A crazy world


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie nécrologie.

541.Fidel Castro est mort : Cuba est en deuil.

ba

Celui qui a dirigé officiellement Cuba durant près de 32 ans, de 1976 à 2008 (bien qu’il soit plus correct de parler de 49 ans…de 1959 à 2008) est décédé à l’âge, tout à fait respectable, de 90 ans.La nouvelle a été rendue publique ce matin.Lider Maximo, comme il s’était surnommé, est l’une des grandes figures de l’histoire de Cuba.9 jours de deuils national ont par ailleurs été décrété.

Personnage très controversé , chef et figure de proue d’une révolution (dans laquelle a participé Che Guevara) qui a chassé le président Batista en 1959, Castro s’est imposé comme le leader d’une démocratie en devenir (du moins au début).Les USA voient en lui l’anti-Batista et le laisse faire son entreprise.Pourtant, son régime sera marqué par le communisme (et le parti communiste)  et une autorité très forte au point de devenir un terrible dictateur.Tout les opposants seront éliminés.Par ailleurs, il laisse la part belle à l’éducation (gratuité de l’enseignement) et aux soins de santé (beaucoup de médecins seront formés envoyés dans bons nombres de pays pour soigner des épidémies, ce qui est une belle entreprise).Mais Castro a beaucoup de zones d’ombres…en témoigne le nombre de prisonniers politique dans son pays et le fait que de nombreux Cubains ont fuit leur patrie pour aller…aux USA ! On l’accuse des pires crimes internationaux : crimes de guerres, génocide, crimes contres l’humanité,…Castro tient à maintenir son régime en place, sans respecter les droits de l’homme…mais au final, Cuba apparaît comme un État un peu coupé du monde.

Entre Cuba et les USA, une tension se crée…les 2 États sont en froids.Castro annonce qu’il détient des missiles, afin de tenir en joue l’adversaire américain.Il l’accuse d’avoir tenté de renverser son régime un nombre assez important de fois, leur embargo envers son pays,…

Retiré du pouvoir depuis 2008, suite à de graves problèmes de santé, Fidel a cédé le pouvoir à son jeune frère Raùl (77 ans à ce moment là !).Ces dernières années, ses apparitions se sont raréfiée, et les rumeurs sur son état de santé n’ont fait que s’accumuler…toute contestée…jusque hier soir, où Castro est passé dans un autre monde…


509.Bye Bye Kenny Baker…R2D2 n’est plus…

Kenny-Baker-as-R2D2-and-Anthony-Daniels-as-C-3PO

C’est une bien triste nouvelle pour les fans de la saga Star Wars : l’acteur Kenny Baker, connu pour avoir incarné le célèbre droïde R2D2 5 (il prenait place dans le corps de la machine et la faisait bouger), comparse de C3PO est décédé, après avoir lutté pendant de nombreuses années contre une maladie, à l’âge de 81 ans.

Sa petite taille (1,12 m !) lui permettait de se glisser dans la peau du petit robot, tout au long des 6 premiers films de la saga.À noter que son nom apparaît au générique du 7e épisode, puisqu’il est intervenu comme consultant…pour R2D2 ! Alors qu’il travaillait dans un cirque, l’homme se voit ouvrir les portes du 7e art avec des rôles dans des films tels que  Willow, Elephant Man ou encore Bandits,Bandits.

Marié entre 1970 et 1993 à Eileen Baker, il a eu des enfants qui ne sont pas atteint d’achondroplasie comme lui ou sa femme.

2C95DD4500000578-3242916-image-m-141_1442817099405


484.Prince est mort…

prince_02

   Le chanteur Prince, connu pour le tube planétaire « Purple Rain » est décédé à l’âge de 57 ans ce 21 avril 2016.Surnommé le « Kid de Minneapolis » en raison de sa petite taille (1m58), il a connu un grand succès dans les années 80.

   En 1978, à 20 ans, Prince sort son premier album, « For You ».Il écrit et compose tout les titres de ce disque mais le succès n’est pas au rendez-vous…Il tente par la suite de percer avec d’autres opus tel que « Dirty Mind » ou encore « Controversy » qui le révèle peu à peu.C’est un chanteur qui prône la liberté et l’égalité entre tous qui aborde des thèmes plutôt osés pour l’époque (tel que la masturbation par exemple !!!)

   En 1983, alors que le « Thriller » de Michael Jackson s’apprête à battre tout les records, Prince sort peu avant « 1999″, considéré comme l’un de ses meilleurs album où le genre musical qu’il a crée le « Minneapolis Sound » est le mieux représenté.Dans cet album, il aborde Dieu, le sexe et les femmes.Les morceaux « Delirious’ et « Corvette » ressortent du lot.En parallèle, Prince chante pour le groupe « The Revolution » jusqu’en 1986 (il leur offira la célèbre chanson « Kiss »).

   Mais le vrai succès vient en 1984, avec l’album « Purple Rain ».S’écoulant à plus de 20 millions d’exemplaire, le disque est numéro 1 aux USA.Il contient de véritables tubes tel que « Lets go crazy », « When doves cry » et « Purple Rain » (morceau phare de près de 8 minutes, parlant d’une sorte de renaissance, puisque le violet est la couleur du ciel le matin, et la pluie un élément qui purifie, qui lave).La sortie du film éponyme permet à Prince de faire du cinéma et d’atteindre une renommée mondiale.Dans ce long-métrage, c’est en fait sa vie que Prince raconte, celle d’un petit musicien surnommé le Kid et qui ne rêve que de s’adonner à sa passion et à qui les parents cause du tord.Il doit faire face à la concurrence et les tensions internes…mais le Kid triomphera .Le film est un carton et reçoit l’oscar de la meilleure musique de film.

Image de prévisualisation YouTube

   En 1989, Prince est contacté par Warner Bros pour composer la bande-son du film « Batman  » de Tim Burton. 9 titres seront écrit dans un album du même nom qui s’écoulera à plus de 4 millions d’exemplaire.En 1990, il offre une suite au film « Purple Rain » avec « Graffiti Bridge »…mais qui sera un échec commercial et critique.

Image de prévisualisation YouTube

   À la suite d’une série de divergences et de conflits, Prince cesse de travailler pour la Warner en 1993.Il marque le coup avec l’album « Emancipation », composé de 3 disque et qui est en fait un cadeau d’anniversaire pour sa femme, Mayte Garcia.Mais il perd son nom d’artiste (et doit donc « changer de nom de scène » et les droits sur ses oeuvres, qu’il retrouvera après être passé devant le juge.

Image de prévisualisation YouTube

   Avec « Musicology » en 2004, Prince rafle 2 Grammy Awards, et impose les singles « Musicology » et « Cinnamon Girl ».Son 39e album studio, « Hitnrun  phase Two » est sorti en janvier 2016.Ses mémoires allaient être publiée.

Image de prévisualisation YouTube

   Artiste confirmé, Prince voulait un contrôle total quand il réalisait un album.Cherchant le son qui sera pour lui celui qu’il veut, le chanteur n’hésite pas à varier les instruments de musique.C’était un boulimique de travail et son oeuvre fut prolifique.


412.James Horner est mort.

Le célèbre compositeur américain James Horner est décédé ce 18 juin 2015 dans un accident d’avion qu’il pilotait.Il avait 61 ans.L’homme s’est principalement illustré au cinéma puisqu’on lui doit les musiques de près d’une centaine de film dont celles de « Titanic » (qui lui vaudra bien des récompenses), « Braveheart », « Avatar », « Aliens », « Jumanji » et « Willow ».Il a collaboré avec les plus grands réalisateurs (4 films pour Cameron, 7 pour Howard).

L’homme a fait beaucoup de polémique et a même été accusé de plagiat…on lui reprochait aussi de réutiliser le « danger motif » (les 4 mêmes notes censées représenter le danger).Toujours est-il que ces musiques sont mondialement connue…comme quoi on ne change pas une recette qui marche.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

409.Christopher Lee est mort…une page de cinéma se tourne.

   L’un des plus grands acteurs du septième art s’est éteint ce 7 juin 2013 à l’âge canonique de 93 ans des suites d’insuffisance cardiaque et respiratoire.Christopher Lee était connu pour ses multiples interprétations du comte Dracula (11 films !) et plus récemment pour ses rôles dans Star Wars et le Seigneur des Anneaux où il incarnait respectivement le Comte Dooku et Saroumane.

11 06 15 Christopher Lee Saroumane

   Né en 1922, à Londres, ce brittanique entama des études de latin, grec et littérature classique, mais à cause de la crise économique ne pu jamais étudier à l’université.Engagé sous les armes lors de la « Guerre d’Hiver », il revient chez lui en 1946 et décide de devenir acteur.Ses débuts au cinéma datent de 1948 dans un film de Terrence Young  (à qui l’on doit notamment le premier film de la saga des James Bond) : »L’étrange rendez-vous ».C’est également à ce moment qu’il joue pour la première fois avec Peter Cushing qui deviendra un partenaire régulier dans une pièce de théâtre de Shakespeare : « Hamlet ».

THE FACE OF FU MANCHU

   Toutefois l’acteur peine à s’imposer à cause de son physique de géant (1,92 mètre), à une époque où on préférait les physiques « standards » .On lui reproche également d’être trop latin.Néanmoins, il tourne dans beaucoup de films au cours des années 50.Il échappe ainsi plusieurs fois au chômage.

Film and Television

   Mais en 1957, le vent tourne puisqu’il est engagé pour jouer la créature de Frankenstein dans une superproduction des studios de la Hammer  avec Peter Cushing, qui interprète le docteur éponyme.Sa grande taille est alors un avantage.Grâce à ce rôle, on lui offre l’opportunité d’incarner le Comte Dracula, en 1958 toujours dans un film de Terence Fisher.En tout, c’est 11 films qui seront tournés et où il retrouvera le célèbre vampire, l’un d’eux relevant tout au plus de la simple parodie.Peter Cushing y incarne le Docteur Van Helsing.

GREMLINS 2: THE NEW BATCH

   La Hammer lui fait désormais confiance et il devient l’un de ses piliers, puisqu’il tournera beaucoup de films (principalement d’horreur ) avec elle.En 1959, il incarne Sherlock Holmes pour la première fois dans « Le chien des Baskervilles » (toujours sous la direction de Terrence Fisher).Ses rôles de méchants tels que Raspoutine ou Fu Manchu lui apporte une célébrité nationale et lui permette même de tourner à l’étranger, puisqu’il parle 9 langues !

   Ensuite, dans les années 70, Lee a envie de varier un peu ses rôles et de ne plus coller à cette étiquette d’acteur de films d’horreur.C’est ainsi qu’il est amené à jouer le méchant Scaramanga  dans « l’homme au pistolet d’or » (un James Bond) ou « les naufragés de 747″.

   Dans les années 80, il s’offre aussi de très bond rôles à la télévision dans « La Salamandre » (1981), ou « le tour du monde en 80 jours » (1989).Mais hélas, sa notoriété diminue et les producteurs semblent l’oublier.

PHOTOS. Christopher Lee : mort d'un méchant de légende

   Heureusement, en 1999, Tim Burton lui demande d’apparaître dans son film « Sleepy Hollow-la légende du cavalier sans tête » qui lui permet d’être redécouvert.Peter Jackson, réalisateur connu jusque là pour ses films gores et « Créatures célestes » lui demande d’incarner le magicien Saroumane dans son adaptation du « Seigneur des Anneaux ».Il s’offre alors un retour en beauté devant le grand écran.Georges Lucas, qui avait lors du premier Star Wars engagé Peter Cushing fait appel à Christopher Lee pour incarner le grand méchant de « Star Wars : épisode 2 : l’attaque des clones » en 2002.Il retrouvera d’ailleurs ce rôles en 2005.Le reste de sa carrière sera celle d’un boulimique, qui se mettra même à la musique (il a sorti 2 albumsde heavy metal !), retrouvera Peter Jackson pour « le hobbit » et Tim Burton dans « Charlie et la chocolatrie », « les noces funèbres » et « Dark Shadows ».


407.Ben E.King n’est plus.

Le grand chanteur américain Ben E.King, inoubliable interprète du tube planétaire « Stand By Me » est décédé à l’âge de 76 ans.Il a composé et chantée cette chanson en 1961,Une chanson dont la traduction française est « Reste près de moi » (et qui aura d’ailleurs donné lieu à un film en 1986, une adaptation d’une nouvelle de Stephen King).Reprise près de 400 fois, elle a marqué le monde entier…mais celui qui de son vrai nom est Benjamin Nelson ne récidivera jamais l’exploit.Les albums se succéderont mais pas les succès…néanmoins il continuera à chanter, jusqu’à sa mort.

Image de prévisualisation YouTube

Cette chanson est celle d’une déclaration d’amour, d’une ode à la chaleur, à la passion.Et pourtant les paroles sont extrêmement simple….parfois les choses simples ont plus de poids que les choses enfouies dans un tourbillon d’implicisme.


399.Décès de Percy Sledge…une voix de la soul s’est éteinte.

Il chantait « When a men loves a woman »…grand standart de la soul.Percy Sledge n’est plus.Le chanteur avait débuté sa carrière dans les années 60 et avait connu un succès foudroyant…il avait commencé sa carrière dans…une église ! Malheureusement, Percy se battait contre un cancer du foie depuis quelque temps déjà.Il avait 73 ans.

Image de prévisualisation YouTube

379.Leonard Nimoy, le monsieur Spock de Star Trek s’est éteint.

téléchargement

   Il aura marqué des générations de téléspectateurs, de fans et aura atteint le statut d’acteur « culte » : Leonard Nimoy est décédé ce 27 février 2015.Il avait 83 ans.Sur près de 50 ans, il aura eu une carrière plutôt diversifiée, même si un rôle lui collera toute sa vie : celui de Spock le mi-homme, mi-vulcain dans la célèbre série Star Trek (1966-1969).Choisi pour son étrange figure il devra porter des oreilles pointues…qu’il déteste et aimerait se les voir disparaître…chose qui n’arrivera jamais.Le personnage fascine immédiatement le public au point que d’autres séries voient le jour et que le cinéma s’empare du phénomène avec plusieurs films (plus d’une dizaine aujourd’hui mais 6 avec Nimoy).Et la symbiose Spock/Nimoy est totale.Il ne s’en détachera jamais vraiment car si on tue Spock, on le ressuscite aussitôt après ! L’homme écrira même un livre « I’m not Spock  » (littéralement : je ne suis pas Spock).

   Voulant se diversifier, on le retrouve au génériques des deux dernières saisons de « Mission Impossible » (remplaçant Martin Landau). et dans « La Quatrième dimension » et d’autres série télévisée.Il prêtera sa voix pour « Star Trek : la série animée ».Nimoy sera aperçu dans « l’invasion des profanateurs » ou encore dans « Catlow ».Il y aura toutefois beaucoup de série B dans son itinéraire. Nimoy connaîtra aussi un joli succès sur les planches, deviendra photographe et sortira même un album !

    Plus récemment, il a reprit le rôle de Spock dans la nouvelle adaptation de Star Trek  par J.J.Abrahams et a incarné le rôle du scientifique William Bell dans « Fringe ».Il a aussi fait un caméo (petite apparition) dans la série télé « The Big Bang Theory ».L’homme sera resté Spock jusqu’au bout, laissant le souvenir de ce personnage incroyable à la logique impressionnante et dont le célèbre salut et la phrase l’accompagnant ont fait le tour du monde : Longue vie et  prospérité ! Un héros brillant et rigide mais avec un grand coeur.

leonard-nimoy-spock-star-trek-2


370.Demis Roussos le grec n’est plus…

Le chanteur grec Demis Roussos, mondialement connu de par le monde (chantant notamment en français, grec et anglais) est décédé le 25 janvier 2015 à l’âge de 68 ans.Il était atteint d’un cancer du foie, de l’estomac et du pancréas.

Image de prévisualisation YouTube

Né à Alexandrie en 1946, ArtémiosVentouris Roussos à commencé sa carrière dans le groupe Aphrodite’s child (1967-1971) avant d’entamer une longue carrière solo où il vendra près de 60 millions de disques et qui prendra fin en 2010.En 2009, il se livrait à un exercice de style : un album pop/rock très différent de ses chansons habituelles.

Son plus grand succès reste la chanson « Forever and ever » qui l’a consacré en France.

Image de prévisualisation YouTube

Personnage étonnant, Demis croyait qu’il avait vécu plusieurs vies et l’a fait transparaître dans ses chansons.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

330.L’acteur Robin Williams est décédé.

Robin_Williams_Happy_Feet_Premiere_2006

La nouvelle en a surprit plus d’un mais l’un des meilleurs acteurs de tout les temps est mort hier soir, 11 août 2014.Il n’avait que 63 ans.Il semblerait qu’il se soit suicidé (asphyxie) et que ces derniers temps, on le disait dépressif.

Petit florilège donc pour cet acteur qui se décrivait comme avant tout « comique ».Il débutera sa carrière, en 1974, dans un épisode de la série « Happy Days » ,qui lui vaudra d’avoir sa propre série, « Mork et Mindy » où il incarnera un extra-terrestre durant 4 saisons.

Mais c’est en 1980 qu’il débute au cinéma en incarnant le rôle titre de « Popeye ».Suivront « Le monde selon Garp », « Good Morning Vietnam » et surtout « le cercle des poètes disparus » où il « est » le professeur John Keating.Il n’aura que des grands rôles : Peter Pan dans « Hook », Alan Parrish dans « Jumanjy », Patch Adam dans « Docteur Patch » et même un robot dans « L’homme bicentenaire ».

Récompensé aux oscars en 1998 pour   »Will Huntting », il continue d’alterner entre grands et petits films comme « Au-delà de nos rêves » ou encore « Flubber » (en prof déjanté).Il se déguisera en femme aussi dans « Madame Doubtfire » en 1994 et qui devait connaître une suite en 2015.

Les années 2000 seront plus discrètes pour lui : en tueur dans « Insomnia » (2002), en Roosevelt dans la trilogie « la nuit au musée » ou en prêtre dans « permis de mariage » (2007).Williams sera aussi la voix originale du génie dans Aladdin.On pouvait dire que là encore, il atteignait des sommets. R.I.P.


12

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema