A crazy world


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie musique.

731.Véronique Sanson & Vianney- Chanson sur ma drôle de vie.

Image de prévisualisation YouTube

726.Across the Stars 2.0

A 86 ans, John Williams continue d’être inventif. Compositeur de renom, son nom reste associé à la musique des franchises Harry PotterIndiana JonesJurassic Park et bien entendu Star Wars.  Il a composé tout les thèmes majeurs de cette dernière franchise, et dernièrement s’est livré à un nouvel exercice : celui de réecrire l’un de ses morceaux.

Le thème phare de L’attaque des clones (2002), deuxième épisode de la Guerre des étoiles, n’est autre que Across the Stars. Ce titre illustre l’amour naissant entre Padmé Amidala et Anakin Skywalker. L’émotion qu’il véhicule est puissante, et teintée de nuance : après tout l’amour grandit. D’autant plus que celui-ci est interdit, et doit se faire dans le plus grand secret. Le violon est l’instrument principal de ce titre, accompagné par des flûtes traversières  et hautbois donnant au thème cette dimension aérienne si caractéristique, mais aussi son côté dramatique . La harpe apporte de la douceur et une certaine tristesse.

John Williams s’est ainsi amusé à proposé une réarrangement de Across the Stars, pour la violoniste allemande Anne-Sophie Mutter, qui a accepté de le jouer. Et le résultat est très beau, le thème original étant réellement transformé. Comme quoi il est possible de faire du neuf avec de l’ancien !

Image de prévisualisation YouTube

715.Aznavour forever.

Fringant vieillard, jeune homme sur scène, Charles Aznavour semblait inoxydable, traversant les années et devenant l’un des plus anciens chanteurs en activité (il avait commencé sa carrière en 1946  !!!). On le pensait éternel, allant chanter jusqu’à sa mort…si la première affirmation s’avéra fausse, la deuxième fut bien réelle ! Charles aura chanté durant plus de 70 ans, jusqu’à son décès, ce 1e octobre 2018, à l’âge de 94 ans. Il aura été marié trois fois (dont un demi-siècle avec Ulla Thorsel, sa dernière compagne) et aura eu 6 enfants.

pza

Né Shahnourh Aznavourian (mais comme le nom était trop compliqué à écrire, l’infirmière inscrivit Charles sur l’acte de naissance) à Paris, issu d’une famille modeste originaire d’Arménie, qui avait fuit pour échapper au génocide de 1915 qui sévissait là-bas. Le petit Charles grandit et commence à chanter dès 9 ans, dans des théâtres. Il intègrera définitivement ce milieu dès 1941. L’homme forme alors un duo avec Pierre Roche, avec qui il se produit dans des galas, pendant 7 ans, composant ensemble de nombreuses chansons, jusqu’en 1949.

Sa route croise alors celle d’Edith Piaf, qui le persuade de l’accompagner dans une tournée des Compagnons de la chanson, qui le conduira au Québec. Le succès n’est pas encore là pour Aznavour, qui songe à rester là-bas, d’autant que Pierre Roche a décidé d’y vivre avec sa nouvelle compagne, mais Piaf pense que cela ne serait pas une bonne idée, et décide de lui confier les premières parties de ses tournées. Ensemble, il iront de pays en pays, durant 8 ans…Aznavour fera beaucoup de choses pour Piaf, qui verra en lui une sorte d’homme à tout faire, mais également un ami et confident. Elle tentera de l’aider à se sentir mieux, complexé par son nez, et il subira une rhinoplastie.

Les années 50 pointent alors le bout de leur nez, et Aznavour commence à se faire connaître…mais il subi d’importantes critiques : on le trouve trop petit (il mesure 1,60 m), on dit qu’il ne sait pas chanté, qu’il n’a pas de voix… mais l’homme se fabrique une carapace et devient hermétique à celles-ci. En 1953, c’est au Maroc qu’il connaît un triomphe. Il compose pour d’autres (Bécaud), chante ses propres chansons, mais ne séduit pas encore la France…

En 1960, en signant un contrat chez Barclay, il devient célèbre en France grâce à J’me voyais déjà. Lors de la première de la chanson, il est prêt à renoncer, à 36 ans, à la carrière de chanteur dont il rêve tant. La chance lui sourira sous un tonnerre d’applaudissement. Il devient alors une machine à tubes, avec Les comédiens (1962), La mama (1963), Hier encore (1964), For me Formidable (1964) et surtout La Bohème (1965) -dont il n’a cependant pas écrite les paroles-, Emmenez-moi (1967), et Mourir d’aimer (1971). Il compose pour Johnny Hallyday la chanson Retiens la nuit et pour Sylvie Vartan La plus belle pour aller danser.

Il devient alors un touche-à-tout, s’essayant au cinéma dans de nombreux films (Tirez sur le pianiste-de Truffaut !-,AraratLe tambourDix petits nègres,…), jouant parfois son propre rôle. En 2009, il prêtera sa voix pour le personnage principal de Là-haut, long-métrage des Studios Pixar.

En 1972, avec Comme ils disent, il touche un sujet grave pour l’époque : l’homosexualité. Il l’aborde de façon sérieuse, sans dénigrement ni moquerie. C’est la première fois que quelqu’un a traité du sujet de cette manière. Mes  emmerdes, sorti la même année, sera un grand succès. En 1974, She conquiert le public anglophone. Les années filent, et les chansons aussi…Aznavour chante dans près de 9 langues différentes, et conquiert le public de tout les pays. La perte de son fils, Patrick, en 1977, mort d’une overdose, l’affecte énormément. Il composera le titre L’aiguille.

En 1989, avec Pour toi, Arménie, il tente de récolter des fonds, pour sa patrie, après un terrible séisme. La chanson est numéro 1 des classements. Il obtiendra la citoyenneté arménienne en 2008. Charles devient, l’année suivante, ambassadeur de l’Arménie pour la Suisse ! Le pays de ses origines l’apprécie énormément, et lui voue presque un culte. En 1991, il entame une tournée avec la chanteuse américaine Liza Minelli, où ils chantèrent ses chansons à lui et à elle.

En 2005, vieillissant, il envisage de s’arrêter et entame une tournée d’adieu…mais cela ne sera pas le cas.  L’homme est incapable de s’arrêter ! Il décide alors de chanter jusqu’à la fin, revisitant ses plus grands succès, dans des albums de duos, et composant de nouveaux titres. Il se voyait alors fêter ses 100 ans sur scène ! Toujours actif, il devait cependant monter avec une cane, et ne savait plus danser sur scène, après une chute récente…mais il avait pour objectif de retrouver la forme et pouvoir faire quelques mouvements endiablés…À défaut, il aura droit à un hommage national, en France, ce 5 octobre. Salut, l’artiste !


714.Il était une fois une chanson…Sherry (The Four Seasons, 1962).

The Four Seasons, groupe de musique pop rock des années 60, mené par le chanteur Frankie Valli (né Castellucio), avec une voix assez typique, a connu un succès international. Leur premier hit (qui fut numéro 1 !) s’intitulait Sherry et est sorti en 1962. Écrite par Bob Gaudio (auteur de la plupart des singles du groupe), en à peine 15 minutes, le titre fut composé un peu avant une répétition du boys band, en s’inspirant d’un autre tube, Hey Baby, de Bruce Channel.

Chanson très simple sur le fond, elle raconte l’histoire d’un homme qui souhaite inviter une fille qui s’appelle Sherry, à venir danser avec lui, ce soir. Fou d’elle, il essaye de la convaincre pour qu’elle ressente la même chose que lui. À l’origine, il devait s’appeler Jackie Baby, en l’honneur de la première dame des USA, à l’époque. 

Image de prévisualisation YouTube

703.La Tramontane-Patrick Sébastien.

Image de prévisualisation YouTube

694.Il était une fois une chanson…Cry Me a River.

Image de prévisualisation YouTube

En 2002, Justin Timberlake sort son premier album, et se remet de sa rupture avec la chanteuse Britney Spears, qui l’a trompé. Tout deux avaient été en couple durant trois ans. Sous le choc, il décide d’écrire une chanson évoquant son histoire, celle d’un homme, triste et dont le cœur est brisé, et qui ne peut pardonner à celle qui l’aimait, qui ne veut pas, car le mal est fait. Il lui demande quelque chose d’impossible : de lui pleurer une rivière, ce qui est une métaphore de la douleur qu’il ressent.

Officiellement, le chanteur a toujours nié tout rapport avec sa vie privée et le titre en question. Quoi qu’il en soit, la mélodie est superbe, mixant tant de la guitare que des synthétiseurs ou du clavinet. Les paroles sont pleines de poésies, et doté d’un grand sens du tragique. Le clip évoque le titre, et la jeune femme blonde qui apparaît rappelle étrangement Britney Spears…

Avec Cry Me a River, titre pop énergique, le jeune homme va voir sa carrière décoller, obtenant plusieurs Grammy Awards en 2004. A noter que Spears, en 2004, a sorti la chanson Everytime, qui est une sorte de « réponse », semi-avouée, au titre de Timberlake. Dans ce titre, elle demande pardon d’avoir fait souffrir une de ses anciennes conquêtes…


688.Aretha Franklin forever.

Avec sa voix soul et ses influences jazzy, Aretha Franklin a chanté des titres qui résonnent encore dans le cœur de nombreuses personnes. Malade (un cancer du pancréas, semble-t-il), la dame s’est éteinte ce 16 août, à 76 ans. Elle a beaucoup milité pour la lutte des droits civiques, ainsi que pour les droit de la femme, en qui elle a toujours souhaité autant de droits que pour les hommes (ce qu’elle dit dans Think ou dans Respect). Avec 75 millions de disques vendus (avec des opus sorti jusqu’en 2017), elle aura marqué son temps et sa communauté. La « Queen of Soul » est autant connue que Marthin Luther King. Obama lui-même l’adorait. Elle aura aussi chanté avec Keith Richards pour Jumping Jack Flash et fait dansé avec I say a little prayer ou A natural woman.

Aretha disparaît aujourd’hui, mais ses textes ne seront pas oubliés…

Image de prévisualisation YouTube

à réécouter : Aretha Franklin, dans Blues Brothers, film de John Landis.


684.Il était une fois une chanson…Inch’allah, de Salvatore Adamo (1967).

Hymne de paix, la chanson Inch’allah (ce qui signifie « si Allah le veut », équivalent à « si Dieu le veut », pour évoquer l’idée qu’on ne sait jamais ce qui va arriver, que rien n’est prévu d’avance par nous et que si l’on sait ce qui est bien et qu’on ne le fait pas, alors c’est mal), écrite par Salvatore Adamo, a été écrite en 1967, avant que ne survienne la terrible Guerre des Six Jours entre Israël et les Etats Arabes (Égypte, Jordanie et Syrie) et qui fit plus de 21000 morts. Il y a toujours eu beaucoup de tension avec Israël, et l’arrivée des officiers du parti Baas en Syrie, fit monter la tension. L’Égypte interdit alors l’accès à Israël au golfe d’Akaba. La Guerre éclate alors…

Le titre fut censuré, dès sa sortie, en raison de son parti prit, pro-palestinien (à cause d’une strophe, où il dit qu’il voit qu’il a vu les enfants trembler en Israël). En réalité, l’artiste a été mal compris. En 1993, Adamo décide de refaire une version plus « politiquement correcte », où il gomme certains traits de la dure réalité qu’il a autrefois décrite (comme les 6 millions de juifs disparus). Il évoque pourtant une triste réalité, celle d’un pays divisé, où beaucoup de gens ont souffert, se souvenant de ce qu’ils ont traversés, encore marqué par l’Holocauste. Aujourd’hui, le titre semble plus actuel, devenu un credo de paix, symbolisé par la colombe et son rameau d’olivier.

Le chanteur a enregistré plusieurs versions du titres, notamment une avec Amália Rodrigues, une autre avec Calogero et encore une avec Maurane (notre préférée, que l’on vous propose de redécouvrir dans la vidéo ci-dessous).

Image de prévisualisation YouTube

675.Il était une fois une chanson…L’année la plus chaude de tout les temps, de Raphaël.

Image de prévisualisation YouTube

Nouveau single du chanteur Raphaël, L’année la plus chaude de tout les temps, ouvre son album Anticyclone. Titre équivoque, il évoque l’amour,  qui brûle, tel un feu ardent, celui qui en est atteint. Mais cela est raconté de manière métaphorique, le climat étant l’allégorie de son ressenti.

Écrite par lui-même, ce titre lui permet d’évoquer un amour qu’il vit (ou qu’il a vécu), et qui lui a apporté pas mal de surprise : que ce soit la joie, la passion ou encore la tristesse.

En même temps, le Parisien offre un second niveau de lecture à sa romance : il parle du réchauffement climatique. Cela le préoccupe et il tient à le dire. Notre météo n’est pas « naturelle », les catastrophes naturelles actuelles n’ont rien d’accidentelle. La nature vit encore, mais il se pourrait que ce soit la fin pour elle également. Triste constat, mais plein de réalisme.


672.Il était une fois une chanson…Rockcollection.

Image de prévisualisation YouTube

Titre emblématique de Laurent VoulzyRockcollection est un hommage au rock’n'roll. Les paroles, de Alain Souchon, évoquent les filles, les babyfoot, les guitares,…et le goût d’une certaine époque. Seul semble rester les souvenirs de ces beaux moments, lorsqu’on les écoute.

Rockcollection est un mot valise, formé de rock et  de collection. Il es un prétexte pour rechanter des airs connus des années 60 (il ne s’agit donc pas de samples, c’est-à-dire d’extraits sonores), des Beatles aux Rollings Stones. Voulzy en a livré de multiples versions différentes (il en existe même une de 21 minutes ! ) , avec des titres différents, entourant les couplets en français.

Sorti en 1977, le titre fut n°1 au hit-parade, propulsant Voulzy au rang d’idole des jeunes.


12345...18

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema