vieille dame, elle est extraordinaire : âgée de 81 ans lors du tournage, Eileen Essel (actrice sur le tard en raison de sa vie de famille) fait preuve d’une énergie incroyable. Au début du film, lorsque Alex et Nancy vont la rencontrer, on a l’impression qu’elle n’en en plus pour longtemps à vivre (ce qui les motive à acheter la maison !), mais lorsqu’ils retournent la voir, afin de visiter son appartement (contemplant à quel point il semble grand !), ce n’est plus la même femme : elle leur narre sa vie, leur racontant qu’elle est veuve depuis de nombreuses années, après avoir eu un mariage de plus de 40 ans…la tête du couple essayant de deviner son âge vaut le détour. Elle ne retient pas du tout les prénoms, dance sur du Riverdance en tenue irlandaise, et a les faveurs du policier du quartier (qui a pris Alex et Nancy en grippe). La femme semble inoffensive, mais se révèle coriace…

Bien que Un Duplex pour trois n’ait pas emballé les critiques, il demeure une comédie humoristique, qui rappelle Le viager, un long-métrage français (signé par Pierre Tchernia et René Goscinny) dont l’histoire présente une trame commune…le duo Stiller/Barrymore a le mérite de présenter deux acteurs sur la même longueur d’onde : ils sont tout deux allumés. La fin présente une véritable chute, grinçante et amusante à la fois…À noter que le long-métrage est basé sur une anecdote : en 1965, à 45 ans, un avocat français a acheter un magnifique appartement en viager. La locataire, une femme de 90 ans, n’était autre que Jeanne Calment, qui devint la doyenne de l’humanité, et mourut à 122 ans, en 1997…un an après la mort de l’avocat (notre note : 7,9/10).


Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema