A crazy world



887. Escapade à New York.

Image de prévisualisation YouTube

Rien ne va plus pour Nancy (Goldie Hawn) et Henry Clarck (Steve Martin) : leurs enfants partis, le couple se rend compte pour la première fois de leur vie qu’ils ne sont désormais plus que deux. Nancy a toujours tout fait pour ses enfants et s’ennuie dans la maison. Aussi, elle se décide à reprendre les choses en mains et à vivre de grandes choses avec son mari. Cependant, celui-ci a des ambitions plus modestes et n’a pas envie de vivre de folles aventures. Il préfère rester en Ohio et n’a plus vraiment d’ambitions. Pire, Henry vient d’apprendre qu’il a perdu son emploi. La cinquantaine sonnée, il ne sait pas comment il pourra retrouver un nouveau job. Aussi, il ment à sa femme lorsqu’un entretient se présente pour lui et lui annonce faire un voyage d’affaire à New-York. Nancy, bien décidée à redonner un coup de romantisme à son couple, l’accompagne. Les 24 heures suivantes seront certainement les plus mouvementées de toute leur vie…

Remake d’un film de Arthur Hiller sorti en 1970, Escapade à New-York  est sorti en 1999. Sam Weisman concoctait avec ce long-métrage une comédie très burlesque permettant de faire rejouer à nouveau Goldie Hawn et Steve Martin à l’écran ensemble, 7 ans après Fais comme chez toi ! L’alchimie entre les deux comédiens est très visible dans le film, ce qui donne beaucoup de plaisir au spectateur. L’histoire fonctionne comme une locomotive : tout va à deux cents à l’heure, dans un ville magnifique, mais semblable à une jungle : le couple va cumuler la malchance, allant de perdre ses valises, à se faire voler par un voleur qu’ils prendront pour le compositeur Andrew Lloyd Weber, ou encore à devoir s’enfuir d’un hôtel en escaladant la façade. Les péripéties et rebondissements s’enchaîne à un rythme effréné, ainsi que les nombreux gags (souvent très drôles). Goldie Hawn, comme à son habitude, est très douée pour les comédies (Un couple à la merLa bidasse, …) : enjouée, pétillante, romantique et très énergique, la jolie blonde au rire reconnaissable entre mille est au sommet de son art. Martin, démarrant toujours en retenue, explose toujours au quart de tour et exprime tout son génie comique. John Cleese, en maître d’hôtel distingué (et fan de Donna Summer) est la cerise sur le gâteau.

Méconnu et malmené par les critiques à sa sortie, Escapade à New-York constitue un film drôle et tendre sur la vie conjugale et le fait de continuer à croire en la vie. Les situations présentées sont originales, offrant un ton décalé à l’ensemble du récit. De plus, le film permet de découvrir davantage la ville de New-York, et ses nombreux clichés (notre note : 8/10).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema