A crazy world


83.Art éphémère : un concept révolutionnaire !

83.Art éphémère : un concept révolutionnaire ! dans art k-4

L’ art éphémère, ça ne vous dit rien ? C’est normal, l’idée n’a pas un siècle : en gros ce sont des oeuvres d’arts qui ne durent pas.Soit parce qu’elles sont faites de liquides ou de nourritures ou tout simplement de matière dégradable après très peu de temps.

k-1-178x300 dans art

k-6-300x168

Keisuke Yamada, artiste japonais est un expert dans ce domaine.Spécialiste de la sculpture sur banane, à l’aide de ses outils (une cuillère et un cure-dents), l’homme a réalisé dans ses plus belles pièces Homer  et Marge Simpsons, Davy Jones, ou encore Alien.

k-3-199x300

k2


82.Les inconnus-Tournez ménages.

Image de prévisualisation YouTube

81.Apprendre l’italien : leçon 1.

Devenir polyglotte ça vous tente ? Comment ?! Vous ne savez pas ce que ce mot signifie ? Pas de problème ! Il désigne simplement les personnes parlant plusieurs langues.Cela ne vous plairait-t-il pas d’aller dans un pays étranger et de pouvoir comprendre la langue de ses habitants ou de parler avec eux ? Si bien sur, c’est évident.Tout le monde en rêve.Notre site va donc tenter de vous guider dans l’apprentissage de votre nouvelle langue.Et comme il faut bien commencer par quelque chose nous vous proposons l’italien.C’est une langue très belle qui a beaucoup de mots ressemblant au français.Bon apprentissage à tous.

 

leçon 1 : la prononciation des mots.

La prononciation est identique au français.Sauf pour : 

le « e » se prononce « è ».

le son « ch » se prononce « k ».

le « u » se prononce « ou ».

le « c » se prononce « tch » (devant i et e).

le « g » se prononce « dj » (devant i et e).

le « gli » se prononce « l ».

le « gn » est identique au français.

le « h » est muet.

le « z » se prononce « ts ».


80.Place des grands hommes-Patrick Bruel.

Image de prévisualisation YouTube

79.Jean petit qui danse-Martial.

Image de prévisualisation YouTube

78.Qui a du caca kaki collé au cucu jusqu’au kiki ? (chanson paillarde).

Image de prévisualisation YouTube

77.Qu’est-ce qu’un film culte ?

   On parle souvent de films culte pour désigner un film ayant un nombre restreint de fans et qui constitue à lui tout seul un phénomène unique pour le 7ème art (Star Wars : épisode IV : un nouvel espoir (1977) par exemple).Cette expression qualifie un film par rapport a la manière dont il a été reçu.Il peut être apprécié ou au contraire très détesté.Il exerce une certaine fascination chez ses admirateurs, une culture peut même se construire autour de lui.Ce sont généralement des oeuvres excentriques, originales, utilisant des techniques différentes de celles des films normaux, ou en avance sur leur temps (le futur sinistre dans « Orange mécanique »).Ils explorent parfois des thèmes marginaux.

77.Qu'est-ce qu'un film culte ? dans cinéma & télévision 51dzr7ssubl._sl500_ss500_

    Pourtant, certains d’entre eux sont parvenus à remporter un succès critique et populaire au point d’être aujourd’hui considéré comme des classiques (« C’est arrivé près de chez vous » (1992) ).Mais la plupart sont souvent considérés comme des nanars (des mauvais films) et n’ont pas été appréciés à leurs sorties en salles.

   En fait, souvent, bons nombres de films indépendants dans lesquels personnes ne croyait mais qui ont été très appréciés par les cinéphiles.On peut notamment citer « Eraserhead » (1977) et « Evil Dead » (1981).

images-1 dans cinéma & télévision

   Or, l’origine de la notion de film culte remonte aux années 70, où les directeurs des salles de cinémas proposaient des films méconnus, décalés après minuit. Ainsi, ce furent des films étranges, bizarres, excentriques voire surréalistes qui constituèrent les premiers films culte. Souvent controversés car sortant des conventions formelles ou narratives de l’époque, ces films étaient aussi difficiles à voir que véritablement originaux.Aujourd’hui, d’ailleurs, il est souvent difficile de trouver certains films dit « culte » (ce qui est culte est rare).

images-2


76.Florent Pagny-c’est comme ça.

Image de prévisualisation YouTube

75.Armstrong avoue.

75.Armstrong avoue. dans actualité lance-armstrong-drug-use-86649-256x300

     On s’en doutait, on le savait, la chose était quasi-prouvée mais jamais reconnue par l’intéressé.C’est désormais chose faite, depuis ce 17 janvier dans l’émission de l’américaine Oprah Winfrey, où Lance  Armstrong, certainement le plus grand cycliste de tout les temps avoue : il s’est dopé, a consommé des substances telles que de l’EPO afin d’être plus fort et de remporter toutes ses victoires dont ses 7  Tours de France gagnés entre 1999 et 2005 (et dont il est aujourd’hui déchu).

     Le fait a submergé le monde du cyclisme au point d’en étonner et décevoir certains (Eddy Merckx qui se dit « très déçus ») et marque une petite révolution.Lance n’a néanmoins rien révélés sur les secret de son dopage intensif qui lui a permis d’échapper au contrôle.

     Tout le monde se pose la question : Pourquoi avouer une chose à laquelle tout le monde s’attendait ? C’est selon certaines sources, afin d’éviter une trop lourde amende ou bien même une peine de prison.Il espérait aussi pouvoir reprendre la compétition qui lui est désormais interdite…

     Mais que penser de l’emballement médiatique de tout cela ? De l’acharnement à prouver que le cycliste s’était dopé ? La plupart des cyclistes se dopent, et chaque année les masques tombent.Pouvait-t-on vraiment lui enlever ses 7 maillots jaunes ? Ses Tours de France, il les a fait, et avec acharnement d’ailleurs.C’est comme si on apprenait que Eddy Merckx, notre champion national s’était dopé et qu’on lui retirerait ses 5 maillots jaunes gagnés entre 1969 et 1972 puis en 1974…


74.Il était une fois, une fois : scène culte du film.

Image de prévisualisation YouTube

1...5354555657...63

Jean-Michel, jour après jour. |
Emmawatsonning |
Videopassion07 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la vie est belle !
| Freddyvsjason
| Ilmiocinema