A crazy world


  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 20 juillet 2019

814.FILM CULTE : La mort vous va si bien.

qq

La mort vous va si bien, 8e film de Robert Zemeckis, est sorti en 1992. Après en avoir terminé avec sa trilogie Retour vers le futur, le cinéaste désirait mettre en scène cette comédie horrifique, sur un scénario de Martin Donovan et David Koepp. Zemeckis avait déjà réalisé deux épisodes de la série tv Les contes de la crypte et souhaitait rester dans ce genre très particulier, un brin moralisateur.

Le pitch : Helen Sharp (Goldie Hawn), écrivaine, est en couple avec Ernest Menville, un chirugien, mais souhaite faire passer à ce dernier un test ultime afin de savoir si ils sont vraiment fait pour être ensemble. Il s’agit d’assister à la représentation d’une comédie musicale de Madeline Ashton (Meryl Streep), actrice effroyable, mais ennemie jurée d’Helen, qui lui a volé plusieurs hommes par le passé. Et ce qu’elle redoutait ce produisit : Ernest tomba amoureux de Madeline et l’épousa. Sept ans plus tard, Helen fit une profonde dépression face à la gloire de son ennemie, devint obèse et alcoolique, et fut internée dans un hôpital psychiatrique, afin de soigner son obsession haineuse envers Madeline.

Sept autres années plus tard, Helen est de retour, à l’occasion de la publication de son nouveau livre : resplendissante, elle est devenue une belle femme au corps de rêve. Elle a pour ambition de reconquérir Ernest et de se venger de Madeline. Cette dernière est sidérée en la voyant, et rapidement jalouse, car elle ne supporte pas l’idée de vieillir. Sa carrière est en déclin, et elle trompe Ernest. Quant à lui, désormais croque-mort et alcoolique, il est triste, et revoir Helen le fait revivre. Apprenant que Helen s’est rendue chez la mystérieuse Lisle Von Rhoman (Isabella Rossellini) pour être aussi belle, Madeline s’y rend également : celle-ci lui propose une potion magique qui fait rajeunir ceux qui la consomme, de façon éternelle. D’abord dubitative, Helen hésite, mais finit par boire la potion. La magie opérant, elle retrouve sa jeunesse passée, imaginant conquêtes et succès retrouvés. Mais la guerre avec Helen ne fait que commencer…

En effet, les deux femmes vont se livrer à un duel impitoyable, qui aboutira à la mort de toutes les deux : sauf qu’elles ne peuvent pas réellement disparaître, puisqu’elles ont la vie éternelle ! Elles vont donc ressusciter et devenir des cadavres décrépissant, devant faire attention à leur corps tombant en lambeau. Ernest, chirurgien esthétique, tentera de les rafistoler, leur peignant la peau, recollant les morceaux qui se détachent,… Sorti en 1992, le film a bénéficié d’effets spéciaux littéralement bluffants (il fut lauréat des meilleurs effets visuels aux Oscars en 1993), généré par la société IL&M, de George Lucas (qui opérera sur Jurassic Park et la prélogie Star Wars). La peau tordue du cou de Meryl Streep est réalisé entièrement par ordinateur. D’autres éléments ont été incrusté dans le décors, grâce à l’usage d’un écran bleu. Des animatroniques (poupées mécaniques) ont été réalisées, pour la scène de la chute dans les escaliers de Streep. Pour l’actrice, le tournage fut compliqué, car tout devait être calibré, et que même si le résultat à l’écran était époustouflant, elle devait souvent donner la réplique à un quelque chose qui n’existe pas, en « faisant comme si ».

sq

Étonnamment, La mort vous va si bien ne rencontra pas le succès lors de sa sortie en salle. Les critiques furent loin d’être conquis et le film demeure largement méconnu encore aujourd’hui. Mais pour ceux qui l’ont vu, c’est un film culte. Il a d’ailleurs une place de choix pour la communautés LGBT, et inspire encore régulièrement des drag queens. Le long-métrage est hilarant, de sa scène d’ouverture avec Streep poussant la chansonnette de façon effroyable, à ces moments loufoques, tel que le combat de pelles entre Streep et Hawn, où lorsque Hawn se retrouve avec un trou béant dans l’estomac. Le duo d’actrice offre de merveilleux moments de crêpages de chignons face à un étonnant Bruce Willis en mari peureux et soumis.

Critique acerbe de notre société et de la peur de vieillir, La mort vous va si bien est une gigantesque farce (la fausse mort d’Elvis Presley ou de Marilyn Monroe,…) fort amusante. L’humour noir est employé pour servir le propos du cinéaste, qui questionne le mythe de la jeunesse éternelle et de son absurdité. Il se moque également d’Hollywood, et de ses stars accro à la chirurgie esthétique pour être dans la course. Est-ce réellement nécessaire de recourir à tout ces artifices, même si ils sont tentant ? Le personnage de Bruce Willis (dont le nom est inspiré par celui de l’auteur de Moby Dick), renonce d’ailleurs à consommer l’élixir de longue vie, ne souhaitant pas être désincarné. La vie éternelle n’est pas aussi délectable qu’elle aimerait le faire penser…elle signifie voir mourir tout ces proches et amis, sans pouvoir jamais connaître la joie de cette délivrance bien méritée après une longue vie (notre note : 9,6/10).


813.Bande-annonce : It : Chapitre 2.

Attendu pour le 18 septembre prochain, la suite de Ça s’offre une nouvelle bande-annonce : 27 ans après les tragiques événements qui ont frappé la ville de Derry, la bande des Ratés, désormais adulte, va devoir se reformer pour faire face une nouvelle fois à la chose qu’ils avaient combattus autrefois. Le clown Grippe-Sou et ses multiples avatars est bel et bien de retour et l’ultime combat sonnera le glas…

Image de prévisualisation YouTube

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema