A crazy world


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie Star wars.

710.Star Wars : une saga de légende : partie 9.

Suite de la présentation des personnages marquants de la prélogie (épisodes I-III)

 Image de prévisualisation YouTube

36.Le chancelier Palpatine (épisodes I à III)

sq

Homme politique influent, Palpatine (Ian McDiarmid) est d’abord sénateur dans La menace fantôme. Il s’arrange pour que Padmé Amidala dépose une motion de méfiance à l’égard du Chancelier Valorum, de façon à pouvoir lui ravir le poste. Devenu Chancelier, il s’arrange pour avoir les pleins-pouvoirs, et apparaître comme un homme d’honneur, respectant les lois et le peuple. Les Jedi soupçonnent alors que le Sénat est contrôler par un seigneur noir des Sith, et décident de surveiller étroitement le chancelier…

La vérité est là : Palpatine est Dark Sidious , le seigneur noir des Sith, maître de Dark Maul et du Comte Dooku. À l’origine,il était l’élève de Dark Plegueis, un autre Sith, qu’il a lui-même assassiné durant son sommeil. Organisant lui-même le blocus de Naboo,  il parvient à se faire élire chancelier, mais perd Dark Maul, son apprenti. Néanmoins, il voit en Anakin Skywalker un successeur potentiel…

Durant la guerre des clones, il crée une armée pour défendre la République, contre les Séparatistes (mené par le Comte Dooku). C’est un faux coup d’État ! Le conflit dure durant trois ans, où il a le temps de préparer la transition entre la République et l’avènement d’un Empire qu’il dirigera en seigneur tout puissant. Les gens ont peur et voient en lui l’espoir que tout s’arrangera. Organisant ensuite son propre enlèvement à bord du vaisseau du général Grievous, Palpatine est délivré par Anakin, à qui il demande de tuer le Comte Dooku (alors que le seigneur Sith oeuvre pour lui !), pour se venger de ce qu’il lui a fait. Il  tente de faire basculer le jeune homme du côté obscur, en exacerbant ses émotions les plus noirs et ses peurs les plus secrètes, en le nommant représentant officiel du chancelier au Conseil Jedi…Anakin craint de perdre Padmé, alors Palpatine lui raconte une histoire à dormir debout selon laquelle il serait possible d’utiliser la Force afin de contrer la mort. Il révèle sa véritable identité à l’apprenti Jedi, et ses pouvoirs incroyables qui l’aideront à éviter la mort de Padmé. Et lorsque Windu l’affronte en duel, et arrive presque à le battre (lui renvoyant dans le visage ses effroyables éclairs bleu, qui vont le brûler), Anakin l’en empêche (il est le dernier espoir pour sauver sa femme) et accomplit l’acte qui fera de lui Dark Vador. Sidious devient l’Empereur et organise sa purge des Jedi. C’est le début d’un règne long de près de 19 ans, jusqu’à ce qu’ Un nouvel espoir arrive…

Palpatine est un être sournois et cruel, prêt à sacrifier ses propres élèves pour arriver à ce qu’il désire (il faut voir le dernier regard, plein de rancœur que Dooku lui adresse, avant qu’Anakin ne lui tranche la tête) ou pour acquérir un nouvel apprenti encore plus fort. Le côté obscur est très puissant en lui, et l’a envahi totalement (ses yeux sont d’ailleurs jaunes). Il a longtemps caché à la République qu’il savait utiliser la Force (on parle de dissimulation de la Force). Pour se battre, Palpatine recourt au sabre laser (rouge bien entendu) et à un usage répétitif de la Force, afin de perturber son adversaire.

Point focus sur…

pi

pio

Il faut savoir que l’Empereur fit sa première apparition dans le film L’Empire contre-attaque et était incarné, à l’origine, par…une femme ! En effet, l’actrice Marjorie Eaton (1901-1986) prêta ses traits (fort maquillée, avec des yeux de chimpanzés, et la voix doublée) pour donner vie au célèbre Seigneur noir des Sith, le temps d’une scène où le personnage apparaît, en hologramme, à Dark Vador. Mais Lucas retourna la scène, grâce à des reshoot, avec Ian McDiarmid.

37.Maître Yoda

za

Jedi le plus sage de tous, Yoda est déjà très vieux à l’époque de La menace fantôme (plus de 800 ans !). Il défend le côté clair de la Force et entretient une connexion très étroite avec celle-ci, ressentant la moindre de ses perturbations. Il siège au conseil Jedi (qu’il dirige avec Mace Windu), et forme les jeunes enfants destinés à être padawan d’autres chevaliers Jedi.

Lorsque le petit Anakin Skywalker lui est présenté, il s’oppose à sa formation, le jugeant trop vieux. De plus, il perçoit en plus des émotions trop fortes, due à son passé d’esclave, sa séparation avec sa mère et son envie de faire ses preuves…son avenir semble sombre. Qui-Gon insiste pourtant en affirmant qu’Anakin est l’élu, chargé de rétablir l’équilibre dans la Force, selon une ancienne prophétie. Le conseil est intransigeant et se demande même si celle-ci a été bien interprétée…Mais lorsque Qui-Gon décède, Yoda accepte que Obi-Wan le forme, sentant que le garçon a des pouvoirs très puissant qui pourraient servir la cause de la République.

Lors de L‘attaque des clones, il sent le côté obscur qui envahi Anakin, et perçoit la souffrance de ce dernier lors de la mort de sa mère. Mais il perçoit aussi une menace au sein même du Sénat, sans parvenir à identifier qu’il s’agit de Palpatine. Il dirige les opérations lors de la bataille de Géonosis, arrivant à la rescousse des Jedi avec l’armée de clones, bien que ne prenant pas part personnellement au conflit. Mais il se décide à partir pour le hangar dans lequel s’est dissimulé le Comte Dooku, afin de venir en aide à Obi-Wan et Anakin. Voyant le carnage qui a eu lieu, il se décide à affronter le Seigneur Sith, qui était en fait…son ancien padawan ! Prenant le dessus, Yoda est contraint de le laisser filer afin de sauver les deux autres Jedi, au sol.

La guerre des clones continue et fait rage durant trois ans. Yoda part sur Kashyyyk et doit faire face au clones, qui se retourne contre lui ! Il voit les Jedis se faire décimer…avec Obi-Wan, il part au Temple Jedi afin de comprendre ce qui s’est passé…il y retrouve tout les enfants padawan morts, et découvre que c’est l’oeuvre d’Anakin Skywalker, qui se fait désormais appelé Dark Vador ! Yoda confie le soin à Obi-Wan d’affronter son ancien apprenti, tandis que lui défiera Dark Sidious. Le combat est dantesque : comme Yoda l’emporte au sabre laser, Sidious recourt à ses pouvoirs télékinésiques (grâce à la Force) et fait tournoyer les sièges des sénateurs, qu’il lui envoie…le petit Jedi parvient à les éviter, et tente de le vaincre. Mais Sidious se montre plus fort, et Yoda se retrouve jeté sur le sol. Contraint de reconnaître son échec, il décide de fuir Coruscant et part en exil sur Dagobah….


709.Star Wars : une saga de légende : partie 8.

Suite de la présentation des personnages marquants de la prélogie

Image de prévisualisation YouTube

31.Mace Windu

pk

Mace Windu (Samuel L.Jackson) est un Jedi exceptionnel, très puissant (il est capable de percevoir les ruptures dans toute chose), et un maître au sabre laser. Il a d’ailleurs créée une technique de combat, baptisée Vaapad, consistant à faire appel aux sentiments dans le duel, ce qui peut risquer de tomber soi-même du côté obscur, si elle n’est pas réalisée correctement. Il est le seul Jedi a avoir un sabre de couleur violette (un souhait de l’acteur pour se démarquer des autres Jedi, avec un sabre vert ou bleu).

Envers Anakin, il se montre hostile, rejoignant la position de Maître Yoda. Lorsqu’il devient cependant le padawan d’Obi-Wan, qui souhaite honorer le souhait de son défunt maître, il l’accepte, sans jamais parvenir à lui faire confiance. Il permettra à Anakin, lors de La revanche des Sith de siéger au conseil, mais sans lui accorder le titre de chevalier Jedi, ce qui sera vécu comme une punition pour lui, un affront.

Lors de l’Attaque des clones, il fut là lors de la bataille de Geonosis, accompagnant 200 Jedis. In extremis, ils la remportèrent, grâce à l’armée de clones de la République. Mace Windu apprend que Dark Sidious contrôle le Sénat et se méfie donc du Chancelier Palpatine. Apprenant que ce dernier est le terrible seigneur noir des Sith de la bouche d’Anakin lui-même, il organise une embuscade, avec 3 Jedis, pour mettre fin à ses agissements. Palpatine révèle sa véritable nature et tue les acolytes de Windu, trop faibles pour se mesurer à lui. Mais face à Mace, Sidious échoue et se retrouve à terre. Le Jedi est trop puissant, et à une maîtrise parfaite du sabre laser…Mais l’arrivée d’Anakin change la donne, puisque Windu veut tuer Palpatine, sans lui donner l’occasion d’avoir un procès. Skywalker tranche la main du Jedi, qui ivre de douleur subit les éclairs de Sidious, qui le propulse dans le vide. Windu meurt, et la fin des Jedi débute…

32.Qui-Gon Jinn

pol

Tour-à-tour élève du Comte Dooku puis maître de Obi-Wan Kenobi, Qui-Gon Jinn (Liam Neeson) apparaît dans La menace fantôme. C’est un Jedi averti, qui fait preuve de sagesse, mais qui ne respecte pas toutes les décisions du conseil Jedi. Au début du film, il est envoyé avec son jeune apprenti pour régler le conflit avec la fédération du commerce.

C’est sur Tatooine que sa route croise celle du jeune Anakin Skywalker, dont il perçoit immédiatement le potentiel. Analysant son sang, le Jedi  constate que l’enfant à le plus haut taux de midi-chlorien jamais atteint ! Il pourrait donc bien être l’élu…celui chargé de ramener l’équilibre dans la force. Il lui fera confiance jusqu’au bout, allant jusqu’à parier son propre vaisseau dans une course de bolide dont il ne sait absolument pas si Anakin avait des chances de l’emporter. Parvenant à l’affranchir, Qui-Gon le mène devant le conseil Jedi qui refuse d’en faire un nouveau padawan, car il est trop vieux et semble obscur. Le Jedi conteste la décision et souhaite le former lui-même, affirmant que Obi-Wan est désormais prêt à recevoir le titre de Jedi. Mais la question est reportée, car Qui-Gon doit partir ramener Amidala sur Naboo. Là-bas, il affrontera Dark Maul avec Obi-Wan, mais y laissera sa vie…

Il semblerait qu’il ait ensuite fait corps avec la Force, et se manifeste sous forme de fantôme. Obi-Wan décide de communiquer avec lui.

33.Shmi Skywalker

kk

Mère d’Anakin, elle n’est qu’une simple esclave sur Tatooine, obligé de travailler pour Watto. Shi (Pernilla August) est tombée enceinte sans même avoir fait la connaissance d’un homme. Elle ne se l’explique pas. C’est son fils qui accueille Obi-Wan, Qui-Gon et Padmé chez eux, alors que leur vaisseau est en panne. D’abord méfiante, elle réalise qu’ils ne sont pas une menace et elle parvient à se confier à eux. Quand son fils est affranchi, Shmi est triste de le voir partir, mais pense que ce sera mieux ainsi, sa vie sera meilleure. Déchirée (mais restant forte pour masquer son chagrin), elle lui dit au revoir plutôt que adieux, espérant qu’ils se reverront un jour. En tant que mère, sa vie sans son fils sera très dure…

Les années passent, Shmi est vendue à Cliegg Lars, qui l’affranchi. Ils se marient et vivent très heureux. Mais un jour, alors qu’elle part cueillir des champignons, les hommes des sables l’enlèvent et la font prisonnière. Cliegg tente de la sauver mais échoue, et y laisse sa jambe. Torturée, affamée, elle aura à peine le temps de reconnaître Anakin, venue la sauver, et mourra dans ses bras.

34.Kit Fisto

poi

Jedi plus anecdotique (il ne prononce pas un seul mot), il est membre du conseil Jedi. C’est un extra-terrestre amphibien à la peau blanc-vert, affublé de dreadlocks (qui sont en fait ses tentacules). À l’origine, George Lucas l’avait envisagé pour être le grand méchant de L’attaque des clones, avant de donner cette tâche à Christopher Lee, en Comte Dooku.

Combattant hors pair lors de la guerre des clones, il mourra lors d’un duel avec Windu, face à Dark Sidious. Il sera le 3e à périr, les deux autres étant des Jedi qui n’avaient jamais combattu auparavant.

35.Jar-Jar Binks

jds

Personnage souvent décrié, Jar-Jar Binks est l’un des héros de La menace fantôme. Gungan de Naboo, il est sauvé par Qui-Gon Jinn et se voit obligé d’honorer sa dette, par ce dernier qui souhaite que quelqu’un les guide pour sortir de la cité sous-marine. Il provoquera toutefois plus de catastrophe qu’il ne parviendra à faire de grandes choses…il deviendra toutefois général, affrontera des droïdes sur Naboo, avec une chance folle. Dans l’Attaque des clones, contre toute attente, il devient délégué d’Amidala, avant de siéger à son tour au Sénat !!! Jar-Jar jouera un rôle crucial dans l’octroi des pleins pouvoirs au Chancelier Palpatine. Naïf et un peu idiot, le gungan parvient à être convaicu qu’Amidala était d’accord pour la création d’une armée de la République…

Incarné par Ahmed Best (à l’origine, Michael Jackson avait été envisagé pour le rôle), Jar-Jar est un personnage qui a été conçu grâce à des captures de mouvements de l’acteur (CGI). Il a reçu un Razzie Awards pour le rôle, tant le personnage a déplu. Il est considéré comme le pire de toute la saga, et un non sens pour beaucoup de fan, dans une franchise qui se prend à se point au sérieux. Il est idiot, peureux et ne provoque que des catastrophes. Jar-Jar a aussi inspiré des fan-theory, selon lesquelles il serait un…seigneur sith ! Il faut cependant savoir que Binks est inspirée par le Dingo de Disney. Le héros est un peu gaffeur, et lorgne quelque peu vers le comique burlesque de type Charlie Chaplin. Il a beaucoup plu aux enfants qui le trouvait drôle. Les adultes ne l’ont pas du tout apprécié…à ceux-là, Lucas a rétorqué qu’ils avaient du mal à admettre que Star Wars était en réalité destinés aux enfants ! 


662.Solo : A Star Wars Story.

ad

4e film Star Wars sous l’ère Disney, Solo : A Star Wars Story, est un film injustement décrié par la critique, et abandonné par les déçus de Star Wars : épisode VIII. Un film pourtant réussi, et avec de jolies surprises.

Si un personnage a incontestablement marqué Star Wars, c’est bien entendu Han Solo. Incarné à l’origine par Harrison Ford, ce gentil contrebandier n’est autre que l’amour de la Princesse Leia, et le père de Ben Solo. Charmeur, roi des combines foireuses et pilote hors pair, ce héros n’avait jamais vu son passé dévoilé…on savait juste qu’il venait de la planète Corellia, qu’il avait fait le Raid de Kessel en 12 parsecs (ce qui semblait être « son exploit ») et qu’il avait gagné le Faucon Millenium à Lando Calrissian, lors d’une partie de Sabacc. Jusqu’à ce spin-off, dont la réalisation a été compliquée : à l’origine, un duo de réalisateurs, Phil Lord et Chris Miller, avait été engagé, afin de donner un ton plus humoristique au film…mais après plus de 4 mois de tournages, ils ont étés licenciés par Kathleen Kennedy (la « papesse » de LucasFilms), officiellement pour « différents artistiques », et remplacés par Ron Howard (qui avait failli, en 1999, réaliser La menace fantôme). Des scènes complètes ont été retournées (selon certaines sources il s’agirait de 80 % du long-métrage), le film prenant un ton résolument différent de celui envisagé à l’origine.

sm

sm2

 

 

Lancelot.

Solo est un film de fan, pour les fans, les amoureux de Star Wars, les fins connaisseurs. Le nombre de clins d’œils et de références à la saga est légion. La scène d’ouverture du film ne s’ouvre pas par le traditionnel générique de John Williams, bien que ce dernier ait composé le thème principal de cet opus (The Adventures of Han). Il a laissé la baguette à John Powell (qui a surtout fait des musiques pour des longs métrages d’animation).

Le film débute avec Han Solo, déjà adulte, sous les traits de son nouvel interprète : Alden Ehrenreich. Certes, il ne ressemble pas comme deux gouttes d’eau à la version jeune de Harrison Ford, mais il ne choque pas dans le rôle : il a capté l’essence du personnage, ses mimiques et expressions (et notamment le fameux sourire en coin). Han est amoureux de la jeune Qi’Ra (jouée par la belle Emilia Clarke) et rêve de fuir Corellia, et d’échapper à l’organisation des Vers Blancs, dirigée par Lady Proxima, un mille-pattes géant. Il a énormément de dettes, et il pense que le vol du coaxium  (un carburant), pourrait lui permettre de redémarrer une nouvelle vie, ailleurs, avec elle. Mais rien ne se passe comme prévu, et le couple est séparé…Han parvient cependant à s’enfuir.

Afin de le retrouver, il s’engage dans l’armée de l’air de l’Empire intergalactique, avec l’ambition de devenir pilote. Un officier supérieur, lors de son recrutement, lui donnera le nom de Solo. Mais 3 ans après, il a été éjecté et est désormais un simple soldat de l’Empire, obligé de se battre dans des guerres dont il ne comprend pas le motif. Han se rend alors compte que son supérieur, Tobias Beckett (Woody Harrelson), est en réalité un contrebandier travaillant pour une mystérieuse organisation baptisée l’Aube écarlate. Il souhaite le rejoindre, lui et ses hommes afin de pouvoir cesser de servir l’Empire et rechercher Qi’Ra, mais celui-ci refuse. Menaçant de le dénoncer, Beckett le fait passer pour déserteur et Han est jeté dans une fosse où est prisonnière une créature, affamée par les stormtroopers. Il s’agit d’un Wookiee prénommé Chewbacca. La bête, dotée d’une force exceptionnelle, cherche d’abord à tuer Solo, mais se ravise lorsqu’elle se rend compte qu’il parle son langage ! Elle l’aide à se sortir de là et à retrouver Beckett. Ils finissent par le convaincre de les emmener à bord de son vaisseau et de rejoindre son équipe, formée par Val (Thandie Newton) et Rio Durant,  un Ardennien.

Mais Beckett est pleins de dettes et doit rendre des comptes à Dryden Vos, son supérieur à l’Aube écarlate . Il doit donc réaliser une opération périlleuse : voler un lot important de coaxium. Han et Chewie seront bien entendu de la partie…bien entendu, rien ne se passera comme prévu.

sz

po

 

 

Amourette.

Han Solo n’a pas connu que Leia ! Le film lève le voile sur son amour de jeunesse : Qi’Ra. La jolie brune et lui était inséparable, prêt à vivre d’incroyables aventures, aux confins de la galaxie. Quelle n’est d’ailleurs pas la surprise de Han de la retrouver, des années après l’avoir perdue, chez Dryden Vos, travaillant malheureusement pour l’Aube écarlate. Celle-ci est heureuse de le revoir, mais prisonnière de sa condition.

Toutefois, Dryden Vos, déçu de revoir Beckett revenir sans le coaxium, décide de leur donner une nouvelle chance, grâce à Qi’Ra…mais celle-ci devra partir avec eux, dans une expédition qui s’annonce être quasi-impossible : voler du coaxium brut sur Kessel, puis aller  rapidement sur Savareen, afin de le faire stabiliser, sans quoi il risque fort d’être inutilisable.

Mais pour aller jusque là, ils auront besoin d’un vaisseau…et Qi’Ra connait justement un homme qui en a un. Il s’agit de Lando Calrissian (Donald Glover), un riche trafiquant.  Han souhaite gagner son vaisseau et le défie au Sabacc, un jeu de carte, en le pariant en échange de son propre bâtiment (qu’il n’a pas, mais qu’importe puisque c’est du bluff). La partie démarre et tout les aliens concurrents se font battre l’un après l’autre (leur apparence est inspirée d’un tableau du Caravage). Alors qu’il était sensé gagné, Lando triche et remporte le duel…toutefois, les choses s’arrangent lorsque le petit groupe promet à Lando un généreux pourcentages sur le coaxium qu’ils déroberont. Ils partent donc tous à bord du Faucon Millenium…mais Calrissian en sera le pilote. Le vaisseau est dans une version antérieure à Un nouvel espoir, avec de nombreux changements dans son équipements (il comprend notamment une capsule de sauvetage, la coque est lisse,…).

Qi’Ra et Han vont se retrouver l’un et l’autre, bien que celle-ci se montrera parfois distante et hésitante, ne sachant pas trop que faire : se laisser dicter par son coeur et ses émotions, ou devoir écouter la raison et ses supérieurs hiérarchique ?

Droïdes.

Le copilote de Lando se nomme L3-37  (Phoebe Waller-Bridge, vraiment très drôle) et n’est autre qu’une droïde. Cette femme-robot est très intelligente et est surtout dotée d’un tempérament très fort. Elle dit tout ce qu’elle pense et milite pour la cause des robots : elle est persuadée que ceux-ci ont des droits et qu’il convient de les respecter ! Elle prône une égalité machine-être vivants, et se montre farouchement opposée aux combats de robot, pratique pourtant courante dans la galaxie. L3-37 a aussi dans sa mémoire une cartographie détaillée, permettant n’importe où et de prendre des chemins moins connus de l’Empire.

Solo : A Star Wars Story n’offre pas le traditionnel caméo R2D2 et C-3PO. Toutefois, Anthony Daniels, interprète de ce dernier, fait un petit caméo, dans le rôle de Tak, un marchand d’esclave.

l

Aube écarlate.

L’Aube écarlate est une organisation criminelle dirigée par Dryden Vos (Paul Bettany), le méchant du film. Celui-ci est un homme vivant dans le luxe et habitué à organiser de splendides réceptions, où il y a du beau monde. Il n’a pas l’habitude de se salir les mains, mais sait se battre : il tue tout ceux qui reviennent chez lui les mains vides…Mais Dryden n’est qu’un pion…car il obéit aux ordres de quelqu’un de bien plus puissant..

Enfys Nest, pirate, et sa bande combattent l’Aube écarlate. On croit d’abord qu’ils sont les véritables méchants du film, avant de se rendre compte que l’on a fait fausse route…Enfys est d’ailleurs une jeune adolescente, survitaminée, et n’ayant pas peur de mourir pour une cause qui la dépasse (ce qui n’est pas sans rappeller une certaines Alliance rebelle).

end

Caméo surprise.

Le véritable cerveau de l’Aube écarlate n’est autre qu’un personnage emblématique de la saga (qui n’a pourtant eu que quelques scènes seulement) : il s’agit du seigneur sith Dark Maul. Aussi surprenant cela soit-il, celui-ci a survécu aux événements de La Menace Fantôme et est donc toujours actif. Les possibilités d’histoires futures sont donc ouvertes ! 

Vous l’aurez compris : Solo est un film de fans, pour les fans.  Quel plaisir de revoir Han et son pote Chewie ! Lando Calrissian a droit a quelques moments mémorables également : on découvre que c’est un personnage avant tout motivé par l’appât du gain, prêt à accepter n’importe quel marché si cela s’avère financièrement intéressant ! Il est également pansexuel (il peut donc être attiré par des individus de n’importe quel genre ou sexe).

Il y a de nombreux clins d’oeil, allusions, ou easter eggs : ainsi, on peut voir l’armure de Boba Fett, chez Dryden Vos ;  L3 est l’origine de la base de donnée du Faucon Millenium ; Jabba le Hutt est mentionné dans le film ; Chewbacca révèle son âge ; les dés de Han Solo trouve enfin leur signification (l’attachement qu’il avait envers Qi’Ra et la chance qu’ils semblent symboliser) ; les armes de Dryden Vos ont 2 leurs deux extrémités rouges et rappellent le sabre de Dark Maul.

Le long-métrage est drôle, dynamique et bien ficelé. Les spin-offs de Star Wars offrent beaucoup plus de place pour la créativité et l’originalité (défaut souvent reprochés au Réveil de la Force). À cause de l’épisode VIII de la saga (Les derniers Jedis), il y a eu beaucoup de déçu (jamais un Star Wars n’a autant déplu…), et nombre d’entre eux ont tout simplement boycotté Solo…pourtant, ce film est une belle réussite. Le Festival de Cannes n’est décidément pas encore prêt pour Star Wars (notre note : 8,3/10).

cz


611.La nouvelle bande-annonce de Star Wars-épisode VIII est spectaculaire !

Dévoilée lundi dernier, la nouvelle bande-annonce de Star Wars-épisode VIII : les derniers Jedi, dont la sortie est attendue pour le 13 décembre prochain, a beaucoup intrigués les fans de la saga, montrant un petit peu les grands enjeux du film…

Image de prévisualisation YouTube

Le film, qui pourrait bien être le plus long de la saga en terme de durée selon certaines rumeurs (on parle de 2h30), reprendra là où le Réveil de la Force s’était arrêté. La bande-annonce montre Rey donnant son sabre à Luke, et commençant sa formation…la puissance de son apprentie semble l’impressionner. Le Jedi évoque aussi son passé, sous forme de flashbacks…signifiant ainsi que nous en saurons un peu plus sur comment il en est arrivé à se retrouver en exil.Les Porgs, mini oiseaux, font également leur apparition, au côté de Chewbacca.

Leia semble en mauvaise posture, en proie au doute et à un fils destiné à en finir avec son passé…au point de faire exploser le vaisseau amiral où sa mère se trouve…Son regard d’inquiétude en dit long. Cet épisode, suite au décès de l’actrice Carrie Fisher, sera le dernier où son personnage apparaîtra.

Le Leader Suprême Snoke se dévoile enfin en chair et en os et semble avoir une maîtrise parfaite de la Force…a-t-il un lien quelconque avec les Jedi ? Qui est-t-il ? Et qui lui a infligé ces effroyables cicatrices ?

Rey semble également perdue, partagée dans cet univers où elle n’a pas encore trouvé sa place…la dernière image, où Kylo Ren lui tend sa main, l’invitant à le rejoindre est saisissante : la fera-t-il passer du côté obscur de la Force ? À moins que les 2 plans ne soient même pas situés dans la même scène…

Quoi qu’il en soit, entre batailles intergalactiques avec ballets aériens de vaisseaux, quête initiatique de soi, où simplement la peur de Luke…ce prochain opus semble être prometteur !


604.J.J. Abrahams réalisera Star Wars épisode IX.

Alors que la sortie du 8e film de la saga Star Wars est attendue en décembre prochain, Disney a annoncé que le cinéaste Collin Trevorrow ne s’occupera plus de l’épisode 9, puisqu’il a été licencié ! L’homme, qui avait été engagé uniquement suite au succès de son Jurassic World en 2015, n’avait pas du tout la même vision de la saga que celle des producteurs, et notamment de Kathleen Kennedy, la présidente de Lucasfilm,…ce qui aurait entraîné de nombreux différents.

La question était donc de savoir qui le remplacerait. Et la réponse n’a pas tardée : il s’agira de J.J.Abrahams, qui avait réalisé Star Wars-épisode VII, en 2015. L’homme est un habitué de la science-fiction (Star Trek, Super 8,…) et aura ainsi la lourde tâche de conclure la trilogie…espérons qu’il se montrera créatif et surprendra les fans de l’univers de George Lucas…


594.Star Wars : une saga de légende : partie 7.

Le 13 décembre 2017 sortira le 8e opus de la saga Star Wars. 

oi

26.Star Wars : épisode III : la revanche des Sith.

rrr

La guerre des clones fait rage depuis 3 ans déjà, menée par l’odieux Comte Dooku. Le commandant des armées séparatistes de celui-ci, le général Grievous en profite pour enlever le chancelier Palpatine, et le faire prisonnier à bord de son vaisseau. Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker se lancent à sa rescousse, dans une mission de sauvetage périlleuse, pour une bataille interstellaire. Ils parviennent cependant à s’introduire dans le vaisseau du Général. Le Jedi et son Padawan trouve le chancelier, mais tombe nez-à-nez avec le comte Dooku. Un combat commence alors, Obi-Wan et Anakin l’affrontant ensemble…mais le Sith met hors d’état de nuire Obi-Wan, laissant son Padawan l’affronter seul. Pleins de rage et devenu beaucoup plus puissant que son adversaire, Anakin tranche les 2 mains de Dooku, et sous la pression de Palpatine, lui ordonnant de l’achever,  le tue, bien que pour lui, cela est contraire aux principes Jedi, voulant que la personne soit jugée pour ses crimes.

zer

Obligé de porter Obi-Wan sur son dos car il a été assommé, Anakin s’enfuit avec le chancelier, et se fait intercepter par les hommes du général Grievous. Celui-ci est furieux, et souhaite la mort des Jedis…pourtant, ceux-ci parviennent à retourner la situation à leur avantage, obligeant même le général à devoir quitter son vaisseaux et à s’enfuir…

Héros de la République, Anakin est acclamé à son retour, et retrouve Padmé, qui lui annonce une grande nouvelle : elle est enceinte. C’est un grand moment de bonheur. De son côté, Palpatine, se rapproche du jeune Padawan, l’amenant à se méfier de Jedis, qui n’ont pas confiance en lui, et lui ont pour l’instant refuser l’octroi du titre de Jedi…Il lui demande donc d’être son représentant officiel au conseil des Jedis…ce dernier accepte mais il n’aura pas le fameux titre…Anakin vit cela comme un affront, car cela ne s’est jamais produit, de toute l’histoire. Obi-Wan l’amène à relativiser : c’est un immense privilège qui lui est octroyé, personne d’aussi jeune que lui n’avait jamais siégé au conseil…il se peut même, que si son comportement est exemplaire, le titre de Jedi lui sera accordé.La patience lui sera donc de mise…

Mais les choses s’obscurcissent : Anakin est en proie à de terribles cauchemars, dans lesquelles sa femme trouve la mort…épouvanté, il pense que ces événements sont prémonitoires (à cause du fait que cela s’est déjà produit, avec sa mère). Il veut la protéger à tout prix de son terrible potentiel destin…Le Chancelier Palpatine, ayant vent de ses craintes, lui explique que le côté obscur peut conférer d’avantages de pouvoirs, dont celui d’empêcher la mort, lui racontant même l’histoire de Dark Plagueis, un Sith qui était parvenu à comprendre les secrets de la vie éternelle…mais qui s’était toutefois fait tuer par son jeune apprenti, à qui il les avait révélé…Anakin prend alors conscience que Palpatine est le seigneur noir des Siths que les Jedis recherchent, et qu’il était l’apprenti de Plagueis…confus et surpris, il décide néanmoins de le dénoncer au conseil.

im

Informé de cela, Mace Windu, part arrêter le Chancelier, accompagné de plusieurs Jedis, mais interdisant à Anakin de les accompagner. Le combat ne se passe pas très bien : les Jedis sont tués, bien que Windu prenne le dessus sur la situation…renvoyant les éclairs bleus vers Palpatine, qui est défiguré…alors qu’il s’apprête à tuer le Sith, Anakin arrive, lui rappelant le fait qu’il faut le juger, et pas directement l’assassiner. Étant donné le statut du Sith, qui a la maîtrise du Sénat, Windu ne tient pas à prendre le risque de le voir s’échapper et brandit son sabre pour l’achever. Anakin l’en empêche, lui tranchant son bras…le Jedis, désemparé, est alors électrocuté par Sidious, et chancelle, dans le vide…Skywalker prend conscience de son geste, fait uniquement car il croit que le Chancelier peut lui être utile pour sauver Padmé…mais ses conséquences sont graves…il se sent perdu et déboussolé. Palpatine, alias Dark Sidious, lui demande si il peut compter sur lui, ce que Anakin accepte…désormais, il répondra au nom de Dark Vador.

mmp

sss

Envoyé sur Utapu, Obi-Wan traque le Général Grievous, qu’il finit par retrouver dans un hangar. Le cyborg lui révèle que le compte Dooku lui a enseigné les arts Jedis, et munis de 4 sables lasers, sur chacun de ses bras, il entame un combat avec Obi-Wan. Il finit néanmoins par l’emporter, explosant le coeur de son ennemi…

gg

De son côté, Palpatine met en place son effroyable plan : il fait des Jedis les ennemis de la République, ordonnant que ceux-ci soient traqués et tués. À cet effet, il ordonne aux clones d’exécuter l’ordre 66, et bientôt tout les Jedis sont tués…tous ? Non, deux d’entre eux y échappent : Obi-Wan Kenobi et Maître Yoda. Dark Sidious ordonne à Anakin, désormais du côté obscur, de tuer toutes les jeunes recrues du temple Jedi…le Sith s’exécute, égorgeant les jeunes enfants les un après les autres…sa besogne accomplie, Anakin se rend sur Mustafar, sur ordre de son maître, afin de tuer le vice-roi et les séparatistes…Sidious proclame désormais la fin de la République, et en fait un Empire, qu’il dirigera.C’est la fin de la démocratie.Tout les idéaux de Padmé s’envolent avec cette décision…son inquiétude pour Anakin grandit également…mais elle continue à l’aimer, malgré tout, sans savoir quelles horribles choses ce dernier est en train d’accomplir.

in

Obi-Wan tente de comprendre ce qui s’est passé : en visionnant les vidéos du temples Jedi, il découvre avec effroi ce qu’à fait son ancien Padawan. Yoda lui demande alors de l’aider à sauver la République : pendant qu’il affrontera Sidious, Obi-Wan devra affronter Anakin…cela est cependant impossible pour lui, car il considère Skywalker comme son frère…mais n’étant pas assez fort pour défier l’Empereur, il devra s’y résoudre. L’ennui est qu’il ne sait pas où se trouve son ancien Padawan…il demande à Padmé, lui révélant la vérité, mais celle-ci ne veut pas le croire, et refuse de lui dire où il est. Mais inquiète, elle prend son vaisseau et se rend sur Mustafar, sans se douter qu’Obi-Wan est aussi à bord.

L’affrontement entre Sidious et Yoda tourne court, le terrible Sith prenant le dessus : devant reconnaître son échec, le Jedi prend la fuite. Arrivée sur Mustafar, Padmé retrouve Anakin, lui demandant de revenir vers elle, lui avouant ce qu’Obi-Wan lui a dit…Mais le sith se montre furieux, surtout lorsqu’il sa femme le laisse car elle ne peut le suivre sur cette voie, et qu’il voit son ancien maître descendre du vaisseau. Usant de la Force, il étrangle Padmé, qui tombe, inconsciente, sur le sol. Obi-Wan tente de ramener son condisciple à la raison, mais il est déjà trop tard : le côté obscur l’a totalement envahi…un combat, terrible, s’ensuit, sur la planète volcanique, au terme duquel, Anakin a les 2 jambes et son unique bras valide tranché net par le sabre de Kenobi…Triste, ce dernier le laisse à son triste sort, d’autant que ce dernier prend feu, et est brûlé…sentant le danger venir, Sidious se rend sur Mustafar…et se rend compte que son élève est toujours vivant…il parvient à le maintenir en vie grâce à une armure.

aq

szs

end

Toutefois, Padmé est toujours vivante : elle accouche de jumeaux, qu’elle prénomme Luke et Leia. Cela fait, la belle décide de se laisser mourir, n’ayant plus l’envie de vivre après la perte de l’amour de sa vie…avant de trépasser, elle confie à Obi-Wan qu’elle reste convaincue qu’il y a toujours du bon en Anakin…

Pour éviter qu’ils soient retrouvés par leur père, les 2 enfants sont séparés : le Sénateur Bail Organa élèvera la fille, tandis que le garçon ira sur Tatooine, chez les Lars, et que Obi-Wan veillera sur lui, en se faisant appelé Ben. Maître Yoda, de son côté, partira en exil, sur Dagobah, pour y finir sa vie. C’est le début d’une époque de terreur, marquée par la domination de l’Empire, et par le construction d’une arme absolue, capable d’anéantir des planètes… 

27.Avis critique.

Dernier volet de la prélogie, La revanche des Sith est l’épisode le plus sombre de la saga Star Wars. C’est au cours de cet opus que le jeune Anakin Skywalker bascule définitivement du côté obscur de la force, et prend le nom de Dark Vador. Sa transformation se fait autour d’un combat singulier, l’opposant à son ancien maître, Obi-Wan Kenobi. L’homme devient alors une machine, un Léviathan au service de l’Empereur, programmé pour tuer.

Les Jedis sont à leur crépuscules, ne se rendant pas compte de la menace qui pèsent sur eux.La Galaxie est gouvernée par un seigneur noir des Sith, un être démoniaque qui par la perfidie arrivera à ses fins. C’est donc avec une certaine tristesse qu’il faut dire adieu à bon nombre de personnage de la trilogie…Maître Yoda lui-même, échouant à vaincre l’Empereur dans la salle du Sénat, autour d’un combat visuellement impressionnant, utilisant la force pour envoyer les sièges, cinglant le sol tel des boulets de canon, reconnaîtra son échec et préférera partir en exil sur une planète hostile plutôt que de voir ce qu’il advient du monde…

L’amour qu’Anakin a pour Padmé causera leur perte à tout les deux…leur relation éclatera au grand jour sans pouvoir survivre. La jeune femme sera perdue et ne saura pas empêcher le basculement de son époux vers le côté obscur de la Force. Ils n’arriveront pas à communiquer sur ses visions de mort et même si elle tentera de le faire parler, ce sera un échec…L’épisode III est décidément l’un des plus réussi de la saga, de sa scène ouverture avec sa bataille interstellaire grandiose à son final sur Tatooine, avec les quelques notes, nostalgique, de Williams, clôturant cette incroyable odyssée (notre note : 9,8/10).

28.Personnages de la prélogie : Anakin Skywalker.

zs

     Personnage phare de la saga, Anakin Skywalker est à la fois le gentil et le méchant : dans la prélogie, lorsque l’histoire débute, il n’est que le jeune gamin de Tatooine, qui croise la route du Jedi Qui-Gon Jinn et de son apprenti, Obi-Wan Kenobi. Sa mère, Shmi, semble être tombée enceinte de lui comme par magie, sans pouvoir se l’expliquer…comme si la Force elle-même l’avait conçue…un enfant aux dons remarquables, un grand être en devenir. Avec un taux de midi-chloriens encore jamais rencontré auparavant (les midi-chloriens sont de minuscules organismes présents dans les cellules de chacun, et qui accentuent la sensibilité à la Force), il pourrait bien-être l’élu, celui destiné, d’après une très ancienne prophétie, à ramener l’équilibre dans la Force, qui est pour l’instant divisée, entre le côté lumineux (qu’incarnent les Jedis) et le côté obscur (qu’incarnent les Siths).

Sa rencontre avec Padmé Amidala scellera à jamais son destin : amoureux fou de la sénatrice, cela causera sa perte…une histoire d’amour, tragique, naîtra entre les deux, marquée par le secret ( car cela est contraire au code Jedi). Ils auront de beaux moments et de cette union sera conçu deux enfants : Luke et Leia.

Tempérament fougueux, irréfléchi et impulsif, Anakin semble être dicté avant tout par ses émotions. Il ne respecte par les règles et a du mal à rentrer dans le moule, à respecter les règles du code des Jedis, qui ne doivent pas se laisser emporter par leur sentiment et prôner un désintéressement total pour les choses, afin de remplir leur devoir de chevalier et maintenir la paix dans la Galaxie.

sz

3 fractures vont définitivement faire basculer le personnage du côté obscur de la Force : tout d’abord, la mort de sa mère (de qui il avait été séparé 10 ans plus tôt), qui le mettra dans une colère noire, l’incitant à tuer tous les hommes des sables (femmes et enfants innocents compris).Ensuite, la peur de perdre Padmé Amidala, suite à ses visions prémonitoires, elle, qui est la chose la plus précieuse au monde à ses yeux. Enfin, l’influence que le chancelier Palpatine aura sur lui, le trompant et le dupant en lui promettant de l’aider à sauver bien aimée, fera de lui Dark Vador. En fin de compte, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, il est passé du côté obscur de la Force…par amour !

Le fait de se faire sans cesse rattraper par ses émotions exacerbera les pouvoirs d’Anakin, faisant de lui l’individu le plus fort de tout les temps dans la maîtrise de la Force…Il faudra 19 ans et l’arrivée de son fils, Luke, pour mettre fin à sa colère noire, et faire ressurgir le peu d’humanité qu’il lui reste…lui qui ne sera plus qu’une machine, l’instrument de l’Empereur.

29.Obi-Wan Kenobi.

kh

Jedi emblématique de la saga, Obi-Wan Kenobi fut d’abord le Padawan de Qui-Gon Jinn, avant de devenir à son tour grand maître, pouvant siéger au Conseil Jedi. Respectant le code à la lettre, il ne désire jamais et cherche toujours à aider, de façon désintéressé. Acceptant de prendre Anakin comme élève, il verra en ce dernier le petit frère qu’il na jamais eu. Son passage vers le côté obscur l’affectera grandement, et l’obligera à l’affronter, lors d’un duel singulier, où il le vaincra…faisant de ce dernier une machine à tuer à la puissance dévastatrice.

Malgré sa puissance, Obi-Wan n’est pas aussi fort qu’il n’y paraît…il a d’ailleurs failli mourir à 9 reprises, et à chaque fois a été sauvé par Anakin. Mais lui même tente de tempérer la fougue de son Padawan, qui est parfois incontrôlable. Obi-Wan semble savoir toujours garder son calme, restant flegmatique face au danger les plus graves.

za

Après la naissance de Luke, il veillera sur ce dernier, devenant un ermite sur la planète Tatooine.

30.Padmé Amidala.

ou

D’abord reine puis sénatrice de Naboo, Padmé Amidala est une politicienne dans l’âme, fervente défenseure de la démocratie, qu’elle considère comme étant le meilleur ordre politique possible, voulant lutter contre la tyrannie d’un seul homme. Elle ne se méfiera que très peu de Palpatine, dont elle participera à l’ascension au pouvoir de ce dernier (paradoxalement…). Elle vivra avec une immense tristesse la fin de la démocratie…

L’amour de sa vie sera Anakin, de qui elle renonce dans un premier temps par devoir, avant de succomber à ce dernier. Leur relation sera très forte, et de leur union naîtront deux enfants. Le basculement de ce dernier sera un choc pour sa personne, mais elle ne le dénoncera pas, par amour…néanmoins, voyant que ce dernier est définitivement perdu, empourpré dans l’emprise de Palpatine, elle fera le choix de le quitter, et préférera se laisser mourir, mais gardant l’ultime conviction que son époux conserve au plus profond de son être une once d’humanité…

pu

Intellectuelle, la sénatrice est aussi une combattante hors-paire, n’ayant rien à envier à la future Leia Organa. Elle se sortira à de nombreuses reprises de situations compliquées, prenant parfois les armes. Elle est aussi extrêmement jolie et arbore toujours des tenues extravagantes.

pt


593.Star Wars : une saga de légende : partie 6.

En 2017, nous fêtons les 40 ans de la saga Star Wars.

or

21.L’interruption (1984-1999).

Dès la fin de la trilogie originale, Lucas sait déjà qu’il a en tête une nouvelle histoire à raconter…un récit situé 32 ans avant les événements de Un nouvel espoir, et s’intéressant au père de Luke, Anakin, dont le destin sera d’être le terrifiant Dark Vador. Sa saga était à l’origine conçue pour durer 9 films…mais il aura assez avec 6 longs-métrages pour raconter son scénario.Cependant, il décide d’attendre que les progrès technologiques lui permettent d’obtenir des effets visuels satisfaisants (ce qui viendra, lorsque sa société de production, ILM, créera les dinosaures numériques du Jurassic Park de Spielberg)…

En 1993, la nouvelle tombe : Lucas a commencé à écrire le scénario d’un nouvel épisode de Star Wars. Celui-ci sera le premier volet d’une nouvelle trilogie (rebaptisée plus tard prélogie, car située avant la trilogie originelle), dont le personnage central sera Anakin Skywalker…ainsi, les spectateurs le verront de son enfance (à partir de 9 ans) à sa mort (dans l’épisode VI).D’autres héros seront de la partie : Obi-Wan Kenobi, Maître Yoda, C3-PO, R2D2, Jabba le Hutt, Boba Fett, l’Empereur, et même…Chewbacca !

Très attendu des fans, ce nouvel opus sorti le 19 mai 1999, et obtint un succès considérable au box-office, avec plus de 983 millions récoltés ! 

22.Star Wars : épisode I : la menace fantôme.

pfff

Des années avant l’épisode IV (32 ans exactement), l’odieuse Fédération du commerce règne en maître sur les échanges commerciaux. Le Chancelier Valorum (Terence Stamp), conseillé par le sénateur Palpatine, décide d’endiguer ce monopole, en levant des taxes sur les opérations commerciales.La Fédération du commerce s’y soumet, mais a un plan pour se venger : elle va faire croire à tous qu’elle subit des attaques incessantes par des contrebandiers, ce qui pousse la République a créer pour elle une armée de droïde.Ce faisant, la Fédération montre son vrai visage, avec à son commandement l’auto-proclamé vice-roi Nute Gunray, imposant un embargo sur la planète Naboo…où se trouve précisément Palpatine. Et cela, conseillé par un homme mystérieux dont le visage est caché par une capuche, se faisant appelé Dark Sidious.

Au même moment, le chevalier jedi Qui-Gon Jinn (Liam Neeson), envoyé sur le vaisseau de la Fédération du commerce pour discuter avec le vice-roi afin de mettre un terme au conflit, et apprend que la cible de ce dernier est la planète Naboo.Il s’enfuit avec son jeune élève, le Padawan Obi-Wan Kenobi  (Ewan McGregor) vers la petite planète, afin d’avertir sa reine, Padmé Amidala (Nathalie Portman), absolument pas au courant de ce qui va se tramer. Arrivé sur les lieux, leur route croise celle du Gungan Jar-Jar Binks, qui a été bannis de sa cité…Naboo voyant la coexistence de 2 peuples, l’un sur terre et l’autre sous la mer : humains et gungans. Ces derniers ne semblent pas intéresser d’aider les Jedis….

aaa

jds

Après avoir sauvé la reine, Qui-Gon, Obi-Wan et Jar-Jar Binks s’en vont pour prévenir le Sénat galactique, sur Coruscant. La reine, à bord de son vaisseau personnel, ira défendre sa cause là-bas également. Pour les remercier, elle leur confie sa servante, Padmé, afin de les assister.Malheureusement, le vaisseau de Qui-Gon subit de lourds dégâts les contraignant à atterrir sur la planète Tatooine, afin de le réparer.Ils se rendent chez Watto, ferrailleur et habile négociateur dans les affaires…ils font alors la connaissance de son jeune esclave, un humain, prénommé Anakin Skywalker, qui va réparer leur vaisseau. Ce jeune garçon pourrait bien être l’élu d’une prophétie en vertu de laquelle il serait amené à rétablir l’équilibre dans la Force. Toutefois, pour avoir les pièces de rechanges du vaisseau, il faut de l’argent…or ils n’en ont pas.Qui-Gon parie alors son vaisseau en échange des pièces et de la liberté d’Anakin…le jeune garçon devra pour cela remporter la course de module de la Boonta…ce qu’il parvient à faire.Qui-Gon pense déjà former l’enfant, en vue d’en faire un Jedi. Si Anakin est affranchi, cela n’est pas le cas de sa mère, également esclave de Watto, qui devra rester au service de ce dernier.

rre

 

mkl

Mais Qui-Gon doit convaincre le conseil des Jedi que le jeune Anakin Skywalker a l’étoffe nécessaire pour devenir son Padawan. La première objection soulevée est le fait qu’il possède déjà un élève, en la personne d’Obi-Wan Kenobi, et que le code des Jedi, leur interdit d’en avoir un 2e.Mais pour Quin-Gon, ce dernier est prêt à devenir un Jedi, et il n’a plus rien à lui apprendre…ensuite, maître Yoda (Frank Oz) perçoit de la peur en Anakin, qui vient de laisser sa mère sans savoir si il la reverra un jour, et cette crainte pourrait le mener au côté obscur…enfin, ils avance l’argument de l’âge, car le garçon serait déjà trop vieux…mais Qui-Gon n’abandonne pas, il prend le petit sous son aile, et bien qu’il ne soit pas autoriser à lui enseigner quoi que ce soit, l’invite à l’observer et à voir comment il mène ses actions.

Mais une menace invisible semble les suivre…celle de Sidious, qui pourrait bien être un seigneur Sith, soit l’antithèse des Jedi, ceux qui utilisent le côté obscur de la Force…et surtout celle de son mystérieux Padawan, le dénommé Dark Maul qui semble traquer les Jedi et les empêcher de mener à bien leur action, visant à faire échouer les plans de Sidious. Pendant ce temps, Amidala est au Sénat, plaidant sa cause, souhaitant que sa planète soit délivrée de la Fédération du commerce…cependant Valorum ne veut rien faire trop hâtivement, ce qui excède la reine, qui voit son peuple souffrir et mourir.Elle demande alors le vote, sur les conseils de Palpatine, d’une motion de méfiance, afin d’écarter le chancelier..évincé, celui-ci est remplacé par Palpatine…mais les procédures prennent énormément de temps, par rapport à l’urgence de la situation. aussi Padmé décide d’agir par elle-même.

Tentant le tout pour le tout, Amidala retourne sur Naboo, et tente de négocier avec les gungan : une alliance est conclue, la reine se révélant être Padmé, déguisé en « servante » depuis le début afin d’assurer sa sécurité. Une bataille contre les droïdes de la Fédération du commerce est lancée…afin de faire diversion, pendant que l’armée de la reine reprend le palais et tente de détruire le vaisseau amiral, qui commande les robots à distance. Entrant dans le palais royal, ils sont toutefois bloqué par le Sith Dark Maul…mais Obi-Wan et Qui-Gon se mettent à 2 pour l’affronter.Le double sabre-laser de ce dernier et son habile maîtrise de la Force en font un adversaire de taille…malheureusement, Qui-Gon perd la vie au cours de la confrontation, laissant son Padawan seul. Mais Obi-Wan se ressaisit, brandissant son sabre, et tue le terrible Sith. Anakin, à bord d’un vaisseau, participe à la bataille, et accidentellement, se retrouve à bord du vaisseau amiral, détruisant une pièce importante de ce dernier…ce qui le fait exploser de l’intérieur. Sortant in extremis, le garçon regagne la planète Naboo, pour savourer une belle victoire.Obi-Wan Kenobi, nommé Jedi par le conseil, prend alors Anakin pour Padawan.

zas

23.Avis critique.

Visuellement toujours époustouflant (même si certains plans en numériques auraient gagnés à avoir une meilleure finition…), ce premier volet de la saga pose les bases et introduits les personnages principaux de la prélogie. Qui-Gon Jinn se révèle être un Jedi d’une grande sagesse, rappelant un peu Alec Guiness dans Un nouvel espoir, et son jeune élève très doué. Connaître l’histoire d’Anakin Skywalker est très intéressant, surtout lorsque l’on sait que ce dernier est appelé à devenir l’effroyable Dark Vador, n°1 sur le starting-blocks de tous les méchants de l’histoire du cinéma.

Mais paradoxalement, c’est aussi l’épisode de la saga le moins bien réussi…l’ajout du personnage de Jar-Jar Binks, gungan, comme personnage « humoristique » à la saga, n’apporte pas grand chose à la saga et beaucoup de fans l’ont en fait détesté (pire, un Razzie Awards à même été décerné à son interprète, Ahmed Best). L’intrigue se révèle complexe à saisir, il faut être bien attentif au générique déroulant du début pour comprendre comment la Fédération du Commerce a fait un embargo et pourquoi elle le fait…émailler la saga d’un conflit politique la complexifie…alors que d’avantage de clarté aurait été la bienvenue.

Ce film marque aussi la rencontre des droïdes R2D2 et C-3PO, appelé à devenir les « Laurel et Hardy » de la saga. On remarque déjà le décalage entre les deux et leur potentiel comique !

Concernant les duels au sabres lasers, ils sont particulièrement réussi, et ressemble à des chorégraphies calibrées au millimètre près ! La musique de Williams se révèle majestueuse et digne de la trilogie originale (avec notamment le thème, très réussi, de Duel of the Fates). (notre note : 7, 5/10). 

po

24.Star Wars : épisode II : l’attaque des clones.

rer

10 ans plus tard, Nute Gunray est toujours vice-roi, et un nouveau mouvement se met en place : les séparatistes, contre la République, mené par le comte Dooku (Christopher Lee), un ancien Jedi. La discorde est semée au sein de la Galaxie…Amidala, désormais sénatrice, souhaite voir la création d’une armée de la République, pour contrer la menace séparatiste…mais à peine arrivée, elle fait l’objet d’une tentative d’assassinat…afin d’assurer sa protection, le conseil Jedi la place sous la protection d’Obi-Wan Kenobi et de son Padawan, Anakin Skywalker.

Ces retrouvailles sont très attendues pour ce dernier : il ne l’a pas vue depuis 10 ans, et pas un seul jour n’est passé sans qu’il n’ait pensé à elle…le jeune homme est fou amoureux de la sénatrice.Mais pour Padmé, il reste le jeune garçon de Naboo, bien qu’elle peine à le reconnaître en le voyant.Mais elle est victime d’une nouvelle tentative d’assassinat…cette fois-ci, Anakin et Obi-Wan partent à la poursuite de la mystérieuse assaillante, qui semble être une changeante (un être polymorphe) du nom de Zam Wesell.Ils parviennent à l’arrêter, mais avant que celle-ci ne se mette à parler, une flèche empoisonnée atteint son cou, la tuant net.Son meurtrier, un être vêtu d’une armure en métal et capable de voler prend la fuite.Il faut désormais mettre Padmé en sûreté : sur Naboo, elle ira se cacher, Anakin assurant de sa protection. Cela sera l’occasion d’un rapprochement progressif, et bien que la belle déclinera  sans cesse les avances du jeune Padawan, des sentiments amoureux naîtront en elle…

as

De son côté, chargé d’enquêter sur les responsables de la tentative d’assassinat de la sénatrice, Obi-Wan est conduit à aller sur la planète Kamino, où il apprend qu’une armée de clones est en train de voir le jour…pour la République ! Il semblerait, que des années auparavant, le Jedi Sifo-Dyas, en aurait demandé sa création, dans le plus grand secret, avant de mourir, peu de temps après…ces clones sont tous calqués sur base d’un sujet unique : un être humain, prénommé Jango Fett, chasseur de primes. Celui-ci, en contre-partie, a demandé une unique chose : avoir un clone dont la croissance ne serait pas altéré, un enfant qu’il pourrait voir grandir, et qu’il a appelé Booba. Obi-Wan va à sa rencontre et se rend compte que c’est lui, le mystérieux assassin de Zam Wessel. Tentant de l’arrêter, il échoue, parvenant tout de même à coller un émetteur sur le vaisseau de se dernier.Il peut ainsi se lancer à sa poursuite, et cela le conduit sur la planète Géonosis.

ka

 

k

 

j

 

Pendant ce temps, passant du bon temps avec Padmé, Anakin a un mauvais pressentiment…de terribles visions hantent ses nuits : celles de sa mère Shmi, dans une grande souffrance…comprenant qu’il entrevoit l’avenir, Anakin se rend sur Tatooine, avec Padmé, afin de lui venir en aide. Watto, désormais en faillite, lui apprend qu’il a vendu sa mère quelques années auparavant à un fermier, qui en a fait sa femme.L’apprenti Jedi rend une visite à se dernier, qui lui apprend avoir subi une attaque de la part des hommes des sables, au cours de laquelle Shmi a été capturée un mois auparavant…les chances de la revoir en vie sont donc très mince.Qu’importe, Anakin tente le tout pour le tout, et part seul la chercher. Sa mère se trouve attachée, dans une tente, victime de mauvais traitements, et complètement déshydratée…heureuse de le revoir une dernière fois, celle-ci meurt dans ses bras. Fou de rage, Anakin massacre l’ensemble de la tribu des hommes des sable, égorgeant femmes et enfants. Maître Yoda, pourtant très loin, sur Coruscant, perçoit sa douleur…

col

Avant de se faire capturer par les Géonosiens, Obi-Wan envoi un appel à l’aide aux Jedis…tous répondent positivement à son message de détresse, bien que se trouvant très loin de la planète. Anakin, grâce à Padmé, désobéit à la consigne de rester sur Naboo que Mace Windu (Samuel L. Jackson) lui avait ordonné, et part pour Géonosis. Le comte Dooku, désormais Sith répondant au nom de Dark Tyranus, s’entretient avec Obi-Wan, l’enjoignant à rejoindre sa cause, lui avouant que son maître, Dark Sidious, a la mainmise sur le Sénat…cependant, ce dernier refuse de le croire et décline sa proposition. Arrivant dans une usine de droïde, construisant l’armée des Séparatistes, Padmé et Anakin sont arrêtés…rejoignant Obi-Wan, ils sont amené dans une gigantesque arène, et attaché à un pilier, offert en pâture à d’effroyables créatures, sous les yeux de milliers de spectateurs Géonosiens. Padmé révèle ses sentiments à Anakin, et l’embrasse alors… mais une nouvelle bataille est sur le point de démarrer : celle de Géonosis, opposant Jedis et armée de droïdes. Jango Fett est tué sous les yeux de son fils par Mace Windu. Mais le petit nombre de chevaliers défenseurs de la République face aux milliers de robots est dérisoire…heureusement, maître Yoda arrive à temps, avec les clones, et sauve ses comparses.Le comte Dooku prend cependant la fuite…mais est rattrapé par Anakin et Obi-Wan, qui l’affrontent dans un hangar. Le Jedi souhaite absolument qu’ils l’affrontent à deux, car ils ne sont pas assez puissants, mais le Padawan ne l’écoute pas et se lance seul sur le sith, qui le fait valser d’un geste de la main…Obi-Wan ne s’en sort pas non plus, et pour le sauver, Anakin y laisse un bras.Maître Yoda arrive alors, et face à son ancien Padawan, mène un combat dantesque…sentant qu’il risque de perdre, Dooku contraint Yoda à devoir sauver Obi-Wan et Anakin d’une mort certaine, et en profite pour prendre la fuite…

mo

 

bo

ol

Peu de temps après, c’est désormais officiel : la guerre des clones a démarrée. Dans le plus grand secret, Anakin se marie avec Padmé….

am

25.Avis critique.

Comme il est de tradition avec Georges Lucas, les deuxièmes volets d’une trilogie se doivent d’être plus sombre (en témoignent L’Empire contre-attaque et Indiana Jones et le temple maudit). Cette fois-ci n’échappe pas à la règle, et l’ombre du côté obscur plane de plus en plus, telle une épée de Damoclès, sur les chevaliers Jedi.

Offrant une romance très Shakespearienne à Anakin et Padmé (ce qui n’est pas sans rappeler le jeu du chat et de la souris entre Han Solo et Leia), semblant tout d’abord impossible de part leur statut, le cinéaste oblige les héros à se retrouver dans le secret le plus total (jusqu’à un mariage impossible à avouer). Tout deux savent que ce qu’ils font n’est pas bien et si Padmé se montre raisonnable en déclinant les avances d’Anakin dans un premier temps, l’insistance de ce dernier, dont les sentiments l’emporte sur la raison, la feront définitivement plonger dans une relation tragique.

Orchestrant des combats au sabres lasers très réussi, Lucas oppose Yoda face à son ancien Padawan, le terrible Comte Dooku et livre le duel le plus impressionnant de toute la saga, surtout dans sa rapidité et son adresse. La scène de l’arène sur Géonosis, où Anakin, Padmé et Obi-Wan sont livré en pâture à d’effroyables monstres titanesques qu’ils doivent affronter, est également un moment de grande envergure…on est définitivement dans les étoiles ! (notre note : 9,1/10).


561.Un premier trailer pour Star Wars-épisode VIII.

     Révélé hier soir à l’occasion de la Star Wars Celebration 2017, fêtant les 40 ans de la saga intergalatique, le premier aperçu du prochain volet de Star Wars (attendu pour décembre 2017), l’épisode VIII a été diffusé devant une assemblée en émoi.La vidéo dure 2 minutes et se révèle très mystérieuse…peu d’infos sur le prochain film de la saga sont révélés.On y voit en effet Rey apprendre à maîtriser la Force, la Princesse Leia (à qui un hommage, disponible sur Youtube à été rendu à cette Star Wars Celebration), Kylo Ren dont le casque semble brisé, le Faucon Millenium,…et la présence de Luke Skywalker, qui est le narrateur de ce trailer…En somme, comment susciter un grand émoi chez les fans tout en en montrant le moins possible….

Image de prévisualisation YouTube

     Mais cette Star Wars Celebration est aussi un événement : des conférences-débats, un show animé par Warwick Davis, la présence de presque tout les acteurs de la saga (Harrison Ford, Samuel L. Jackson, Liam Neeson, Mark Hamill, Peter Mayhew, Daisy Ridley,…) et de son créateur originel, George Lucas ! Des infos sur l’avenir de Star Wars ont été révélés (on parle d’une mini-série mettant les femmes de la saga à l’honneur, le spin-off sur Han Solo, le jeu Battlefront II,…).John Williams, a également donné un mini-concert sous les yeux ébahi des spectateurs…tout ces moments étaient à suivre, en direct sur Youtube (ou à revoir dès aujourd’hui).

(un premier poster de l’épisode VIII a également été révélé : il est à voir ici)


547.Star Wars : épisode VIII s’intitulera…

C’est officiel ! Le titre et le logo du prochain film de la franchise Star Wars, attendu pour décembre 2017, ont été dévoilé ! Suite directe du « Réveil de la force », ce nouvel opus s’intitulera donc :  le dernier jedi.Depuis cette annonce, les fans de la saga spécule toutes sortes de théories toutes plus folles les unes que les autres.Le logo est également différent…exit les lettres jaunes et place à des lettres rouges ! Peut-être est-ce là une manifestation que le côté obscur occupera une place très importante dans ce film, voir que les méchants triompheront ?

v

 

(source : http://www.starwars.com/news/the-official-title-for-star-wars-episode-viii-revealed )


536.Rogue One : a Star Wars story (bande-annonce finale).

Image de prévisualisation YouTube

   Rogue One : A Star Wars Story est ce que l’on pourrait appeler un film dérivé à la célèbre franchise éponyme.Situé chronologiquement entre les épisodes III et IV (séparé de 19 ans de batailles intergalactiques), il raconte l’histoire du vol des plans de l’Étoile Noire, arme capable de détruire tout une planète en quelques secondes.L’escadron Rogue One, de l’alliance rebelle, est chargé de cette mission périlleuse.L’un de ses membres, Jyn Erso n’est autre que la fille de Gaden Erso, scientifique enlevé par l’Empire qui le force à imaginer pour eux et à concrétiser l’Étoile Noire.

   Sans conteste l’un des films les plus attendus en cette fin d’année (il sort le 14 décembre 2016), Rogue One promet son lot de belle surprise après Le Réveil de la force, sorti en 2015, poursuivant ainsi la reprise de la saga Star Wars sous l’empire Disney.Réalisé par Gareth Edwards (connu pour ses 2 Monsters et son très récent -et oubliable- Godzilla).Les Studios sont attendus au tournant, d’autant qu’ils ne  sont pas sur de récidiver l’exploit au Box-office du précédent volet de la saga (plus de 2 milliards de recettes mondiales)…même si les ingrédients semblent réunis.Des gentils (qui ne sont pas des jedis…malgré une évocation de la force, comme le montre la bande-annonce), des méchants qui veulent anéantir la galaxie (dont l’énigmatique Orson Krennic, qui supervise les travaux de l’Étoile Noire) et le retour d’un très grand méchant, figure emblématique de la saga : Dark Vador.

   Reste à savoir si le film sera à la hauteur des espérances des fans, des « puristes » de la première génération (1977-1983) à ceux aimant la prélogie (1999-2005)…car malgré son succès, le réveil de la force, bien qu’étant doté d’une histoire bien calibrée, le retour des héros « originaux », des références à la saga et de belles trouvailles, n’a pas fait que des heureux.Des gens, très critiques et peu tendres, ont été déçu…pourtant le spectacle est toujours au rendez-vous.


123

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema