A crazy world


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie nécrologie.

409.Christopher Lee est mort…une page de cinéma se tourne.

   L’un des plus grands acteurs du septième art s’est éteint ce 7 juin 2013 à l’âge canonique de 93 ans des suites d’insuffisance cardiaque et respiratoire.Christopher Lee était connu pour ses multiples interprétations du comte Dracula (11 films !) et plus récemment pour ses rôles dans Star Wars et le Seigneur des Anneaux où il incarnait respectivement le Comte Dooku et Saroumane.

   Né en 1922, à Londres, ce brittanique entama des études de latin, grec et littérature classique, mais à cause de la crise économique ne pu jamais étudier à l’université.Engagé sous les armes lors de la « Guerre d’Hiver », il revient chez lui en 1946 et décide de devenir acteur.Ses débuts au cinéma datent de 1948 dans un film de Terrence Young  (à qui l’on doit notamment le premier film de la saga des James Bond) : »L’étrange rendez-vous ».C’est également à ce moment qu’il joue pour la première fois avec Peter Cushing qui deviendra un partenaire régulier dans une pièce de théâtre de Shakespeare : « Hamlet ».

   Toutefois l’acteur peine à s’imposer à cause de son physique de géant (1,92 mètre), à une époque où on préférait les physiques « standards » .On lui reproche également d’être trop latin.Néanmoins, il tourne dans beaucoup de films au cours des années 50.Il échappe ainsi plusieurs fois au chômage.

Film and Television

   Mais en 1957, le vent tourne puisqu’il est engagé pour jouer la créature de Frankenstein dans une superproduction des studios de la Hammer  avec Peter Cushing, qui interprète le docteur éponyme.Sa grande taille est alors un avantage.Grâce à ce rôle, on lui offre l’opportunité d’incarner le Comte Dracula, en 1958 toujours dans un film de Terence Fisher.En tout, c’est 11 films qui seront tournés et où il retrouvera le célèbre vampire, l’un d’eux relevant tout au plus de la simple parodie.Peter Cushing y incarne le Docteur Van Helsing.

   La Hammer lui fait désormais confiance et il devient l’un de ses piliers, puisqu’il tournera beaucoup de films (principalement d’horreur ) avec elle.En 1959, il incarne Sherlock Holmes pour la première fois dans « Le chien des Baskervilles » (toujours sous la direction de Terrence Fisher).Ses rôles de méchants tels que Raspoutine ou Fu Manchu lui apporte une célébrité nationale et lui permette même de tourner à l’étranger, puisqu’il parle 9 langues !

   Ensuite, dans les années 70, Lee a envie de varier un peu ses rôles et de ne plus coller à cette étiquette d’acteur de films d’horreur.C’est ainsi qu’il est amené à jouer le méchant Scaramanga  dans « l’homme au pistolet d’or » (un James Bond) ou « les naufragés de 747″.

   Dans les années 80, il s’offre aussi de très bond rôles à la télévision dans « La Salamandre » (1981), ou « le tour du monde en 80 jours » (1989).Mais hélas, sa notoriété diminue et les producteurs semblent l’oublier.

PHOTOS. Christopher Lee : mort d'un méchant de légende

   Heureusement, en 1999, Tim Burton lui demande d’apparaître dans son film « Sleepy Hollow-la légende du cavalier sans tête » qui lui permet d’être redécouvert.Peter Jackson, réalisateur connu jusque là pour ses films gores et « Créatures célestes » lui demande d’incarner le magicien Saroumane dans son adaptation du « Seigneur des Anneaux ».Il s’offre alors un retour en beauté devant le grand écran.Georges Lucas, qui avait lors du premier Star Wars engagé Peter Cushing fait appel à Christopher Lee pour incarner le grand méchant de « Star Wars : épisode 2 : l’attaque des clones » en 2002.Il retrouvera d’ailleurs ce rôles en 2005.Le reste de sa carrière sera celle d’un boulimique, qui se mettra même à la musique (il a sorti 2 albumsde heavy metal !), retrouvera Peter Jackson pour « le hobbit » et Tim Burton dans « Charlie et la chocolatrie », « les noces funèbres » et « Dark Shadows ».


407.Ben E.King n’est plus.

Le grand chanteur américain Ben E.King, inoubliable interprète du tube planétaire « Stand By Me » est décédé à l’âge de 76 ans.Il a composé et chantée cette chanson en 1961,Une chanson dont la traduction française est « Reste près de moi » (et qui aura d’ailleurs donné lieu à un film en 1986, une adaptation d’une nouvelle de Stephen King).Reprise près de 400 fois, elle a marqué le monde entier…mais celui qui de son vrai nom est Benjamin Nelson ne récidivera jamais l’exploit.Les albums se succéderont mais pas les succès…néanmoins il continuera à chanter, jusqu’à sa mort.

Image de prévisualisation YouTube

Cette chanson est celle d’une déclaration d’amour, d’une ode à la chaleur, à la passion.Et pourtant les paroles sont extrêmement simple….parfois les choses simples ont plus de poids que les choses enfouies dans un tourbillon d’implicisme.


399.Décès de Percy Sledge…une voix de la soul s’est éteinte.

Il chantait « When a men loves a woman »…grand standart de la soul.Percy Sledge n’est plus.Le chanteur avait débuté sa carrière dans les années 60 et avait connu un succès foudroyant…il avait commencé sa carrière dans…une église ! Malheureusement, Percy se battait contre un cancer du foie depuis quelque temps déjà.Il avait 73 ans.

Image de prévisualisation YouTube

379.Leonard Nimoy, le monsieur Spock de Star Trek s’est éteint.

téléchargement

   Il aura marqué des générations de téléspectateurs, de fans et aura atteint le statut d’acteur « culte » : Leonard Nimoy est décédé ce 27 février 2015.Il avait 83 ans.Sur près de 50 ans, il aura eu une carrière plutôt diversifiée, même si un rôle lui collera toute sa vie : celui de Spock le mi-homme, mi-vulcain dans la célèbre série Star Trek (1966-1969).Choisi pour son étrange figure il devra porter des oreilles pointues…qu’il déteste et aimerait se les voir disparaître…chose qui n’arrivera jamais.Le personnage fascine immédiatement le public au point que d’autres séries voient le jour et que le cinéma s’empare du phénomène avec plusieurs films (plus d’une dizaine aujourd’hui mais 6 avec Nimoy).Et la symbiose Spock/Nimoy est totale.Il ne s’en détachera jamais vraiment car si on tue Spock, on le ressuscite aussitôt après ! L’homme écrira même un livre « I’m not Spock  » (littéralement : je ne suis pas Spock).

   Voulant se diversifier, on le retrouve au génériques des deux dernières saisons de « Mission Impossible » (remplaçant Martin Landau). et dans « La Quatrième dimension » et d’autres série télévisée.Il prêtera sa voix pour « Star Trek : la série animée ».Nimoy sera aperçu dans « l’invasion des profanateurs » ou encore dans « Catlow ».Il y aura toutefois beaucoup de série B dans son itinéraire. Nimoy connaîtra aussi un joli succès sur les planches, deviendra photographe et sortira même un album !

    Plus récemment, il a reprit le rôle de Spock dans la nouvelle adaptation de Star Trek  par J.J.Abrahams et a incarné le rôle du scientifique William Bell dans « Fringe ».Il a aussi fait un caméo (petite apparition) dans la série télé « The Big Bang Theory ».L’homme sera resté Spock jusqu’au bout, laissant le souvenir de ce personnage incroyable à la logique impressionnante et dont le célèbre salut et la phrase l’accompagnant ont fait le tour du monde : Longue vie et  prospérité ! Un héros brillant et rigide mais avec un grand coeur.


370.Demis Roussos le grec n’est plus…

Le chanteur grec Demis Roussos, mondialement connu de par le monde (chantant notamment en français, grec et anglais) est décédé le 25 janvier 2015 à l’âge de 68 ans.Il était atteint d’un cancer du foie, de l’estomac et du pancréas.

Image de prévisualisation YouTube

Né à Alexandrie en 1946, ArtémiosVentouris Roussos à commencé sa carrière dans le groupe Aphrodite’s child (1967-1971) avant d’entamer une longue carrière solo où il vendra près de 60 millions de disques et qui prendra fin en 2010.En 2009, il se livrait à un exercice de style : un album pop/rock très différent de ses chansons habituelles.

Son plus grand succès reste la chanson « Forever and ever » qui l’a consacré en France.

Image de prévisualisation YouTube

Personnage étonnant, Demis croyait qu’il avait vécu plusieurs vies et l’a fait transparaître dans ses chansons.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

330.L’acteur Robin Williams est décédé.

Robin_Williams_Happy_Feet_Premiere_2006

La nouvelle en a surprit plus d’un mais l’un des meilleurs acteurs de tout les temps est mort hier soir, 11 août 2014.Il n’avait que 63 ans.Il semblerait qu’il se soit suicidé (asphyxie) et que ces derniers temps, on le disait dépressif.

Petit florilège donc pour cet acteur qui se décrivait comme avant tout « comique ».Il débutera sa carrière, en 1974, dans un épisode de la série « Happy Days » ,qui lui vaudra d’avoir sa propre série, « Mork et Mindy » où il incarnera un extra-terrestre durant 4 saisons.

Mais c’est en 1980 qu’il débute au cinéma en incarnant le rôle titre de « Popeye ».Suivront « Le monde selon Garp », « Good Morning Vietnam » et surtout « le cercle des poètes disparus » où il « est » le professeur John Keating.Il n’aura que des grands rôles : Peter Pan dans « Hook », Alan Parrish dans « Jumanjy », Patch Adam dans « Docteur Patch » et même un robot dans « L’homme bicentenaire ».

Récompensé aux oscars en 1998 pour   »Will Huntting », il continue d’alterner entre grands et petits films comme « Au-delà de nos rêves » ou encore « Flubber » (en prof déjanté).Il se déguisera en femme aussi dans « Madame Doubtfire » en 1994 et qui devait connaître une suite en 2015.

Les années 2000 seront plus discrètes pour lui : en tueur dans « Insomnia » (2002), en Roosevelt dans la trilogie « la nuit au musée » ou en prêtre dans « permis de mariage » (2007).Williams sera aussi la voix originale du génie dans Aladdin.On pouvait dire que là encore, il atteignait des sommets. R.I.P.


284.Bye bye Mickey Rooney.

L’acteur Mickey Rooney n’est plus.Il est décédé ce 6 avril 2014 à l’âge canonique de 94 ans.C’est encore une vieille légende du cinéma qui vient de s’éteindre bien que son nom ne dise sans doute rien aux plus jeunes générations.Raison de plus pour le (re)présenter.

Né le 23 septembre 1920 à Brooklin au U.S.A., a commencé sa carrière dès ses 1an !  Il devint un peu plus tard une superstar grâce à la série de film des André Hardy (1927-1958) dont le fameux « l’amour frappe André Hardy » où il s’impose comme acteur comique.Sa petite taille (1,57 m) constituera un de ses atouts majeurs.

Avec Judy Garland, il formera un duo de danseurs dans 3 films ( « Place au rythme »(1039) »En avant la musique »(1940) et « Début à Broadway »(1941).

Son incroyable carrière est sans aucun doute l’une des plus longues jamais entamée, couvrant près de 10 décennies avec des rôles aussi divers qu’importants : on a pu le voir Lampie dans « Elliot et le dragon » (1977), en combattant dans « la théorie des dominos » (1977). dans le rôle titre du film « les aventures d’Huckleberry Finn (1939), en grand-père dans « Eric le Viking »(1989), dans l’Étalon noir (1979) ou plus récemment en ex-gardien du musée dans « la nuit au musée »(2006) et « Les muppets : le retour » (2011).

Il prêtera aussi sa voix à quelques dessins animés parmi lesquels « Rox et Rouki » (1981).

Rooney se mariera 8 fois durant sa vie ! D’abord avec Ava Gardner qui partage sa vie de 1942 à 1943. Il divorce. Puis avec Betty Jane Rase de 1944 à 1948, il divorcera de nouveau.Ensuite, il épousera Martha Vickers de 1949 à 1952, union qui se soldera par un nouveau divorce. Il se marie  alors avec Elaine Devry de 1952 à 1958, pour divorcer une nouvelle fois. Il rencontre et se marie alors  avec Carolyn Mitchell de 1958 à 1966 qui  mourra assassinée.Dépressif, il se lie une amie de Mitchell, Marge Lane. Nouveau mariage de 1966 à 1967. Il divorce. Il rencontre Carolyn Hockett, il se marie de 1969 à 1974, il divorce. Pour finir avec la chanteuse Jan Chamberlin, en 1978 jusqu’à sa mort.

BklyGy1IAAE1asT

en 1927 dans le film muet «Orchids and Ermine»

 


262.Décès de Richard Bull, l’homme qui jouait Nelson Oleson dans « La petite maison dans la prairie ».

vieux c

On se souvient tous de la série « La petite maison dans la prairie ».Il faut dire qu’elle a marquée des générations de téléspectateurs et que les multiples rediffusions y sont pour beaucoup.Et bien, l’acteur qui incarnait Nelson Oleson est décédé ce 3 février 2013 en Californie.On se souviendra toujours de tous ces épisodes où avec sa femme inénarrable Harriet,  où tout deux étaient toujours en train de se disputer.Il faut dire que son personnage était très humain et amical avec l’ensemble des habitants de Walnut Grove.

Né le 26 juin 1924, Richard Bull a également joué dans un épisode de « Columbo », un autre dans les séries « Urgences » et « Ma sorcière bien-aimée » ainsi que dans le film « L’affaire Thomas Crown ».Il aurait fêté ses 90 ans ce 26 juin.

bull


244.Nelson Mandela : la fin d’un homme, le début d’une légende.

Nelson_Mandela_1998

La nouvelle s’est répandue telle une traînée de poudre tant elle fut marquante : Nelson Mandela est décédé.C’est le père d’une nation qui s’éteint et l’une des dernières grandes figures de notre monde.Il a milité presque toute sa vie, son combat  contre l’apartheid  faisant  bouger les choses : politique de discrimination positive ( mieux traiter une catégorie donnée de la population, estimée être systématiquement lésée de par certaines de ses caractéristiques propres), la lutte contre le sida, des logements pour les pauvres et surtout la fin de l’apartheid. Prisonnier durant 27 ans à Robben Island pour oser défendre ses idées, l’homme pardonnera même à ses bourreaux.Les journées sont longues en prison où Mandela lira chaque jour Invictus , un poème de William Ernest Henley qui l’aidera à surmonter cette étape difficile :

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

Mandela est aussi un exemple pour le monde, un être de non-violence (dans la plupart des cas) se préoccupant d’abord du sort des autres avant le sien.Son départ a profondément ému l’Afrique (et l’ensemble du monde) qui perd son leader, son héros.Mais sa disparition doit être perçue comme une délivrance, l’homme, devenu vieux et malade a accueilli la mort comme une vieille amie.Avé Madiba !!!!!!!!!


223.Décès de Valérie Benguigui.

   Pour certains, son nom ne dit rien.Pour d’autres elle est cette actrice française de second rôle qui a prit de l’importance dans le paysage audiovisuel français ces dernières années.

   Valérie Benguigui était actrice.D’origine algérienne, la jeune femme devient comédienne.Elle débute en 1986 avec le film On a volé Charlie Spencer où elle y tient un tout petit rôle.Mais c’est principalement la série  Avocats et associés qui asseoit sa réputation dans laquelle elle joue de 2001 à 2005 le rôle de Nadia Botkine.Elle apparaîtra aussi dans La vérité si je mens, Comme t’y est belle !, Safari ou encore L’Italien ses rôles prenant à chaque fois de plus en plus d’importance.

   L’an passé, elle partageait ainsi la vedette avec Patrick Bruel dans Le Prénom, film qui lui aura valu un César.Elle était devenue une actrice reconnue.Un cancer du sein du sein contre lequel elle se battait depuis plusieurs années aura eu raison d’elle ce 2 septembre 2013.Une chouette dame s’est éteinte.

223.Décès de Valérie Benguigui. dans actualité le-prenom-25-04-2012-9-g


123

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema