A crazy world


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Non classé.

500.Petit best of des articles 400 à 499.

L’article 400 remontant à avril 2015, il aura fallu plus d’un an pour en écrire 100 de plus…certes c’est un petit nombre en 4 ans d’existence, mais le travail accompli est plutôt réussi.Voici, aujourd’hui, un petit florilège des meilleurs articles de l’année écoulée.C’est la crème de la crème :

1.Parlons un peu de Shakespeare (août 2015).

2.Les robots nous envahissent…ils sont partout ! (août 2015).

3.Qu’est-ce que le Big Bang ? (août 2015).

4.Simon Gronowski, l’enfant du 20e convoi : pour ne jamais oublier (novembre 2015).

5.No Country for Old Men (mars 2016).

6.Une musique en or…le bon, la brute et le truand (juin 2016).

7.Manuel de survie à l’apocalypse zombie (juin 2016).

8.Le monde de Dory (juillet 2016).

9.Stranger Things (1/2) (juillet 2016).


479.Bruxelles, ma belle.

Image de prévisualisation YouTube

Petit hommage à tout ceux qui ont laissé leur vie dans les terribles attentats ayant frappé la ville de Bruxelles ce mardi 22 mars 2016.Une semaine plus tard, la blessure est toujours ouverte,Tant de gens innocents ont perdus la vie, sans raison,…c’est de la barbarie.D’autres ont survécus mais sont blessés à un point tel que c’et leur intégrité physique ou psychique qui est remis en cause.Ceux-là devront vivre toute leur vie avec les images horribles de ce qu’ils ont vu ce 22 mars.Des corps calcinés, l’odeur de la chair brûlée…le chaos.

La Belgique est pointée du doigt…au gouvernement fédéral, deux de ses ministres ont proposés leur démission.Le premier ministre ne l’a pas acceptée…La vraie question n’est plus de savoir si on pouvait éviter ce qui est arrivé, car on ne peut jamais remonter le passé, même si la sécurité en Belgique présente de sérieuse lacunes.La vraie question doit être : qu’allons-nous faire à l’avenir pour qu’une telle catastrophe ne se reproduise plus.

Les bourreaux à l’origine de cet attentat sont de véritables monstres…quel cause peut justifier de telles atrocité ? Dieu n’est-t-il pas amour, dans toute les religions et dans toute les cultures ? Nous ne sommes pas tous des frères ?


447.Citation du jour.

Etudier sans réfléchir est vain,

réfléchir sans étudier est dangereux.

Confucius.


429.Les robots nous envahissent…ils sont partout !

John-Terminator

   Les robots nous envahissent, c’est un fait.Les récits de science-fiction de Wells et Asimov semblent se concrétiser et les films hollywoodiens du même genre semblent résonner comme des quasi-prophéties.Doit on pour autant s’inquiéter ? Est-ce qu’un jour, les robots prendront la place des humains ? That’s the question !

   Tout d’abord, la première chose à savoir sur les robot est l’origine du nom : il vient du tchèque et signifie « travail forcé ».Les robots ont donc été conçu par les humains pour les servir : faire le ménage, surveiller, faciliter la vie des personnes à mobilité réduite.Mais peu à peu, la technologie évoluant et se complexifiant, on en est venu a voir le robot de plus en plus comme un androïde, un presque-homme.Cet anthropomorphisme nous a poussé à faire d’eux des « êtres humains 2.0″.Ils sont partout, et peu à peu font le travail de « vraies » personnes, qui se retrouvent à faire d’autres tâches ou terminent à la rue.Les avantages d’un tel être : il obéit à tout les ordres, sans jamais se plaindre, n’est pas payé et n’est jamais fatigué.Quand aux grèves, le mot lui est inconnu.Il  travaille dans les usines, les entreprises, et touche peu à peu à tout les secteurs…bientôt les professeurs seront des robots.Vous voyez le danger ?

  Au japon, des Shintoïstes sont persuadés que tout les objets et les arbres peuvent avoir un esprit.Une sorte d’âme si vous préférez.Le but ultime pour les scientifiques et autres ingénieurs serait de créer un être artificiel capable de partager des sentiments et de ressentir tout les émotions d’un humain.Un vivant ayant la capacité d’empathie.Un robot avec une conscience en d’autres termes. Tout l’objet du très récent film « Chappie » (2015) ou encore de l’excellent « A.I. : intelligence artificiel » (2001, Spielberg).Mais si l’élève dépasse le maître, que se passe-t-il ? 

  Des scientifiques ont conçut CB2, robot effrayant de près de 33 kg.Il s’agit d’un « bébé » conçut pour comprendre le développement d’un être humain peu de temps après sa naissance.Dans le même ordre d’idée, un robot « fœtus » a été réalisé pour voir que peut ressentir un vrai de 35 semaines.Le résultat est saisissant.

Image de prévisualisation YouTube

robot_01_embryo_3d_model_fbx_obj_max__stl_f0187c55-74e0-4ff6-9e24-c3db249eed3d

 

Le robot « Telenoid » est spécialisé pour communiquer à distance et se parler via un micro.Si on veut serrer dans ses bras la personnes, il suffit de faire bouger les bras de ce petit être bionique.Son créateur, Hiroshi Ishiguro est un spécialiste du genre, puisqu’il a crée un robot qui lui ressemble comme 2 gouttes d’eau, au point qu’on ne sache plus faire la différence entre la machine et l’homme.Avec les années, vieillissant, il a même recours à la chirurgie esthétique pour ressembler le plus possible à sa création.

téléchargement

 

téléchargement (1)

 

   Ishiguro est convaincu que si l’homme ressent un malaise par rapport aux robots c’est uniquement du au fait que la différence lui fait peur.Il en a mêmè fait un concept qu’il a baptisé : « la vallée de l’étrange ».

   Toujours est-t-il que l’on crée des robots dans de multiples domaines et pour de multiples raisons : la société  Darpa donnera une bourse à l’équipe d’ingénieur qui concevra le premier robot pour faire face aux catastrophes naturelles.C’est suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima qu’on a eu cette idée.Là où l’homme ne réussit pas, la machine triomphera.

   Et plus fort encore, Atlas robot humanoïde qu’on emploie dans le domaine militaire.Il peut même tirer, mais en obéissant à certaines « règles »…imaginez un peu si il tombait dans les mains de personnes mal intentionnées…de plus, il ressemble étrangement au robot du film « Chappie »…

téléchargement (2)

 

20150354f9e7e61e23c

 

« Les robots tueurs », capable de tirer sans ordre  d’humains, en totale autonomie ont secoués la Norvège fin 2014 et le monde entier…ce sont des questions d’éthiques qui ont été soulevées.Les Terminator imaginés par James Cameroun ne sont donc plus très loin…et le crépuscule de l’humanité aussi…à moins que ce soit là les paroles d’un parano qui imagent que les choses tournent souvent à la catastrophes…à suivre…


400.Petit best of des articles 300 à 399.

Et voilà, nous voici au 400e article du blog…même si beaucoup sont juste des vidéos ou des textes littéraires et que les vrais articles sont moins nombreux qu’ils n’y paraissent.Aussi, nous en profitons pour faire un petit best of de tout ceux qui ont été publiés entre juin 2014 et avril 2015.11 articles pour 11 mois.Bonne lecture !

1.Aung San Suu Kyi : the lady. (qui est l’opposante birmane ? Quelle est son histoire ? Quelle chanson de U2 lui rend hommage ?)

2.L’abbé Pierre : un modèle pour notre société d’aujourd’hui (le parcours du père, hiver 54)

3.Monty Python : pour ceux qui ne connaîtraient pas encore…

4.Spectaculaire : la Barbie humaine et le Ken humain.

5.Misery : chef-d’oeuvre de Stephen King.

6.Edward aux mains d’argents.

7.Shining : autopsie d’un roman de Stephen King.

8.La nouvelle chanson des Enfoirés fait débat : pourquoi ?

9.Whiplash : l’un des meilleurs films de 2014.

10.Retour vers le futur : cours-métrage rejouant une scène-clé du film !

11.Lindsey Stirling, incroyable violoniste.

 


354.Citation.

  • « J’attends une vraie bonne occasion d’offrir des fleurs à ma femme. Son enterrement, par exemple… »-Benny Hill (1924-1992).

benny_hill_1624765

(source de la photo : http://www.toonpool.com/cartoons/BENNY%20HILL_162476)


346.Utopie.

Dans mon monde à moi, l’égalité entre les hommes règne en maître. Il n’y a plus de classes sociales, plus de hiérarchies, plus de pouvoir. Et pour cause…l’argent à disparu ! Ou plutôt n’a jamais existé. Les gens ne sont plus exploités et l’on évolue dans un système où chacun s’échange ce qu’il a. La famine n’existe plus, pas plus que les sans-abris. On a construit des maisons pour chaque être humain de la terre. Les enfants vont à l’école et s’instruisent devant les professeurs qui sont davantage des orateurs passionnés et ne sont plus perçus comme des persécuteurs sadiques ne vivant que pour anéantir la perspective de réussite de leurs jeunes étudiants. Chacun choisi le métier qu’il veut faire plus tard. La médecine fait des progrès exponentiels et chaque vie sauvée nous rapproche un peu plus à chaque fois de Jésus dont la pensée a bien sur perduré. Le peu d’armes de guerres existantes sont brûlées lors de gigantesques feux de joie. L’homme respecte la nature en la dominant toutefois car cette dernière n’a rien perdu de son hostilité. La forêt Amazonienne respire à pleins poumons et la couche d’ozone n’est plus criblée de trous. L’Église n’existe pas mais les gens prennent quand même le temps de se retrouver chez eux lors de repas dominicaux et de repenser à Jésus qui est bien sur le modèle de chacun. Chacun s’intéresse à l’autre et la solitude semble être un mythe, une chose dont on a oublié le sens. L’homme est épanoui et ne se bat plus, ne lutte plus .Et quand son heure arrive pour reprendre J.K. Rowling (qui aurait tout de même écrit la saga des Harry Potter mais ensuite donnés les livres à chaque enfants férus de lecture) : « Puis il accueillit la Mort comme une vieille amie qu’il suivit avec joie et, tels des égaux, ils quittèrent ensemble cette vie. »

 


314.Spectaculaire : la Barbie humaine et le Ken humain.

Étrange histoire que celle de ces 2 personnes : Valeria Lukyanova , une Moldave de 28 ans a subit beaucoup d’intervention chirurgicale et cela dans le seul et unique but de ressemble à la très célèbre poupée Barbie.Inutile de constater, que malgré le point de vue éthique de la chose, le résultat est à la hauteur des « ambitions » de la belle : incroyable… mais vrai.

valeria-lukyanova-1

 

 

Jen Jedlica, quand à lui, ressemble assez fort à l’ami de la poupée Barbie : Ken.Plus d’une centaine d’opérations l’auront conduit à ce résultat…l’être humain est capable de bien des prodiges.Il fut un temps où jouer à remodeler son apparence était impensable.La nature nous avait constitué comme bon lui avait semblé et on se devait de l’accepter.Mais ça, c’était sans compté sur l’homme qui tel un Prométhée, a un jour décidé de se prendre pour un dieu.Parfois pour le meilleur (visages et membres ravagés lors d’accidents et ensuite « reconstruits » ) ou pour le pire…

 

 


310.Petite sélection de nos meilleurs articles.

A crazy world existe depuis presque 2 ans ! En tout 310 articles ont été publiés en ligne.L’occasion de redécouvrir ceux qui ont fait les beaux jours du site et qui ont contribué à notre projet de proposer des textes instructifs, ludiques et distrayant.

1.analyse détaillée du film « the box » (2009).

2.Alf, presque 30 ans après, la série accroche toujours.

3.Star Wars (partie 1 de notre dossier).

4.Aux origines de Dracula.

5.analyse détaillée du film « Charlie et la chocolatrie » (2005).

6.Famine en Éthiopie : pour ne jamais oublier.

7.La guerre froide (partie 1 de notre dossier).

8.La T.E.P. (pour les physiciens en herbe).

9.I have a dream : sur les traces de Martin Luther King.

10.Autopsie d’un tableau : le cri (1893).

 


244.Nelson Mandela : la fin d’un homme, le début d’une légende.

Nelson_Mandela_1998

La nouvelle s’est répandue telle une traînée de poudre tant elle fut marquante : Nelson Mandela est décédé.C’est le père d’une nation qui s’éteint et l’une des dernières grandes figures de notre monde.Il a milité presque toute sa vie, son combat  contre l’apartheid  faisant  bouger les choses : politique de discrimination positive ( mieux traiter une catégorie donnée de la population, estimée être systématiquement lésée de par certaines de ses caractéristiques propres), la lutte contre le sida, des logements pour les pauvres et surtout la fin de l’apartheid. Prisonnier durant 27 ans à Robben Island pour oser défendre ses idées, l’homme pardonnera même à ses bourreaux.Les journées sont longues en prison où Mandela lira chaque jour Invictus , un poème de William Ernest Henley qui l’aidera à surmonter cette étape difficile :

Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

Mandela est aussi un exemple pour le monde, un être de non-violence (dans la plupart des cas) se préoccupant d’abord du sort des autres avant le sien.Son départ a profondément ému l’Afrique (et l’ensemble du monde) qui perd son leader, son héros.Mais sa disparition doit être perçue comme une délivrance, l’homme, devenu vieux et malade a accueilli la mort comme une vieille amie.Avé Madiba !!!!!!!!!


12345...7

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema