A crazy world



745.Le Grinch (version 2018).

zass

Chez les Choux de Chouville, Noël est le moment le plus important de l’année : on fait la fête, on chante et on distribue des cadeaux. Mais pour le Grinch (dont la voix originale n’est autre que celle de Benedict Cumberbatch), un Chou très différent des autres, c’est l’inverse : il déteste Noël, et cela, à cause de son histoire personnel. Cette année, les Choux ont décidés que Noël sera trois fois plus grandiose : plus de lumières, plus de bruits, plus de fête,… Seul et triste, au sommet de sa montagne, caché dans son antre, avec pour seule compagnie son chien Max, le Grinch entreprend alors de « voler » Noël aux Choux.

Personnage phare du Dr Seuss, célèbre auteur américain de livres pour enfants (créateur entre-autre, du Lorax et du Chat Chapeauté), le Grinch avait déjà été adapté en 2001 (en 1966, un court-métrage l’avait déjà mis en scène), par Ron Howard, dans un film live avec Jim Carrey dans le rôle principal. Personnage acariâtre, le Grinch a un cœur minuscule et se montre odieux avec tout ceux qui éprouve ne serait ce qu’une once de joie…non pas que lui même ne ressente pas cela, mais simplement qu’il s’interdit de l’éprouver, camouflant toute gaieté dans son for intérieur. Au fond, l’histoire du Grinch est celle de bon nombre de personnes : c’est la solitude. L’impression de n’exister pour personne, et de voir le monde en gris. Exilé et solitaire, il n’a aucun ami et aucune famille. Le Grinch joue les méchants, mais n’en est, au fond, pas vraiment un. Il râle souvent et joue de mauvais tours, mais ne peut pas nier qu’il n’est pas aussi mauvais que ce que l’on pense.

zas

 

Le Grinch pense que les Choux sont obsédés par la fête de Noël, et trouve leur frénésie exagérée (il faut voir Chouville et toute ses guirlandes clignotantes , son sapin géant, et la bonne humeur des habitants)…cela l’énerve de savoir que d’autres s’amusent tant, alors que lui est aigri et seul.  Lorsqu’il décide de gâcher leur fête, le Grinch devient maléfique et orchestre un plan d’enfer, en se faisant passer pour le père Noël, et en volant leurs sapins et cadeaux. Pourtant, lorsqu’il va dans les maisons, et retrouve le biscuit de Noël, il se laisse tenter de le manger, dévoilant un autre côté de son être, puis renonce, avant de céder à la tentation dans la dernière maison. Sa rencontre avec Cindy Lou, une petite fille (vraiment mignonne), qui le capture afin qu’il puisse aider sa maman, va le marquer profondément : quelqu’un pense à une autre personne que elle-même. Et lorsqu’il prend conscience que les Choux restent heureux, même sans leurs cadeaux et arbres de Noël, simplement en restant ensemble, le Grinch décide de rapporter les cadeaux. Son cœur grossit et il devient meilleur…

Dans ce conte de Noël très conventionnel, la musique de Danny Elfman (le compositeur fétiche de Tim Burton) apporte un souffle de magie. L’animation est très belle, visuellement, et les personnages très réussi. Les gags sont foisonnants (on pense notamment à la scène où le Grinch se « cherche » un renne pour conduire son traîneau de Père Noël, où encore lorsqu’il joue un air déprimant sur son orgue, pendant que son chien, Max, tente de donner au tout un air enjoué et l’agace profondément). Les chansons de Noël sont également au rendez-vous : Merry Christmas to you (de Nat King Cole), Jingle Bells (de The Brian Setzer Orchestra) ou encore God Rest Ye Merry Gentleman (repris par les Pentatonix). Et on surprend à éprouver beaucoup de mélancolie et de sympathie pour cet être tout vert qu’est le Grinch. Yarrox Cheney (Comme des Bêtes) et Scott Mosier signent un film pour enfants très charmant. You’re a mean one, mr Grinch ! (notre note : 7,2/10).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema